Politique

Le collectif "Bon sens et créativité" souhaite un "renouveau éthique" de la classe politique


Le collectif "Bon sens et créativité" souhaite un "renouveau éthique" de la classe politique
Réconcilier citoyens et politiques. C'est ce que se donne pour mission le collectif "Bon sens et créativité" formé autour d'Emmanuel Lemagen, Wilfrid Bertile ou encore Raymond Lauret, face à "l'abstentionnisme grandissant" des électeurs, le "succès rencontré par les extrêmes" ou encore l'engagement limité des personnes issues de la société civile en politique.   

Comme le souligne Emmanuel Lemagnen, depuis quelques années, il n'est pas très bien perçu de s'engager en politique. En cause : "le manque d'éthique de certains responsables ou d'abus commis par ces derniers".

Même avis pour un autre membre du groupe, l'ancien conseiller régional PCR, Raymond Lauret, qui ajoute pour sa part que "la République est aussi coupable que les élus fraudeurs, car elle crée ce laisser-aller". "À quoi cela sert-il d'avoir quatre sénateurs ou sept députés à La Réunion ? Est ce que notre République n'est-elle pas dans un déni de réalisme lorsqu'elle autorise autant de parlementaires pour un si petit territoire ?", s'interroge-t-il.

De son côté, l'ancien maire socialiste de Saint-Philippe, Wilfrid Bertile, estime "qu'au vu de la pratique du clientélisme sur fond de chômage des politiques dans l'île, couplée à une gestion clanique des affaires dans certaines communes, on ne peut qu'alimenter la défiance des électeurs envers les politiques".

Pour mettre fin aux abus, le collectif propose une "nouvelle déontologie de l'élu" fixée autour de trois axes.

La première consiste à mettre fin au cumul des indemnités. Pour le groupe, s'il est normal d'indemniser un mandat électoral, "il est anormal que d'aucuns, à partir d'un seul mandat électoral, puissent cumuler des indemnités de maire ou d'adjoint, de président ou de vice-président d'intercommunalité ou de SEM". Un cumul qui permet à certains d'avoir en fin de mois "des salaires plus important que celui d'un ministre", déplore le groupe.

Autre mesure proposée : l'obligation d'assiduité des élus. "Trop d'élus sont justes présents aux assemblées plénières trimestrielles, sans jamais siéger dans les réunions hebdomadaires ou quotidiennes" rapporte le groupe. Pour les obliger à respecter leur mandat, il faudrait selon le mouvement d'anciens élus retirer aux conseillers absentéistes "une délégation ou un mandat" , ce qui serait politiquement difficile à gérer devant les électeurs et les médias.

Dernier point, Bon sens et créativité souhaite que les grands projets nécessaires à la structuration du territoire, de l'économie, des transports ou de la culture, ne soient pas abandonnés par une nouvelle équipe dirigeante. Pour cela, le groupe de travail demande la création d'un "nouveau dispositif réglementaire garantissant l'aboutissement des grands projets".

Le manifeste écrit par le collectif sera enrichi et envoyé prochainement aux candidats des futures régionales.
Vendredi 9 Octobre 2015 - 16:51
SI
Lu 1557 fois




1.Posté par kld le 09/10/2015 18:12
un reve ce manifeste , c'est beau de réver .

2.Posté par noe2 le 09/10/2015 18:19
Le bon sens veut que nous votons tous pour Didier Robert !

3.Posté par Allan le 09/10/2015 18:52
C'est bien, mais il manque un 4ème axe : Celui de la fin du cumul des mandats électifs. Un Maire, par exemple, a-t-il le temps de se rendre hebdomadairement à Paris pour exercer un mandat de Député ?
Aux électeurs d'en juger.

4.Posté par sosso le 09/10/2015 19:06
Au collectif : ça va changer quoi votre manifeste ? Ils (elles) vont tous dire oui mais n'en feront rien !!
Vous auriez du rajouter : aucun élu qui n'a un casier judiciaire vierge, comme tous les agents d'état ou de collectivités, qu'ils veulent diriger !

5.Posté par le coucou le 09/10/2015 19:20
Chui pas sûr que ces conseilleurs beaux parleurs qui n'ont plus de mandats soient les plus qualifiés pour faire des propositions de ce genre ?!

6.Posté par Konardo ! le 09/10/2015 19:20
Ah oui Manu est de retour ! Saint Jean Louis, priez pour nous .

7.Posté par maroco le 09/10/2015 19:25
c'est une brochette de vieux politicards qui avaient sans doute l'occasion de mettre en œuvre ce qu'ils proposent mais ne l'ont jamais fait. De toute façon, tant que le vote blanc ne sera pas reconnu comme vote à part entière, je ne remettrai plus les pieds dans un bureau de vote.

8.Posté par magestic le 09/10/2015 19:27
Tous ces anciens élus à la ramasse me font rigoler. C'est quoi un homme ou une femme politique avant de s'engager: quelqu'un de la société civile! c'est tout donc du moment ou tu t'engages tu quittes la société civile pour être politique. en quoi les personnes dite de la société civile seraient plus vertueuses que ceux qu'on appelle des politiques? quelle est la différence? ah !!! société civile veut dire qui n'ont pas de carte dans un parti ?!!! et bien ça ça fait bien rigoler aussi. Que ces messieurs restent chez eux et n'utilisent pas de subterfuge pour réapparaître à 2 mois des élections en espérant être remarqués! arret ek sa

9.Posté par kld le 09/10/2015 21:23
"qu'au vu de la pratique du clientélisme sur fond de chômage des politiques dans l'île, couplée à une gestion clanique des affaires dans certaines communes, on ne peut qu'alimenter la défiance des électeurs envers les politiques".
"oui, non ,non, oui ? qu'en "pense" l'AMDR et son performant directeur à bac + 5 , c'est ça ? ?

10.Posté par revolutionnaire le 09/10/2015 22:11
Sans vouloir faire de polémique inutile, ces vieux "gateux" comme beaucoup pensent, ont le mérite de dénoncer certaines incohérences du fonctionnement de la vie politique d'une manière générale. Maintenant, pour ceux qui sont contre ces réflexions, trouvez-vous normal que certains élus cumulent des postes et touchent des sommes faramineuses alors qu'il y a tant de réunionnais qui vivent en dessous du seuil de la misère ? Ils peuvent profiter du système sur le dos des réunionnais et vous trouvez ça normal ?? En fait je ne pense pas que c'est un collectif d'anciens élus qui devrait monter au créneau mais un collectif de réunionnais responsable qui ne se laisse pas berner et manipuler, sauf si on a des choses à perdre en dénonçant ce genre de pratique...

11.Posté par kld le 09/10/2015 22:32
c'est bieb un "bac +5 " surtout quand on ne se vante pas , mais bon , question d'histoire personnelle peut etre ou d'humilité ? la réunion l'ile intense......................

12.Posté par kld le 09/10/2015 22:42
merci post 10, ouf !

13.Posté par PHILIPPE du Chaudron le 09/10/2015 22:47
Ce serait bien qu'ils nous donnent leurs avis sur ce que nous réserve le gouvernement voir le reportage sur le lien suivant.

http://player.vimeo.com/video/11215

14.Posté par PHILIPPE du Chaudron le 09/10/2015 23:03
la France Assassinée sur http://player.vimeo.com/video/112153249

15.Posté par la taupe le 09/10/2015 23:17
Moi président .... je ferais ..... On a vu ce qu'il a fait le pitre avec tous ses clowns cumulards !!!

16.Posté par Tipic le 09/10/2015 23:23
Parmi la bande des quatre, il y en a un qui est en retraite de l'education nationale et politique pour montant mensuel consequent. Ce dernier trouve qu'il ne gagne pas assez et il se fait recruter au conseil general par N Dindar, probablement sur un contrat aidé ? La vraie ethique voudrait qu'il laisse cette place un jeune diplomé.

17.Posté par kld le 10/10/2015 00:05
la vrai éthique serait que le pole emploi s'occupe des emplois aidés , cela éviterait "certaines choses" ds les choix dits individuels des candidatures , personnes n'est dupe. la vrai éthique voudrait que comme à la plaine des palmiplainois , le choix ne se fassent pas sur le choix politiques des agents , qui restent des citoyens , mais sur les compétences avérées. la vrai éthique voudraient que les membres des différents cabinets "des collectivités" ne soient pas rémunérés en fonction des voix rapportés ou du nombre d'affiches collés , ou du nombre de "porte à porte ", maisons par maisons , visées........mais de leur diplomes .........bon , on peut réver ...................... la vrai éthique voudrait que chaque centimes investit par ces zébus de la république fassent l'objet d'un contrôle de la CRC et du citoyen , puisque c'est nos impots , et la loi le prévoit. La vrai éthique voudrait que les condamnés élus aient une période de probation avant d'avoir de nouvelles fonctions , ou au mieux ne jamais postuler à de nouvelles fonctions électives .......... bref vive la république .

18.Posté par a la soupe! le 10/10/2015 08:07
il est encore la ce lemagen...

19.Posté par Bayoune le 10/10/2015 08:31
So ban sage m'amusent si on ne connaît pas leur passé, l'un, retraité de l'E.N pourrait nous parler du chantage de l'Horticole de l'Anse, ke lu la vnu abou pouss Tipiyère dann la riv. dé galets. L'autre de l'E.N aussi pourrait aussi nous parler de ce terrain acquit pour sa commune en tant que maire et rétrocéder à lui et à son beau frère. Question de morale, ces pseudo sages devraent repasser et vivre leur retraite en pépère peinard, et ne pas revenir faire un rappel, en quelque sorte pour aller voter pour leur compère ke lé antrin foute lé réniyoné dann la merde, dann in linpass.

20.Posté par Maroner le 10/10/2015 09:38
@17 100 % ok

Je trouve qu'ils sont supers discrets sur le cumul !
De Plus, ils ignorent complètement ceux qui ne sont pas politiques, les citoyens lambda !
Je trouve qu'en vérité il faudrait un véritable "statut de professionnel attribué au politique", on règlera du coup le problème de cumul d'activtiés professionnelles, (interdiction de concurrence !).
Si on est au département, mairie ou région, on n'est nulle part ailleurs. Avec obligation de pointage et de fournir mensuellement un compte rendu de leurs activités : ce qu'ils ont fait au titre de leur mandat !!!
Il leur faut imposer un manager actuellement c'est le chef de partis et ou du gouvernement de sa couleur politique, il faudrait fixer des cahiers de bord pour avoir des indicateurs et évaluer dans le temps leurs avancées et soumettre après une période d'essai, à leurs électeurs le plan réel de leur action, ponctués de moments d'évaluation annuelle, qui peuvent remettre en question leur mandat ...Tout est basé sur l'annuellisation !
Reconquérir la confiance, c'est accepter d'être mis sous contrôle...Evidemment, les règles applicables au droit du travail, peuvent être pour le coup revisitées et seraient des plus pertinentes pour réguler l'action du professionnel politique.
Il y a des supports, comme l'ENA, sciences po, etc... mais elles sont élitistes et ne correspondent à la représention d'un département d'une ville d'un quartier, ces postes n'ont rien à voir aux réalités locales "ils ruinent le pays ou le monde dans des théories fumantes". On en a besoin pour spéculer sur le marché, pour confronter d'autres réalités que celle du terrain qu'ils ignorent.
A l'image du CDG, il faudrait localement créer des institutions de formation politique, les mettre en filière à l'université, en première année de licence par exemple, là où s'établissent les choix en vérité pour une spécialisation en L3.
La VAE pour ceux pour qui la reprise d'étude répugne.
Il est évident qu'il faut motiver, et garantir un maximum pour rendre attractif, mais, dans un cadre "éthiquement acceptable".
Alors oui il faut changer oui, mais a t on vraiment la volonté de le faire, et les motivations sont bien celles annoncées ?
Pourquoi messieurs avec l'age de la sagesse que vous avez, vous ne pourriez pas être de ceux qui forment la jeunesse à cette idée au demeurant intéressante , ce serait un juste retour, et une continuité de vos idées à travers d'autres!!!
Proposer au niveau de la ville, de leurs quartiers des conférences, allez y devant les préoccupations les plus proches des citoyens, faites campagne avant les campagnes électorales cela va sans dire, pour éclairer les esprits, éduquer, motiver à l'engagement social.
Ne rester plus seulement sur des réflexions de salon entre des "gens biens" socialement, ou "structurés intellectuellement", risquez vos propositions chez le peuple d'en bas !!!
Avez vous seulement le courage de le faire ? avez vous seulement l'intention de le faire ? qui voulez vous convaincre ? les intellos, les citoyens, les politiques en place, car votre initiative est bien sympathique, mais est-elle pertinente à un mois des régionales ? On voudrait juste que cela ne soit pas qu'un simple coup de "sab dann lo"....

21.Posté par Alain Busser le 10/10/2015 09:55
@post7: En attendant, pourquoi pas voter pour la liste de Demorun? En fait le vote blanc n'est pas compté parce qu'il ne nuit pas aux candidats (à moins que ce soit le contraire?). Si nous sommes nombreux à voter pour la liste de Demorun, là ils nous écouteront, dès qu'ils auront vu les voix.

22.Posté par maçonnerie le 10/10/2015 10:08
ah ces francs maçons..toujours à rappeler des bons principes..Et les premiers à en être profiteurs...enfin dans certains obédiences..

tu veux un bon poste dans la FP ou la FT => soit maçon
tu veux un bon poste dans le privé => soit maçon

tu es retraité et tu te dis que la FM perd à la Réunion, de sa valeur => concentre toi sur ta famille.

23.Posté par maçonnerie le 10/10/2015 10:09
et j'oubliais ...

tu es chômeur et tu veux un CDI => va faire le forcing en mairie lors d'un CM...n'hésites pas à y aller deux fois...

24.Posté par Maroner le 10/10/2015 10:51
@21 Ok pour Demorun, le tirage au sort, mais les anonymes vont devenir des personnes publiques ! sinon comment alors écouter quelqu'un ou une liste que l'on ne voit pas ?
Comment voter pour rien ? A moins que le vote pour rien c'est pour dire que l'on s'abstienne même sur les idées les plus intéressantes ?
et comment alors démocratiquement prendre une idée qui convient à tous par ci et par là pour constituer un programme électoral convenable à une grande majorité, et qui au final nous mènerait à voter blanc ou abstention un peu comme pour dire, l'abstention ou le vote blanc est équivalent à ces idées que nous ne retrouverons pas dans les listes des autres, et pourtant elles mobilisent ou préoccupent une grande partie de l'électorat !!!
DEMORUN pourrait peut être creuser cette voie pour mobiliser les voix réels !
Cela suppose que les intentions de vote pour un programme doit être minutieusement étudiées, et cela suppose aussi, que les candidats se dévoilent bien en amont des campagnes, or tous attendent le dernier moment pour lancer campagne et mettre au grand jour leurs idées aux avis ou réactions populaires, et ils n'y changeront aucun mot, aucune ligne !!! c'est stratégique, pour ne pas donner aux autres, matière à la critique trop tôt, ou se laisser substituer des idées par démagogie.
Il y a bien un pays européen ou un député européen s'est fait élire sous forme d'un accord passé entre lui et ceux qui l'ont élu : le contrat passé est le programme. Les voies numériques sont pénétrables, et celui-ci l'a choisies comme le transporteur des interactions avec son potentiel électorat...
Alors messieurs DEMORUN, agissez bien en amont, faites campagne avant la campagne et n'attendez pas deux mois avant, et peut-être qu'en grignotant ici et là, en travaillant au plus près des préoccupations des gens un petit espoir peut faire émerger bien des élans.
Ceux qui sont bien enracinés à ne plus voter, peut-être alors ils trouveront en vous, l'utilité à défaut d'un intérêt personnel........

25.Posté par ALEXANDRA le 10/10/2015 11:04
stop ! vous n'avez vraiment pas honte....car vous avez tous profité !!! bye bye !!!

26.Posté par Vincent Caramante le 10/10/2015 11:27
Ce collectif a le mérite d'exister, Il fait un constat partiel des mécanismes politiques qui provoquent la méfiance des électeurs, de plus en plus nombreux à s'abstenir.
Il faut observer que la plupart des intervenants de ce collectif ont été lourdement associés à ce qu'ils dénoncent aujourd'hui, le clientélisme.
C'est peut être pour cette raison, qu'ils omettent de dire que l'oligarchie politique est au service de l'oligarchie économique, basée sur le profit exubérant, scandaleux, révoltant et provoquant de l'importation, au détriment de la production locale, pour son autosuffisance et pour l'exportation.
Que ce système exile presque la totalité de notre jeunesse, dont les familles des élus sont à l'abri.
Que ce système manipule l'assistanat et chloroforme une autre jeunesse sans avenir.
Que ce système est responsable de la précarité et de l'illettrisme.
Que ce système est colonial et féodal.
En conclusion, ce collectif est au service de qui, ou de quoi ? Quel intérêt pour une jeunesse qui se prépare à la révolte ?

27.Posté par Mojito le 10/10/2015 11:27
@19: ont ils été condamnés pour ces faits? si oui il faut le dire (et nous donner les peines prononcées), sinon c'est au mieux des ladilafé, au pire de la diffamation...

28.Posté par Azbin le 10/10/2015 11:42
1 photo , 4 hasbeen ! Triste

29.Posté par yenamarre le 10/10/2015 12:57 (depuis mobile)
L''observation pertinente de MARONÈR (poste 24) est adaptée au projet proposé par Mr Jean Hugues RATENON ! Il pourrait representer l''un des rares candidats "réunionnais noirs " capables au pouvoir ! Ainsi, abroger toute Éthique discriminatoire !

30.Posté par benoscar le 10/10/2015 13:22
Je me rappel du symbole: en France, on a pas de pétrole, mais on a des idée. Actuellement, en France, on a même plus d'idée, et pourtant, on a du pétrole, mais pas d'idée pour l'exploiter! Les socialo-communisantes, stop, même en Russie on ne veux plus de vous!

31.Posté par Vérité le 10/10/2015 14:43
franchement. Plus c est gros plus cela passe. Même si l idée est bonne, je pense vraiment que tortue i voit pas son queue. Certains ont bénéficie de largesse à une époque et semblent être atteints d amnésie.
Mettons déjà en application 1 homme , 1 mandat. Ensuite interdisons à des élus de devenir des PDG alors que pour la très grande majorité ils n ont jamais gerer d'entreprise. Ensuite dans les collectivités à des postes d encadrement 1 seul mot compétence. Ensuite changeons le code pénal et comme pour les tpg les élus sont responsables sur leurs biens personnels de la mauvaise gestion et utilisation des fonds publics. Ensuite tous les élus condamnés au pénal ne peuvent plus se présenter à une élection. Voilà des exemple simples sans philosopher . C est pratique et c est simple.

32.Posté par Soubaya le 10/10/2015 18:02
3 anciens elus ont cumulé des indemnités m. Lemagnen, m. Lauret et m. Bertil , aujourd'hui ils sont contre ?

33.Posté par dehors les profiteurs le 10/10/2015 19:40
c'est ti pas honteux de voir ces zélu de la gôche bobo qui se sont gavés et qui viennent donner des leçons de moralité !!!

34.Posté par kld le 11/10/2015 02:16
ha ..........post 33 ou la droite "contente d'elle" .on les connait .NRL !

35.Posté par Observateur le 11/10/2015 09:41
A quand des jeunes et des femmes ? des femmes engagées qui l'ont choisi pas des potiches ou des femme de... qui jouent le rôle des quotas comme on l'a trop vu au dernières élections à la réunion !
Les femmes d'une manière générale sont plus honnêtes, tenaces et travaillent dans l'intérêt collectif, que l'on est les mêmes idées ou pas, Mme Bello a laissé les caisses pleines et a fait un super boulot au niveau social avec la création de nombreuses crèches, en réhabilitant des écoles et en faisant de Boucan et Roche noire des zones piétonnes très bien aménagées. Madame Miranville débute mais ne tombera pas dans les travers des casses noisettes de Sainte Marie, la famille Sini ou la famille Vira qui me donnent envie de vomir !

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales