Faits-divers

Le chauffard regrette et écope de quatre mois ferme


Le chauffard regrette et écope de quatre mois ferme
William Henri Técher, coupable d'avoir renversé trois personnes à Saint-Joseph dans la nuit du 5 juillet 2008, a été condamné hier, jeudi, par le tribunal correctionnel de Saint-Pierre à 18 mois de prison, dont 14 avec sursis, l'annulation de son permis et l'interdiction de le repasser avant un an et l'obligation d'indemniser les victimes, relate la presse locale du jour.

Au cours du procès, celui qui était revenu sur l'île depuis peu au moment des faits, a exprimé des remords. "Il n'y a pas une seule journée où je ne pense pas aux victimes. Je revois sans cesse les images du choc. Je m'en veux. Je ne reconnais pas celui que j'étais avant. Avant l'accident, avant la prison. Aujourd'hui je ne suis plus le même. Je veux travailler et réparer les dégâts que j'ai fait", explique-t-il dans le JIR. Dans le Quotidien, on peut le voir dire "je suis le seul responsable et les trois piétons sont les victimes. Je suis désolé. Je demande pardon".

Pour rappel, le 5 juillet 2008, William Henri Técher sort d'une boîte de nuit de Saint-Pierre après avoir bu quatre ou cinq verres de whisky. Sur la route du retour, il percute trois jeunes qui sortent également de boîte de nuit. Paniqué, il prend alors la fuite et laisse ses victimes sur place, dont une, allongée au milieu de la RN1, sera percutée par une autre voiture. Le chauffard va alors poser sa voiture un peu plus loin et arracher les fils de contact pour faire croire à un vol. Le lendemain, il va déposer plainte pour le vol de son véhicule. Un scénario qui ne tiendra pas longtemps...    
Vendredi 23 Octobre 2009 - 10:08
Benjamin Postaire
Lu 895 fois




1.Posté par thierry le 23/10/2009 10:36
pas cher payé finalement...

2.Posté par taiga974 le 23/10/2009 11:58
c'est sur , pas cher payé: delit de fuite, alcool, tentative d'escroquerie pour le vol, accident ,non assistance à personnes en danger..
4 mois ferme !!! je lui aurais detruit la voiture au minimum. on parit combien qu'il se fera prendre sans permis dans l'année à venir. je suis ecoeuré du laxisme de la justice pour ces inconscients du volant et il n'est pas etonnant que le nombre de victimes s'allongent cette année.

3.Posté par Cambronne le 23/10/2009 12:48

1. Posté par thierry le 23/10/2009 10:36
pas cher payé finalement...

Malheureusement ce fait divers est quasi quotidien d'une banalité dans les tribunaux français
Non effectivement pas cher payé en France l'on peut rouler bourré au sorti d'une boîte de nuit et au petit matin dézinguer 4 personnes comme un liquidateur éliminerait avec un 357 magnum , putain dans ce pays les criminels de la routes ont de beaux jours lorsque des conscient de leurs actes peuvent prendre un volant ils deviennent inconscients . Ils pourront faire assassiner des gens volontairement, brisé des familles et creuser un peu plus le trou de la sécu ...
quand je pense la semaine dernière en France banale fait divers
Un adjudant du peloton autoroutier d’Auxerre, âgé de 54 ans, a été fauché par un automobiliste, le 13 octobre, sur la nationale 151.

Un conducteur âgé d’une vingtaine d’années, roulant à 140 km/h sur une portion de route limitée à 90, n’a pas répondu aux interjections des militaires. Un des gendarmes s’est alors placé au milieu de la voie, une centaine de mètres plus loin, pour le contraindre à s’arrêter.

Voyant que le chauffard n’était pas décidé à obtempérer, le sous-officier a fait un écart pour éviter la voiture, qui en a fait de même, fauchant ainsi le gendarme, qui, projeté à plusieur dizaines de mètres, a été tué sur le coup.

L’automobiliste, dont le véhicule a terminé sa course dans un champ, a été immédiatement interpellé par les collègues du militaire et a été placé en garde-à-vue à la brigade de gendarmerie de Coulonges-sur-Yonne. Il s’avère qu’il n’avait plus le droit de tenir un volant, n’ayant plus de points sur son permis de conduire.

Formidable non ?

4.Posté par Phoenixia le 25/10/2009 14:00
Je suis entièrement d'accord avec Cambronne.
Le problème ne doit pas se voir de manière individuelle mais bien sur l'ensemble judiciaire.
A force de voir passer des cas se ressemblant chaque jour, peut-on présumer que notre appareil juridique est blasé et ne prend pas en compte la gravité de certains faits?

A l'heure actuelle - et on nous le répète jusqu'en faculté de Droit - la première réforme vers laquelle notre super président devrait se tourner pour en faire une priorité est la réforme des peines équitables, à savoir que pour un même crime on définit une peine ferme qui n'est en aucun cas modifiable. Nous avons déjà eu l'argumentation de l'individualité comme quoi cette réforme irait à l'encontre des Droits de l'Homme et de ses libertés, je réponds d'emblée : la jurisprudence existe toujours mais elle ne peut et ne DOIT PAS être appliquée en dehors d'une certaine fourchette.

C'est une réforme importante qui devrait mettre un peu de temps à se mettre en place mais elle serait évolutive pour notre société démocratique SI au moins on y jetait un regard...
Néanmoins c'est sur que c'est plus amusant de jeter des inconscients jemenfoutistes avec des peines minables hors du tribunal parce qu'on n'a pas que ça à faire....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales