Politique

"Le changement est en marche !" selon Patrick Lebreton

Patrick Lebreton, député-maire de Saint-Joseph réagit à son tour dans un communiqué à la réussite du candidat Hollande à la primaire socialiste. En 2007, il s'était prononcé en faveur de Ségolène Royal. Il y quelques mois, son choix s'était porté sur la candidate qui "représente le mieux le social", à savoir Martine Aubry. A la lumière des résultats de dimanche soir, Patrick Lebreton vient apporter son soutien sans faille au candidat "légitimé". Voici son communiqué :


"Le changement est en marche !" selon Patrick Lebreton
"François Hollande sera le candidat de l'alternance, en 2012, face à Nicolas Sarkozy. Comme prévu et annoncé, j'en appelle au rassemblement derrière le candidat désigné et légitimé.
 
Le PS, aujourd'hui unifié derrière François Hollande, n'est pas le seul gagnant de cette primaire citoyenne. La démocratie a également gagné car les Français, en s'appropriant ce scrutin novateur, ont prouvé qu'ils avaient retrouvé leur capacité de mobilisation.
 
Patrick Lebreton est très fier que Saint-Joseph ait été, une nouvelle fois, la championne de la mobilisation citoyenne, à la Réunion comme dans tout l'outremer.
 
Les 7.792 Saint-Joséphoises et Saint-Josephois qui ont participé à la primaire citoyenne porteront en 2012 leur suffrage à François Hollande, avec enthousiasme et sans conditions.
 
Les socialistes sont tous côte à côte, aujourd'hui, derrière le candidat de l'alternance.
 
Le changement est en marche !"

Lundi 17 Octobre 2011 - 12:16
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 925 fois




1.Posté par jason bourne le 17/10/2011 12:45
et en 2012 fin du cumul si hollande gagne vous choisissez quoi la mairie ou l'assemblée ??

2.Posté par Critique acerbe le 17/10/2011 15:16
Le temps de mettre en place la loi, qu'elle rentre en œuvre, il a largement le temps de choisir, voir de perdre un mandat.

3.Posté par grillé/boucané le 17/10/2011 15:29
Apparemment ça a bien "molé" deux trois que Hollande se retrouve à la barre... hein!

4.Posté par noe le 17/10/2011 17:18
"Le changement est en marche !" , c'est faux !
Il y a tj des requins marins et surtout "terrestres" comme certains hommes ou femmes politiques "cumulards" ...Ils sont à l'affut de tout ce qui bouge ...de tous ceux qui votent ...

5.Posté par ulysse 32 le 17/10/2011 21:26
celui qui a installé en mairie un lavabo en 2008 parle aujourd'hui de respiration democratique c'est du foutage de gueule en live j'ai toujours dit que c'est le retour de V.ILitchee.

6.Posté par FAIVRE DANIEL le 17/10/2011 22:14
C'est de l'utopie, le changement pour qui, pour les plus riches,pour donner encore plus aux élus, pour qu'il gaspille,mais quelle changement pour les plus pauvres retraités, messieurs les Maires et Députés,diminué d'abord les impôts foncier, et arrêter de gaspiller, mais ceux qui vont gagner plus se sont les fonctionnaire très bien payé,pour travaillé moins, non nous n'avons plus confiance au
politiques,qui ne pense qu'a s'enrichir.

7.Posté par FAIVRE DANIEL le 17/10/2011 23:03
La soupe est bonne, gros salaire pour créer de la misère
Si on supprime le cumul des mandats, je vous laisse imaginer par vous même :

Le salaire des hommes politiques :
http://lesmoutonsenrages.wordpress.com/2011/04/02/le-salaire-des-hommes-politiques/

A diffuser


Comment redresser la France en 3 minutes



577 députes, 343 sénateurs, 30 ministres et secrétaires d’état, si on leur baissait leur salaire de 1 000 € on ferait (577+343+30)*1000 = 950 000 € d'économie chaque mois.
950 000 € X 12 mois = 11 400 000 €

En 3 minutes j'économise plus de 11 millions d'euros.

ON VA VOIR SI ON PEUT FAIRE TOURNER ÇÀ DANS TOUTE LA France ???



8.Posté par Critique acerbe le 18/10/2011 09:59
Bravo tu as économisé 11 millions sur un an. Au niveau étatique, ça ne représente rien. Bien sur, il n'y a pas de petites économies mais bon, faut pas être naïf non plus. Croire que baisser les salaires des hommes politiques est la solution est une niaiserie. C'est une totale remise en cause de notre République avec une modification de notre Constitution qui est nécessaire. L'avènement d'une VIeme République sans Sénat mais avec une Assemblée nationale plus forte. Un nombre de représentants locaux bien moins nombreux. Supprimer l'immunité présidentielle. Tellement de choses à faire. N'oublions par que Sarko, sa première mesure lorsqu'il est arrivé au pouvoir a été d'augmenter son salaire. Quand vous serez dans les urnes en 2012, n'oubliez pas ça.

9.Posté par fiuman le 19/10/2011 10:20
Le changement socialiste est en marche en France comme il a été en marche en Grèce depuis des années et maintenant ils sont en faillite :


1. Le métro d’Athènes est climatisé et offre des écrans plasma pour distraire les voyageurs. Et il est gratuit pour les cinq millions d’habitants de la capitale. Plus exactement, il ne l’est pas, mais comme il n’y a pas de barrière pour empêcher les usagers sans ticket de passer, rares sont les passagers qui se soucient d’acheter leur billet. C’est le contribuable européen qui a payé le métro athénien qui a coûté près de 1,7 milliard d’euros.
> > > > 2. Le salaire moyen (annuel) des employés de la compagnie nationale ferroviaire grecque est de 70.000 euros, ce qui englobe les ouvriers et les agents de nettoyage des trains, et qui représente le triple des employés du secteur privé grec.
> > > > 3. Par ailleurs, le chiffre d’affaires annuel de cette compagnie est d’environ 90 millions d’euros, pour une masse salariale de près de 575 millions d’euros annuels, ce qui a même fait ironiser un politicien grec qui a remarqué qu’il eut mieux valu payer des taxis privés pour les déplacements des passagers.
> > > > 4. En une décennie, la masse salariale du secteur public a doublé.
> > > > 5. Plus de 600 professions bénéficient d’une retraite à 50 ans, avec une pension correspondant à 95 % du salaire de la dernière année, en raison de leur caractère « ardu et périlleux ». Ces professions englobent les pâtissiers, les animateurs de radio, les coiffeurs et les masseurs des bains turcs.
> > > > 6. Les déclarations d’impôts sont rédigées par les contribuables eux-mêmes, et sont rarement vérifiées. Ainsi, seuls 5.000 personnes sur un pays de 12 millions d’habitants admettent gagner plus de 100.000 euros annuels. Or, plus de 60.000 foyers grecs détiennent pour plus de 1 million d’euros d’investissements, sans parler des montants investis à l’étranger. Beaucoup de contribuables grecs affirment ne gagner que 12.000 euros annuels, même lorsqu’ils possèdent des bateaux, des résidences secondaires sur des îles grecques et des propriétés à l’étranger.
> > > > 7. Lorsque le percepteur s’en agace, ils lui remettent une « fakelaki », une enveloppe contenant des espèces. Il existe même une sorte de tarif informel qui va jusqu’à 10.000 euros pour les foyers les plus riches (il se dit que la famille grecque moyenne paye 2.000 euros par an).
> > > > 8. Les grands armateurs grecs, les plus riches de la banlieue riche de Kifissia, sont exonérés d’impôts, en raison des bénéfices qu’ils sont supposés apporter au pays. Mais les chantiers navals sont maintenant vides, seules 500 personnes restent pour entretenir les navires des compagnies maritimes déclinantes.
> > > > 9. Seulement 300 résidents de la Kifissia (une banlieue riche d’Athènes) ont admis détenir une piscine. Le vrai chiffre est estimé à 20.000.
> > > > 10. Au total, ces évasions fiscales coûteraient au pays la somme de 45 milliards d’euros à l’année.« Après avoir livré bataille avec la police anti-émeute, qui a fait usage de gaz lacrymogènes pour les disperser, des milliers de manifestants campent toujours sur la place en attendant le vote des politiciens grecs de la semaine prochaine qui doit statuer sur les mesures d’austérité imposées par l’Europe. Pourtant, ces manifestants devraient retourner leur colère contre leur pays, contre ces Grecs qui se sont damnés pendant des années pour dénier à leur Etat les sommes qu’ils lui devaient. », conclut amèrement le Daily Mail.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales