Economie

Le chariot-type et le panier-type en baisse de 3 et 6,5%

Cet après-midi, à la préfecture de Saint-Denis, s'est tenue une conférence de presse pour la présentation du 17ème relevé des prix, réalisé dans 15 points de vente sur l'île, portant sur le chariot-type, le panier-type et le marché local. Pour la période allant d'aout à octobre 2010, le chariot type baisse de 3%, le panier type de 6,5% et le marché local augmente de 1%.


Le chariot-type et le panier-type en baisse de 3 et 6,5%
Les relevés de prix entre dans leur deuxième année (création en octobre 2008), le chariot-type est composé de 40 produits alimentaires et produits DPH (droguerie, parfumerie, hygiène) les plus consommés à la Réunion. Le panier-type est composé de 10 produits, évoluant, pour éviter un effet d'accoutumance. Enfin, le marché local se base sur 10 produits frais issus de la production locale. Les relevés de prix s'appuient, pour le coût moyen du chariot-type, panier-type et du marché local, sur près de 885 produits.

"Quand un produit n'est pas disponible, il est remplacé par un prix moyen appliqué au produit indisponible", explique Jean Ballandras, secrétaire général de la Préfecture de la Réunion.

Le chariot-type permet de suivre l'évolution des prix de quelques produits ciblés. C'est l'indice des prix Insee qui mesure l'évolution générale des prix. Pour l'Insee, l'évolution générale des prix est négative pour le mois de septembre avec -1%, baisse due essentiellement aux services et produits manufacturés. En revanche, les produits alimentaires augmentent de 0,6%, grâce aux produits frais (+2,9%).

Baisse du chariot-type et du panier-type

Le constat de ce nouveau relevé des prix est le suivant, le chariot-type et le panier-type baissent respectivement de 3 et 6,5% sur la période allant d'aout à octobre 2010. La seule augmentation est à mettre à l'actif du marché local, qui progresse de 1%.

Le chariot-type passe de 115,5 euros à 111,87 euros. Le panier-type passe lui de 60,53 euros à 56,49 euros. Enfin, le marché local passe de 30,56 euros à 30,91 euros.

On note un resserrement des écarts de prix entre les différentes enseignes, entre 1,15 et 24,15 euros pour le chariot-type, alors qu'il était, au dernier relevé, entre 0,71 et 36,73 euros. Même constat pour le panier type qui varie entre 3,85 et 12,49 euros contre 0,17 et 18,66 euros, "un resserrement historique de l'écart des prix", pour Jean Ballandras.

La seule augmentation est à mettre, une nouvelle fois, à l'actif du marché local avec une variation de 2,08 à 7,80 euros contre 0,21 à 6,41 euros.

Deux visons du chariot-type

Un relevé qui, selon la Préfecture, devrait rester stable dans les prochains mois. "C'est un outil complémentaire au service de la population réunionnaise avec ses propres méthodes pour susciter la concurrence", explique le secrétaire général de la Préfecture.

Une vision que ne partage pas tout à fait Florence Rataud, porte-parole de la FCD (Fédération des entreprises du commerce et de la distribution), "un relevé des prix qui n'a pas de valeur de représentativité, dont le risque est l'interprétation, qui du point de vue des distributeurs, induit les consommateur en erreur".

Sur ces 40 produits du chariot-type, les distributeurs "ne margent pas, un effort qui ne permet pas de payer les charges du magasin. Avec ces 40 produits, on joue un rôle social à la Réunion, on a une vocation presque sociétale".

Reste à savoir ce que donnera le prochain relevé des prix à la Réunion, qui aura lieu le 17 décembre prochain.
Vendredi 22 Octobre 2010 - 18:05
Julien Delarue
Lu 1570 fois




1.Posté par FAIVRE Daniel le 22/10/2010 19:33
Arrêter de nous mentir, tous augmente vous nous prenez pour des bille, j'ais fait les course hier a Leclerc a ST LOUIS Palisade,le plus chère de l'ile, il baisse certaint prix produit frais et surtout congelé
mais il enlève 100g ou 150g même plus, surveillé les prix du kilo,et pris du litre, mais tous l'alimentaire est beaucoup plus chère,les prix ont augmenté la faute au COSPAR qui ont fait plus de mal que de bien.

2.Posté par midi le 22/10/2010 19:34
Sur ces 40 produits du chariot-type, les distributeurs "ne margent pas, un effort qui ne permet pas de payer les charges du magasin. Avec ces 40 produits, on joue un rôle social à la Réunion, on a une vocation presque sociétale".

Comme ça sur les autres produits y peut mette le paquet po le prix. Y correspond à quoi ce chariot et panier type, parce quand mi ca faire mes courses moin la poin l'impression qui baisse, au contraire. Mais si c'est notre préfet pourfendeur des poulets la poussière su bor chemin y dit qui baisse c'est que lé surement vrai.

3.Posté par pere Collateur le 22/10/2010 19:48
le prefet avait promi de revoir le prix de l essence TOUS LES MOIS

le dollar baisse de 15% par rapport a euro
le baril acheté en dollar reste a un prix stable

l'essence achetée en indonesie par la Reunion coute donc de 10 a 15/cent moins cher

l'essence devrait etre a 1,32 au plus, au lieu de 1,42 en ce moment

que fait le prefet ?
occupé a regarder le volcan? survoler le maido? controler le grand raid ?

qd ca monte, il augmente VITE !
qd ca doit baisser .... on attend !!

4.Posté par FAIVRE Daniel le 22/10/2010 22:27
il sont aux ordres de qui pour toujours nous mentir,aux ordre des voyous de riche,qui nous vende de la merde, très chère, la malbouffe, et pas de médecin pour nous soigner, voila comment le gouvernement a décider de laisser mourir quelque milliers de personnes,pour enrichir d'autre, tous pourri

5.Posté par noe974 le 23/10/2010 09:19
Les Réunionnais n'ont pas besoin d'être guidés par un quelconque "Ratenon" pour savoir ce qu'il leur faut acheter .
Chariot inutile et idiots !!!

Certains nous prennent vraiment pour des "enfants" , pour des "moutons" , pour des "idiots" §§§

Ah , les beaux-parleurs : c'est fini le temps de la musellière !

Nous mangeons ce que nous voulons .
Nous achetons ce que nous pouvons .

6.Posté par cris974 le 23/10/2010 14:40
La Préfecture nous prend vraiment pour des couillons. De toute façon , les employés ont des recommandations comme dans la police. J'aimerai connaître ceux qui font le relevé des prix, CE SONT SÛREMENT LES MÊMES QUI COMPTENT LES MANIFESTANTS LORS DES CORTEGES EN VILLE. AU "PIF" alors les résultats sont différents selon qu'il en a un gros ou un petit............."PIF"

7.Posté par nicolas de launay de la perriere le 23/10/2010 16:44
je fais baisser les prix le jour du relevé, et le lendemain, comme par magie, ils augmentent.. !
quand est ce que la Préf aura recours aux instituts spécialisés, ou demandera à récupérer la base de données que constitue les tickets de caisse des enseignes participant à cette plaisanterie trimestrielle..?

8.Posté par FAIVRE Daniel le 25/10/2010 13:21
Acheter groupés
Acheter groupés
Acheter groupés

Se mettre à plusieurs pour réaliser un achat en bénéficiant d'importantes réductions. Tel est l'objectif du site internet www.groupon.fr, site d'achats groupés leader en France pour les loisirs et les sorties.

Créé aux États-Unis en 2008 et présent dans 23 pays dont 18 en Europe, Groupon compte aujourd'hui 13 millions d'abonnés dans le monde. Il est implanté dans 25 villes en France. Chaque mois près de 3 millions d'internautes se connectent pour trouver des menus gastronomiques, des places de cinéma, etc. à prix cassés.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales