Social

Le collectif "Pou la vérité" devant la préfecture pour les emplois aidés


Le collectif "Pou la vérité" devant la préfecture pour les emplois aidés

Depuis 9 heures ce matin, une cinquantaine de personnes est rassemblée devant la préfecture à l'appelle du collectif "Pou la vérité" (voir leur appel dans la rubrique Zot Zinfos de Zinfos974 ) regroupant quatre associations citoyennes. A 12h, des membres du collectif seront reçus par le sous-préfet en charge de la cohésion sociale et de la jeunesse, Richard-Daniel Boisson.

"Assez de contrats aidés qui servent juste à faire de nous des esclaves au service des représentants du peuple qui s’engraissent électoralement sur notre misère sociale", déclarait le collectif dans son appel au rassemblement. Jean-Alain Cadet, directeur de l'association citoyenne contre le chik, membre d'Europe Ecologie les Verts (EELV) et candidat aux cantonales, clarifie cette pensée : "En métropole les contrats aidés peuvent aller de six à 60 mois et de 22 à 35 heures par semaine, mais à la Réunion le préfet décide une durée maximum de six mois non-renouvelable et de seulement 22 heures par semaine".

Pour lutter contre cette "application locale des contrats aidés par le préfet", étaient présents ce matin plusieurs membres d'EELV comme Yvette Duchemann et Vanessa Miranville, elles-aussi candidates aux cantonales.

Le collectif "Pou la vérité" devant la préfecture pour les emplois aidés
Jeudi 17 Mars 2011 - 11:48
Ludovic Grondin et Benjamin Postaire
Lu 1402 fois




1.Posté par noe974 le 17/03/2011 12:20
On peut faire beaucoup mieux dans l'orthographe du titre ... POU (il est vrai qu'on tue tous les poux , alors il ne reste que des veuves !)

Cessons de faire prendre les réunionnais pour des imbéciles qui n'ont jamais fréquenté l'école ....

Pas bien et ridicule ... Qui parle comme cela ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales