Economie

Le chariot-type en baisse de 0,8%

Cet après-midi, la Préfecture a présenté le 18ème relevé des prix, réalisé dans 15 points de vente de l'île, du chariot-type, panier-type et marché local. Le chariot-type et le marché local sont en baisse, respectivement, de 0,8% et de 3,5%, le panier-type, quant à lui, est en forte augmentation de 4%.


Le chariot-type en baisse de 0,8%

Pour ce 7ème relevé, "sous cette forme actuelle", souligne Jean Ballandras, secrétaire général de la Préfecture de la Réunion, "le nombre de points de vente et leur répartition géographique n'a pas changé". Le chariot-type est composé de 40 produits alimentaires et produits DPH (droguerie, parfumerie, hygiène) les plus régulièrement consommés à la Réunion. Le panier-type est composé de 10 produits, ayant vocation à évoluer, pour éviter l'effet d'accoutumance. Le marché local se focalise sur une liste de 10 produits, "hors carotte pays", souligne Jean Ballandras, issus de la production locale. Ce relevé s'appuie au total sur une liste de 885 produits, quatre produits étaient manquants.

Chariot-type en très légère baisse

Ce que l'on retient de ce 18ème relevé, effectué le 1er et 2 décembre, c'est la très légère baisse du chariot-type qui s'établit à 110,96 euros (111,87 euros au dernier relevé), soit une baisse de 0,8%. Le coût moyen du panier-type se situe à 56,60 euros (54,38 euros au dernier relevé) soit une augmentation de 4%, "un écart important, mais qui reste sur les mêmes produits", souligne Florence Rataud, porte-parole de FCD (Fédération des entreprises du commerce et de la distribution). Le marché local enregistre une baisse de 3,5% passant de 30,91 euros à 29,80 euros pour ce dernier relevé.

Concernant les écarts de prix, le chariot-type est en légère augmentation entre 1,12 et 27,68 euros, alors qu'il était, au dernier relevé, entre 1,15 et 24,15 euros. Inversement, avec une baisse très forte pour le panier type qui varie entre 1,93 et 10,56 euros contre 8,95 et 20,09 euros. Le marché local augmente avec une variation des prix allant de 0,76 à 10,32 euros contre 2,08 à 7,80 euros.

Leclerc moins cher, Leader Price en augmentation, ...

Globalement, entre le chariot-type, le panier-type et le marché local, les prix se stabilisent, voir baissent légèrement. Ce que l'on retient de 18ème relevé c'est le fossé existant entre les différentes enseignes sur notre île. Pour le même chariot-type entre le Leclerc de Saint-Paul à 99,45 euros et le Leader Price de la Possession à 123,04 euros, l'écart est de 23,59 euros. La palme de l'enseigne la plus chère revient à l'Hyper U de Saint-Gilles-les-Bains.

Le prochain relevé de prix du chariot-type aura lieu le 18 février 2011.
Vendredi 17 Décembre 2010 - 16:41
Julien Delarue
Lu 1567 fois




1.Posté par noe974 le 17/12/2010 16:45
On nous parle à longueur de journée , de crise , mais quelle crise ?

Le chariot-type a baissé de 0,8 % : on va beaucoup consommer pendant ces fêtes , super !
Les magasins regorgent de marchandises de luxe et les gens y courent dessus à toute vitesse .

Alors , crise ou pas crise ?

2.Posté par labri le 17/12/2010 18:54
Plutôt que ce long commentaire imbuvable, il me semble qu'un classement des enseignes(où figureraient pour chacune le coût du chariot -type et la variation de celui-ci par rapport au relevé précédent) constituerait une information plus compréhensible............mais nous priverait peut-être des commentaires enrichissants de noe974!

3.Posté par XIII le 17/12/2010 20:09
Une question me taraude, pourquoi cette différence entre le chariot type et le panier type??? On ne mange pas la même chose selon qu'on fasse ses courses avec un chariot ou un panier ????

4.Posté par Tyny le 17/12/2010 22:44
A l'ère de la transparence, quand nous donnera-t-on le secret du mode de calcul de ce sacré chariot-type.

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 18/12/2010 01:45
bidon comme méthode..
quand on songe que le simple traitement des tickets de caisse, permettrait d'avoir une vérité sur le différentiel des prix.. mais bon..fonctionnaire un jour, fonctionnaire toujours !

6.Posté par citoyen le 18/12/2010 08:17
1.Posté par noe974 le 17/12/2010 16:45

Tiens, pour une fois, on est d'accord.....


2.Posté par labri le 17/12/2010 18:54

Pour avoir un "classement" des enseignes et commerces concernés, il suffit de naviguer un minimum sur internet et d'aller sur le site de la Préfecture de la Réunion (http://www.reunion.pref.gouv.fr/pse/d/index.php

Et cliquer sur la dernière ligne: "Consulter les prix des produits du chariot-type"

On tombe sur la page: http://www.reunion.pref.gouv.fr/pse/d/chariot.htm://

En cliquant sur la rubrique: "Relevé présenté par enseigne", on retrouve ce "classement".


3.Posté par XIII le 17/12/2010 20:09

Moi, y'en a une autre: qui est le "type" qui pousse le chariot ou tient le panier? :-)


4.Posté par Tyny le 17/12/2010 22:44

Il suffit d'aller sur le même site de la Préfecture:http://www.reunion.pref.gouv.fr/pse/d/chariot.htm
qui explique que:

"Le Secrétaire d’État à l’outre-mer, Yves JEGO, a souhaité engager le dialogue avec les acteurs de la grande distribution pour favoriser la baisse des prix. À sa demande, cette démarche s’accompagne, depuis le 17 octobre 2008, d’un instrument de suivi et de contrôle des prix accessible à tous, qui a été réalisé avec l’ensemble des acteurs concernés. Les 100 produits retenus par la commission « chariot-type » de l’Observatoire des prix et des revenus, sont les produits les plus consommés par les Réunionnais. Ils ont été répertoriés dans une liste qui fait l’objet de contrôles et d’un relevé effectué tous les 15 jours par les services de la Direction Départementale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, dans le cadre de ses compétences régaliennes. "

Et tout en bas de la page, pour le premier relevé du 31 octobre 2008, est indiquée la liste des produits retenus dans la rubrique: "Liste-socle de 100 produits détaillée, avec observations, promotions, conditionnement... "

PS: Je ne travaille pas dans l'administration. Mais quand celle-ci fait oeuvre de transparence, il faut le dire. Et il suffit alors d'aller chercher les infos...

Ce que Jégo a mis en place (chariot-type), qui tend à limiter les hausses de prix, était un bon début. Mais un début. Pas une fin en soi.

Il semblerait que ses efforts (début) pour s'attaquer aux monopoles économique + les évènement de la Guadeloupe ont été les gouttes qui l'ont fait virer comme un malpropre....

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales