Economie

Le chômage en hausse, 136 200 demandeurs d'emploi à la fin août

Mardi 26 Septembre 2017 - 21:20

Le chômage en hausse, 136 200 demandeurs d'emploi à la fin août
136 200, c'est le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) à la fin août 2017 à La Réunion. Une hausse de 0,2 % sur trois mois (soit +230 personnes). Le chômage progresse de 0,8 % sur un mois et de 0,8 % sur un an, indiquent la Dieccte et Pôle Emploi ce mardi soir.

En France (y compris Drom), ce nombre augmente de 1,3 % sur trois mois (+0,6 % sur un mois et –0,2 % sur un an).

Catégories A, B et C confondues, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité dans le mois s'établit à 162 420 fin août 2017. Un nombre en hausse de 0,6 % sur trois mois (soit +960 personnes). Il progresse de 1,1 % sur un mois et de 1,5 % sur un an.

En France (y compris Drom), ce nombre augmente de 1,5 % sur trois mois (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an).

Sur trois mois, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C augmente de 0,7 % pour les hommes (+0,9 % sur un mois et +1,4 % sur un an) et de 0,5 % pour les femmes (+1,2 % sur un mois et +1,6 % sur un an).

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B, C sur les trois derniers mois, est stable à La Réunion pour les moins de 25 ans (+1,8 % sur un mois et –2,3 % sur un an), progresse de 0,3 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (+0,8 % sur un mois et +0,3 % sur un an) et de 1,6 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+1,3 % sur un mois et +6,6 % sur un an).
 
Zinfos974
Lu 1754 fois



1.Posté par Dazibao le 27/09/2017 00:05

Et ça va grossir avec ceux qui ont perdus les sénatoriales ?

2.Posté par maxican le 27/09/2017 03:21

C'est une boucle vicieuse qui se place dans un ensemble de délitement généralisé avec des types au manettes qui comprennent rien a ce qui arrive et qui en ont rien a carrer par ailleurs, n'étant pas la pour se prendre la tête mais plutôt pour paraitre

3.Posté par Manu le 27/09/2017 06:06

Vive macron

4.Posté par pollen le 27/09/2017 06:24

162 420 demandeurs d'emploi à la RUN...
il serait intéressant d'avoir le chiffre de la population active....
162 420 sur combien ?
nous sommes environ 800 000 à la RUN si je ne me trompe pas...
on enlève un tiers d'enfants, on tombe à 533 000 personnes
on enlève également un tiers de personnes âgées et non inscrites à Pole Emploi (femmes au foyer), on tombe à 355 556 personne
donc 162 420 personnes sur 355 556 sont au chômage à la RUN ??
cela fait un taux de 45 % de demandeurs d'emploi sur la population active réunionnaise

calcul à la louche et certainement en dessous de la réalité

faut arrêter de nous bassiner avec des calculs et statistiques trompeurs !

le fait est qu'on est à saturation sociale et qu'il n'y a aujourd'hui plus de boulot !

le MEDEF dit haut et fort à qui veut l'entendre, soutenu par Macron, que les français sont faignants et que des milliers d'offres ne trouvent pas de main d'œuvre
foutaises !!

elles sont où les offres non pourvues à la RUN ??

Venez voir nos conditions de travail, et expliquez nous en quoi nous sommes faignants

du travail, on ne demande que ça, pour retrouver l'honneur et pour pouvoir être indépendant.

Mais certainement est il plus facile pour notre gouvernement de diriger un peuple qui a la corde au cou plutôt que des personnes libres et indépendantes

5.Posté par Lol kaf le 27/09/2017 07:07 (depuis mobile)

Avec pole emploi les chômeurs n est sorti de l auberge il faut que c est les chômeurs qui prenne rendez vs par mail avc son conseiller faut se demandé c est qui l employé et le chômeur lol et quel conseille surtout pour les ti jeunes.

6.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 27/09/2017 09:07

*Si ces 136 000 - prenant exemple sur les mahorais - descendaient dans les rues de l'île, convergeraient vers la "capitale", "bloqueraient" la préfecture... sans violences !

*Dénonceraient les parasites indifférents au "peuple", ignares et corrompus, élus ou aspirant à l'être...

*Quelle belle "révolution" pour ce "peuple" sans imagination...

7.Posté par missBoudin le 27/09/2017 10:05

POSTE 5: et bien vous avez de la chance si vous devez prendre RDV avec pole emploi pour les voir :)
d'autres n'ont pas cette chance, n'ont pas ce piston, ne sont jamais tranquille.... et sont harcelés oui harcelés par cette administration qui ne sert à RIEN d'autres que broyer, radier, harceler les chômeurs! :)

8.Posté par lyson le 27/09/2017 11:56

ll faut savoir que dans les quartiers, il y a des besoins non pourvus car on manque de commerces de proximité : par exemple, dans le quartier du Moufia (et dans d’autres) on aurait bien besoin d’un artisan boulanger pâtissier qui fabrique lui-même ses produits avec des produits excellents, des pains de farines variées, des pâtisseries fines, on aurait besoin également de commerces de fruits et légumes pays de préférence bio sans pesticides ni engrais chimiques, à des prix raisonnables, un bon coiffeur compétent et professionnel, de bons dentistes, une librairie papeterie, et puis on manque de spécialistes médicaux en particulier des ophtalmologues compétents (il faut des mois pour obtenir un rendez-vous chez un médecin spécialiste des yeux réputé et compétent ce qui pose de gros problèmes pour se soigner en cas d’urgence), ce qui à la longue va poser d’énormes problèmes à la population car à plus ou moins long terme par exemple avec l’âge on est plus ou moins touchés, un jour ou l’autre par la cataracte. Donc il y a dans ces quartiers des emplois à créer car il y a une demande. Ensuite, il faut savoir que dans certaines zones en métropole, on manque de médecins et certaines communes sont obligées de faire appel à des médecins retraités (comme dans le Loiret), les médecins qui partent en retraite dans les zones rurales n’arrivent pas à trouver de jeunes médecins pour prendre la relève, ce qui pose de gros problèmes pour soigner les habitants et pourtant les communes déploient le tapis rouge pour accueillir les médecins (proposition d ‘un bon logement, etc....), on manque aussi d’enseignants remplaçants, de professeurs de français et de maths, etc..... tout ceci pour dire que certes c’est un problème le chômage , mais un demandeur d’emploi en bonne santé, courageux, ambitieux, qui a de solides études et une très bonne formation professionnelle (par exemple en médecine et dans toutes professions) peut toujours arriver, tôt ou tard, à s’en sortir car il y a des secteurs d’activité qui recrutent du fait il y a des besoins, mais il faut quand même rappeler que la bonne réputation d’un bon professionnel, (quelle que soit sa profession) se fait rapidement de bouche à oreille.

9.Posté par PATRICK CEVENNES le 27/09/2017 12:09

fukcd473
4.Posté par pollen le 27/09/2017 06:24
A la louche vous êtes dans le vrai.

Selon les TER de l'INSEE, le dernier recensement de la population active date de 2011. Nous étions 343000.
Depuis impossible dans les stats de l'INSEE de connaitre le chiffre réel actuel. On nous enfume depuis 2012 (la gauche) avec des comparaisons T-1, T-2, T-3 et T-4 en %

Il est utopique de croire, que le chômage de masse à la Réunion et dans l'hexagone sera résorbé par les mesures prises et annoncées par le nouveau gouvernement.
Toutes les entreprises de la Réunion, tout secteur d'activité confondu, ne créeront jamais 162420 postes. Encore moins le modèle de l'économie circulaire ou le modèle des contrats d'assistés. Et l'État a bien raison de tarir la source des contrats d'assistés.

Ne pas oublier que nous sommes sur une ile, perdue au milieu de l'Océan indien et que la marché est étroit. Quoi qu'on veuille dire.

10.Posté par Lol kaf le 27/09/2017 12:16 (depuis mobile)

A miss boudin non c est pas par piston plutôt la modernité et la facilité pour que les chômeurs qui ne peuvent pas utilisé un ordi à être radié sans menagement c est triste mais c est la vérité c est le cas pour mon fils c est lui qui prend rdv.

11.Posté par Michel le 28/09/2017 15:16

Remarquez que depuis vingt ans que tous ces gouvernements, de droite comme de gauche, arrosent le patronat à coup de milliards, le chômage ne fait qu'augmenter...

Et la politique, c'est de leur en donner encore plus.

Ce sont ces milliards de cadeaux des gouvernements au patronat qui plombent les comptes de l'Etat et créent le déficit public.

Refusons de rembourser la dette du patronat ! Non à la hausse de la CSG, non aux suppressions de contrats aidés dans les services publics, non à diminution des APL, non au non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite !

12.Posté par margouillat974 le 30/09/2017 09:15

La politique du "ruissellement" qu'on nous sert depuis 35 ans n'a JAMAIS porté de fruit. Je ne demande bien pourquoi les français ont encore voté pour ce type de "gouvernance".

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter