Société

"Le classement Unesco, ça ne peut pas être que des posters !"

La Réunion a-t-elle joué pleinement sa carte de destination "patrimoine naturel mondial" ? Trois ans après l'obtention de son cachet Unesco, certains professionnels du tourisme sportif restent sur leur faim. Agnès Lavaud, co-gérante de l'entreprise de canyoning Ricaric, mais aussi membre du Syndicat des professionnels des activités de loisirs (Sypral), pointe les incohérences du Parc national et aborde les points perfectibles de notre destination.


Agnès Lavaud et Emeric Beaucheron, co-gérants de Ricaric
Agnès Lavaud et Emeric Beaucheron, co-gérants de Ricaric
Comment se passe sur le terrain ce compromis avec les contraintes du parc national ?
Concernant les sports de loisirs en pleine nature, l'objectif pour nos entreprises n'est pas de détruire la nature. C'est notre outil de travail donc bien évidemment qu'il faut veiller à ce que l'activité ne soit pas trop impactante, particulièrement quand elle est professionnelle.

Qu'est-ce qui n'a pas été fait pour valoriser ce label ?
Il faut accompagner les professionnels. On ne peut pas faire de ce classement une coquille vide, ça ne peut pas être que des posters ! Un patrimoine, il se partage et si on veut le conserver, il faut que les gens le vivent, parce que s'ils s'en sentent privés, c'est tout l'inverse que l'on va produire. Et on va créer des frustrations qui font que ça peut mal se passer.

Et que le Parc ne soit pas accepté...
Ca l'est déjà un peu...L'idée c'est de dire : comment on arrive aujourd'hui à faire en sorte que ce parc national ne soit pas vécu comme une administration avec des contraintes réglementaires mais qu'il soit vécu comme du vrai patrimoine dans lequel on va faire vivre notre nature et notre particularité.

Et le canyon a toute sa place bien entendu. Mon combat aujourd'hui est de faire reconnaître le canyon réunionnais. On est la mecque du canyoning au niveau mondial. On a un potentiel qui est fabuleux. On n'est pas plus impactant qu'un cyclone comme le disait Emeric (co-gérant de Ricaric). Oui effectivement, pour faire du canyon, il va falloir prévoir les accès pour accéder aux sites. Mais on ne va pas faire arriver des milliers de touristes dans le Trou de fer non plus...

Quelles remarques avez-vous formulé au moment de l'enquête sur la charte du Parc ?
Nous avons fait remarquer un point qui est important à nos yeux. Il est marqué dans la charte que lorsqu'il y a création d'un site, il faudra veiller à ne pas créer des accès. C'est écrit : "sous réserve qu'il y a ait des accès disponibles". Or, quand on aménage - bien que le mot aménager soit trop fort - un canyon de type falaise d'escalade, course d'arrête, course de montagne, via ferrata, l'accès fait bien évidemment partie du projet.

On a un parc national qui fait 42% du territoire et nous, nous pratiquons des activités en pleine nature, pas sur des sentiers de randonnée ! Il va bien falloir le créer cet accès. On ne va pas se faire déposer par un hélico ! De toute façon c'est interdit. Je veux donc dire qu'il faut garder une certaine logique. Moi, quand le Parc me dit qu'il ne faut plus créer de site à la Réunion, alors on range tout, tout est terminé. Voilà, vous vous contentez de ce que vous avez et puis c'est fini...

Vous siègez au sein de l'IRT pour représenter les professionnels de sports loisirs. Vous sentez-vous entendu au sein de cette instance ?
(Silence)…Pas à la hauteur des attentes des professionnels, et tous professionnels confondus j'entends. Il y a eu du travail de fait mais le chemin est encore long. Après, le positionnement qui a été choisi, entre nature, photographie et gastronomie, je pense que ce qu'il manque aujourd'hui, c'est la traduction par des mises en moyen d'outils. Pour l'instant, on est encore sur la communication grand public, il faudrait travailler sur les niches.

Qu'est-ce que vous entendez par "outils" ?
Un exemple : vous voulez faire venir un parapentiste ou un canyoniste. Rien qu'avec son bagage, il en a pour 20 kilos, et pour le reste il fait comment ? C'est vers tous ces freins qu'il faut agir. Et puis, ces gens-là, ils vont sur des journaux bien spécialisés, donc il faut savoir communiquer vers ces cibles. Communiquer dans des événementiels bien spécifiques, faire venir des journalistes étrangers sur une étape de coupe du monde de parapente et leur faire découvrir une autre discipline, en rivière, en montagne, en canyon…

----
canyonreunion.com
Vendredi 2 Août 2013 - 07:34
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1237 fois




1.Posté par elle a raison le 02/08/2013 07:43
Les compagnies aériennes ne font rien pour favoriser les équipements sportifs (sauf le golf qui est le sport de ceux qui voyagent en première classe)
Le moindre équipement de sport pèse au moins 20 Kg, comment voyager sans se faire rançonner par des excédents de poids hors de prix

2.Posté par la valorisation ecotouristique le 02/08/2013 08:07
planter sa tente à mafate coute entre 5 à 7 euros par personne. Bientot la charte obligera les gens a passer par ces rackets.

Une nuit en gite en dortoir demie pension coute 46 euros avec petit dej au pain rassis ou il vaut mieux amener son complément pour les efforts de la journée et odeurs de fosse septiques dans les blocs toilettes. Pour le meme prix les gites d'etapes en metropole proposent chambre double confortable, avec des prestation repas largement au dessus et toilettes sans odeurs.

Quand aux GR des alpes ils permettent de traverser des centaines de kilometres sans le moindre dechet. La reunion a tord de croire qu'elle est le centre du monde en matiere de randonnée montagne alors si en plus on est rackettés par le parc et defiguré par les ecolodges ca va finir comme st gilles en acceleré.

3.Posté par NASYON RENIONE le 02/08/2013 08:54
Hier, triste anniversaire de l'inscription de la Réunion au patrimoine mondial de 'Un"escroc" ou "Unes"croc"!

Afin de pouvoir pavoiser parmi les plus beaux paysages de la planète et pour s'attirer des honneurs auprès des plus grands, nous célébrons malheureusement le troisième anniversaire de l'inscription de la Réunion au patrimoine mondial de l'humanité.

Que fait on de l'humanité du Réunionnais, ardent travailleur de la Terre qui doit subvenir aux besoins de sa famille, qui par malheur possède une propriété jouxtant ou étant carrément intégré dans le cœur de leur parc!

Plus de géranium, plus d'élevage traditionnel, plus de commerces, plus de réunionnais!

La Compagnie des Indes n'a pas pu arracher ces pitons cirques et remparts aux noirs Marrons!

Le gouvernement colonial n'a pas pu interdire les ti planteurs yab dégénérés et leurs mauvais café au 19ème siècle.

Le gouvernement départementalisateur était fier de voir ses surfaces en géranium pour éviter l'explosion sociale dans les années 50 et 60.

Maintenant avec plus d'habitants, plus de chômeurs, plus d'envahisseurs, il y a la capitulation des réunionnais devant leurs ogres !

NASYON RENIONE, parti indépendantiste est le seul parti qui dénonce la départementalisation et donc l'occupation française de la Réunion sans l'avis des Réunionnais !

NASYON RENIONE VEUT DEPARKER LA REUNION et redistribuer les terres aux réunionnais et proposer une autosuffisance alimentaire tout en permettant le retour de la case à terre !

4.Posté par un pigeon... voyageur le 02/08/2013 10:08
"Le classement à l'Unesco ne doit pas simplement être des posters"....

Non, madame ... ça doit surtout servir à gonfler davantage l'ego sur-dimensionné de nos élu-e-s cumulards et de certains privilégiés qui s'imaginent que la Réunion est le centre du monde et que les touristes sont des moutons juste bons a être tondu de leurs euros !!!

5.Posté par pat974 le 02/08/2013 10:13 (depuis mobile)
@ 3
Hors sujet.

6.Posté par NASYON RENIONE le 02/08/2013 10:20
A post 5 :

PAS GRAVE, travailles sur la forme, nous travaillons sur le fond !

7.Posté par Réunionnais Français le 02/08/2013 10:53
3.Posté par NASYON RENIONE

Dans votre délire de distribuer la terre aux Rénionés ,essayer de trouver de la main-d'oeuvre pour aller couper la canne des paysans archi-subventionnés par cet Etat Français que vous critiquez tant !!!

8.Posté par Réunionnais européen ! le 02/08/2013 11:14
Vous déliré tous, la Réunion oui il ne reste que des poster ou bien sur carte postal

la Réalité sur le terrain est catastrophique sur de nombreux domaine une tout petit exemple site bandecochon

9.Posté par NASYON RENIONE le 02/08/2013 11:36
A post 7,

La canne est une culture coloniale que nous dénonçons!
Si je suis votre discours, le 14 juillet des Français d'hexagone était un délire aussi ?

Etre souverain dans son pays c'est être du délire !!!
Vouloir se croire Français est une aliénation, bienvenu au club !!!

10.Posté par Un Réunionnais Rénioné le 02/08/2013 11:37
A post 7 :

Un Réunionnais Français est comme un Harkis mais qui n'a pas encore pris les armes pour défendre la Françe contre les vrais réunionnais qui se veulent réunionnais...

11.Posté par Bilinbi le 02/08/2013 14:20
Il est fort probable que lors des prochaines élections dans notre pti péi la Rényon, nous nous retrouvons face a Nasion Rényoné de Réunion Bleu Marine . Rappelons nous quand il y a eu le débat sur l'immigration Comorienne sur Réunion 1ère, nous avons eu l'occasion de constater la présence du partisan de Nasyon Rényoné, juste à coté droite du représentant du FN : J. Otto Bruck, et Mr Boyer le leader de N.R qui était venu faire de la tapisserie-figuration dans cette émission, répondre à Valérie Fillin qui lui demandait avec insistance s'il était raciste - il a répondu " moi lé pa raciste, si moi lété, cela i veu dire que moi lé parti à la bonne école" sous entendu celle de la France. L'autre question qui nous taraude un peu, qui a invité le représentant du FHaine dans cette émission concernant nos frères comoriens de Mayotte vivant à la Réunion. Nous refusons de croire qu'il serait venu en tant que partenaire de Nasyon Rénioné, étant donné, toujours selon Mr Boyer Aniel qu'il n'y aurait pas de différence entre le FHaine et Nasyon Rénioné - qui défendrait la Réunion, comme Marine Le Pen défendrait la France, il a jouté même qu'il y aurait des similitudes entre Nasyon Rénioné et le RBM, sous entendu Réunion Bleu Marine . Nous ne pouvons croire que de tels individus défendraient les intérêts des réunionnais, surtout en s'alliancant avec le FHaine, comme Vergès voudrait une nouvelle Alliance avec la droite.
Post 10, vous avez entièrement raison, mais surtout il ne faut pas se tromper d'ennemi, et surtout savoir choisir ses amis pour un combat pour la reconnaissance de notre identité. Quand on lit post3 Nasyon Rénioné parti indépendantiste, çà doit forcer à sourire pour ceux qui ont connu et militer à coté des leaders du MIR qui considéraient Mr Boyer konm in pti kabo sauteur.
Il est évident également qu'un colonisé qui se veut français, s'assimiler Français dans la colonie sé un peu la grenouille qui veut se faire plus grosse que le bœuf.

12.Posté par polo974 le 02/08/2013 15:09
1.Posté par elle a raison le 02/08/2013 07:43 | Alerter
"""...
Le moindre équipement de sport pèse au moins 20 Kg, comment voyager sans se faire rançonner par des excédents de poids hors de prix """

une raquette de ping-pong et 3 balles ça pèse quand même moins lourd, non ?
un maillot de bain aussi, mais il faut peut-être prévoir une armure...

de toute façon, les haut, c'est trop dangereux, on pourrait se casser un ongle en essayant de se retenir sur un chemin un peu escarpé. et si ça s'infecte, on risque la gangrène et si c'est pas soigné à temps, on risque de mourir.

donc venez à la Réunion vous faire chier dans des hôtels de soit-disant luxe au bord de pataugeoires et sur des plages pas conformes aux cartes postales...

(emmenez vos savates 2 doigts (tongs) car ici, c'est entre 10 et 20 euros la paire (sans doute à cause du prix du fret avion))

13.Posté par kersauson (de) P. le 02/08/2013 15:41
continuez bande de couyon de renyonnais
a bruler la foret du maido
polluer les ravines
les plages

etre "aussi" aimables
ne pas avoir d'interpretes (meme ds les offices du tourisme)
ne pas avoir de bureau de change
avoir des taxis raketteurs

POST3 té vraiment representatif de la connerie des soi-disants "vrais rényonnais"
aussi racistes , surtout contre les zorey

pdt ce temps, nous a Moriss on reçoit 1 million de touristes par an

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales