Economie

Le chômage en légère baisse sur la fin de l'année 2014


Fin décembre 2014, 134 250 réunionnais sont inscrits à Pôle emploi en catégorie A (en recherche active disponible et sans emploi), soit une diminution de 0,5 % par rapport au mois précédent. Sur un an, leur nombre augmente de 0,9%.

En France, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A est en hausse de 0,2 % par rapport à la fin novembre 2014. En un an, les effectifs des demandeurs d’emploi ont augmenté de 5,4 %.

Fin décembre 2014, les demandeurs d’emploi réunionnais de catégorie A, B, C (en recherche active, avec ou sans activité) inscrits à Pôle emploi sont 156 080, soit un effectif en hausse de 0,2 % par rapport au mois précédent. Sur un an, leur nombre augmente de 2,4 %.

En France, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A, B, C augmente de 0,8 % par rapport à la fin octobre 2014 (+ 6,1 % en un an).

 


Mercredi 28 Janvier 2015 - 07:16
Lu 748 fois




1.Posté par Pierre Balcon le 28/01/2015 12:17
Je m'étonne du fait que nos brillants analystes ne mentionnent nulle part que cette baisse artificielle des chiffres du chômage n'est en en fait essentiellement imputable qu'au traitement social qui lui est appliqué.
Ainsi la cat E qui recense les emplois aidés a augmenté en un mois de 460 unités et de près de 2000/mois par rapport au rythme de l'année dernière .
Si ce palliatif n'avait pas été mis en oeuvre l'évolution du chômage serait bien plus importante à La Réunion qu'en métropole.
Les effets de cet artifice ne dureront évidemment qu'un temps .
Il va ensuite falloir gérer les sorties des emplois aidés qui viendront alors gonfler les effectifs des nouveaux entrants sur le marché du travail.
L'entreprise sera d'autant plus douloureuse que des études menées en Suède ont montré que les chances d'insertion durable , si l'on excepte les embauches dans la fonction publique , sont bien moindre pour ceux qui sont passés par la case emploi aidé que pour ceux qui ont du gérer d'emblée la recherche d'un emploi . Cela dément la thèse du "pied à l'étrier" qui n'est avancé que pour donner bonne conscience à ceux qui en manquent.
Ne nous consolons donc pas trop vite de ce trompe l’œil des chiffres officiels du chômage .. La sortie des emplois jeunes en 2002 avait bénéficié d'une embellie économique salutaire qui avait permis d'atterrir en douceur . Cette fois ce scénario est improbable et plus dure sera la chute.
Nous vivons dans l'illusion et nous ferions bien de changer nos méthodes.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales