Social

Le chômage à la hausse en février


Le chômage à la hausse en février
Avec 136.510 demandeurs d'emploi à la Réunion à la fin du mois de février 2012, notre île connait une hausse de 0,8% par rapport au mois précédent. Sur un an, le nombre augmente de 3,2 %.

Les femmes au chômage sont toujours plus nombreuses que les hommes. De même concernant les jeunes de mois de 25 ans qui forment toujours le plus gros groupes. Toutefois leur nombre stagne alors que les nombre de demandeurs entre 25 et 49 ans augmente.

Ce sont les demandeurs d'emploi de 50 ans et plus qui subissent l'augmentation la plus forte avec + 1,9 % sur un mois.

La direction régionale du travail montre aussi que la collecte d'offres d'emplois du mois de février a baissé. 3.570 offres, ce chiffre est moins bon que celui des mois précédents.
Mardi 27 Mars 2012 - 10:00
.
Lu 703 fois




1.Posté par NA PWIN RIEN le 27/03/2012 12:59
Des outils pour la formation sous exploités


Le chômage réunionnais, n'a jamais vraiment baissé. Les crises ou soi disant crises ont amplié le phénomène mais pas seulement.

Lorsque je me balade en tant que chômeur, il faut bien s'occuper à faire quelque chose, puisqu'il n'y a pas de travail, ce que j'observe c'est ceci : le centre de formation des adultes antenne de saint-pierre, est étrangement moins populeux qu'on le croirait ! De superbes salles, de magnifiques batiments HQE, et des stagiaires parsemés.
Que se passe-t-il ?
Un modèle emploi formation paradoxal
*Les demandeurs sont TROP qualifiés et n'ont plus besoin de formation ! Possible, la Réunion a augmenté son niveau de qualification, les gens sont de plus en plus nombreux à obtenir des diplômes et le titre symbolique du bac. Ils sont d'autant plus nombreux, qu'ils grossisent aussi les statistitiques des SUPERS diplômés ( bac + 5 et plus).

*Ou alors ils ne sont pas diplômés, mais la formation n'a pas de sens, ni de pertinence ! Remarquez, sur quel modèle de société reposons-nous !

C'est en effet paradoxal, de dire qu'il faut vous formez pour avoir un travail ?

Mais alors ceux qui le sont déjà que faudrait-il dire ?
Vous êtes formés ou trop peut-être ! il faudrait baisser vos prétentions salariales si vous voulez travailler ?
A ce propos il y a peut être une petite formation à faire où l'intitulé pourrait être ceci "travailler plus, et gagner moins".

On voit bien ici que le discours ne tient pas, et ne peut être mobilisateur !
Des métiers en tension oui mais....

Mais alors quoi faire ?

L'hypothèse de Sarko c'est d'étudier les métiers en tension, de fournir de la maindoeuvre uniquement en fonction de la demande. Pour cela la former, la préparer pour les orienter sur ces NICHES.

Mais alors une seule question se pose sur le plan local : quelle est le domaine de l'activité tous secteurs confondus sur laquelle pourrait reposer ces métiers en tension ?

Le BTP semble sur la bonne ligne de départ, le transport aussi, les métiers d'aide à la personne, et le tourisme
Une remarque cependant, quid des grands chantiers ! et des formations en lien avec cet eldorado de l'emploi !
sortir de l'absurdité politicienne


Enfin une dernière chose : il faut vraiement que le politique dépasse la crise de foie, et les petits problèmes instestines (l'idée du prédécesseur politique, n'est pas forcément mauvaise), et le polique relayeur aurait à y gagner en réfléchissant de plus près (mieux vaut en effet procéder à la livraison d'un chantier que prendre le risque de ne le voir jamais naitre !)

Prendre en compte La détresse de la population
Imaginez ceux qui n'entendent plus, à cause de ces relayeurs de politique locale, qui par ambition et orgueil, n'ont fait qu'apporter du discrédit au projet de développement de la Réunion. Ces derniers ont la croyance qu'en claquant des doigts, des réponses à l'emploi sortiront du chapeau !
Ces magiciens là détruiront , le peu de motivation, des personnes les plus fragilisées, et qui par voie de conséquences apporteront du desespoir aux familles.

Quel gachis pour la Réunion (je pense à ces milliers de licenciés du BTP).

C'est une casse familiale !
Les coups d'épée dans l'eau
Si les mots pour le dire sont aussi forts que ceux de notre talentueux orateur président., nous aurons alors un quinquenat riche et armés de soldats qui combattent le chomage avec des épés, en faisant
croire qu'ils parviendont à couper l'eau !

Le chef local des soldats de l'eau et ses objectifs
Son mentor local, a-t-il une solution si ce n'est celle que l'on a vu ces deux dernières années : AUCUNE.
Il casse les projets d'envergure et d'emploi entamés par son prédécesseur, récupére les morceaux pour reconstruire son monde sans rien inventer !

Ce qui change c'est le nom du porteur, ce qui change aussi, c'est le temps qui est multiplié par deux...

Li NA PWIN RIENb . et li laissera son relayeur politique inaugurer ces grands chantiers morcelés.
NA PWIN RIEN po espérer...

2.Posté par DON PAKÉ le 27/03/2012 13:38
TOUT VA MAL MERCI SARKO !

3.Posté par Sarkozy le 27/03/2012 15:02
Oui, nous allons nous écraser contre le mur, mais nous y allons un peu moins vite !

4.Posté par POLYCHROME le 27/03/2012 15:40
La faute à qui ? SARKOZY mais... plus que quelques semaines et la RESPIRATION ! haaaaa

5.Posté par le taz le 28/03/2012 01:49
@post 4
t'as raison tout est de la faute de sarkozy.
ah au fait, en espagne, avant de se faire sortir à coup de pompes dans le ...., les socialistes là bas, ils ont quoi comme bilan ?
le plein emploi ? hein, c'est ça ???
voilà a quoi conduit l'irresponsabilité du modèle socialiste (je dépense, je dépense au nom de la justice sociale et je m'endette, je m'endette)
l'espagne, menacée d'une décennie perdue

23% de chômage, 50% chez les jeunes et une économie en déroute.
t'as raison, plus que quelques semaines avant de voir un hollande+melanchon régler tous nos problèmes à coup de hausses d’impôts, d'augmentation des minimas sociaux et de réduction de l'age de départ à la retraite.
objectif à atteindre dans les 6 mois : couler les entreprises, accélérer les délocalisation et quand la france atteindra 25-30% de chômeurs en récession et encore plus endettée, ouf, vous serez rassurés... j'en suis sur.
la grenade est dégoupillée.... tic tac.....tic tac.....

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales