Santé

Le chikungunya est bien de retour


Le chikungunya est bien de retour
Zinfos vous l'annonçait en exclusivité dès lundi 17 août (voir l'article ici), trois nouveaux cas de cikungunya ont été détectés à Saint-Gilles. La Préfecture confirme dans un communiqué ce que la DRASS nous annonçait. Voici l'intégralité de ce communiqué :

"Trois personnes présentant des symptômes compatibles avec une infection par le virus du chikungunya ont été signalées à la DRASS de la Réunion. Ces personnes résident dans le même quartier à Saint-Gilles les bains.  
 
Le premier cas de chikungunya semble avéré après une recherche de virus dans le sang pratiquée dans un laboratoire de la Réunion, qui s’est révélée positive. Néanmoins de nouvelles analyses ont été effectuées. Les résultats seront connus d’ici 10 jours. Les deux autres cas signalés présentent une sérologie positive1. Seuls les résultats des analyses complémentaires, effectuées par le Centre National de Références des Arboviroses (en métropole), confirmeront ou non d’ici quelques jours ces cas et préciseront s’il s’agit d’une infection récente ou ancienne.  

Dès le signalement du premier cas, des actions de lutte et de prévention ont été mises en place par le service de lutte anti-vectorielle de la DRASS :  
 
• traitement adulticide des maisons autour des cas ainsi que recherche active de personnes présentant des symptômes similaires au chikungunya,
• traitement larvicide et mécanique de l’ensemble de la zone (environ 100 maisons),
• traitements des ravines et des gîtes larvaires propices au développement des moustiques,
• deux traitements adulticides de nuit de l’ensemble du quartier (environ 300 maisons) ont été effectués cette semaine.
 
L’ensemble des habitants rencontrés lors des interventions de la DRASS ont fait
l’objet d’une sensibilisation sur les gestes de prévention et de protection : utilisation des moyens de protection (sprays et crèmes répulsifs, serpentins, diffuseurs électriques), élimination des gîtes larvaires autour de la maison (vider les les soucoupes, pneus…) afin de limiter la prolifération des moustiques.

Le service de lutte anti-vectorielle de la DRASS renforce sa vigilance et ses actions
de lutte."
Jeudi 20 Août 2009 - 17:06
Benjamin Postaire
Lu 1548 fois




1.Posté par Payet le 20/08/2009 17:29
Oui vous êtes les meilleurs, oui vous sortez des super scoops....Mais la modestie serait appréciée aussi parfois !! A chaque info le "nous vous l'annoncions en exclusivité" ou "zinfos vous donnait l'info en premier" et autres style nananère cela devient fatiguant ! merci

2.Posté par Laurent le 20/08/2009 18:36
Payet, çà devient fatiguant parce que le site est coutumier du fait, ailleurs c'est tellement rare que tu n'y est pas habitué LOL

3.Posté par chabouc le 20/08/2009 19:20
Pour Payet : Oui, il faut insister sur l'exclusivité des annonces. Les autres médias (TV, journaux) ne font pas leur travail, ils ne font pas ce travail d'investigation qui devrait être leur ligne directrice, ils préfèrent copier les informations des autres sources locales ou internationales.
Alors quand Zinfos974annoce un scoop, il faut le dire haut et fort !

4.Posté par franck le 20/08/2009 19:46
ennuyeux cette info

nous voila bien !

5.Posté par globicéphal le 20/08/2009 19:55
Moin lé pa un zantomologiste pou réecri tout saq la déza ecri. Moin cé un kréol maoul pat jone la gaign chikunn en 2006. Néna un zafair mi souhaite dire a zot. Produit la utilisé pou la lutte (finale) non mi plaizant la lutte dann fé noir kossa la donné: acoutumance du produit par les moustiques qui zordi lé beaucoup plus resistant et plus important même en hiver austral.
Prouve a moin lo contraire.
La lutte anti vectorielle doit etre de mise si nou vé éradiquer ce probleme mé avec de vrai moyen pou assuré l'éradication. A qui la competence ?
Hé, PAYET, allé tir 1 feuille.

6.Posté par Mwa la pa di le 20/08/2009 20:03
Hé le Sud, le chik est de retour, peut être hamilcaro aussi ? Hoareau, hamilcaro et le chick : les trois fléaux du sud...

7.Posté par Garou le 20/08/2009 22:49
Je sais bien que ça ne console pas, mais ...

8.Posté par bras mahot le 21/08/2009 00:10
j'arrive de la reunion car j'atais en vacances chez ma mere et en allant au cimetiere sur la tombe de mon pere dans les hauts de st denis c'etait remplie de moustique lokale
mais les gens sont pas propres ,car toutes les tombes sont remplies d'eaux avec des moustiques


a l'entree n'a un grand panneau ecrit ne mettez pas d'eau mettez du sable et ya un m3 de sable que personne ne touche pour l'histoire je suis resté 5 mn dans le cimetiere meme pas le temps finir une priere
oté moustique la pwak mon nenen bligé sauvé

voila comment le chic peut revenir avec ce laissé allé

et j'ai vue aussi par chez ma mere que nos rivieres sont encore remplies de detritus

la roue, l'echappement l'auto gasiniere, de tout .Et tout ca c'est au brulé st denis a 12 km de la ville et pourtant ce petit village est calme reposant mais remplie de moustiques et des laches qui salissentet pourris le paysage c'est bien dommage

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales