Société

Le championnat d'orthographe, un succès toujours au rendez-vous


Jules Bénard, auteur de "Neige sur La Réunion"
Jules Bénard, auteur de "Neige sur La Réunion"
Ce samedi avait lieu le 22ème championnat régional d’orthographe. Etalée sur plusieurs mois, cette manifestation organisée par le CEDACCE a vu pas moins de 20 000 candidats s’affronter aux premières éliminatoires.

Samedi, il restait les 120 finalistes, du CM1 à la 3è. Ce qui prouve que notre langue, contrairement aux idées reçues, a encore bien des adeptes chez nos jeunes !

Cette année, c’est un texte de notre collaborateur, Jules Bénard, qui a été choisi. Il est extrait de "Neige sur La Réunion", son premier roman, paru en feuilleton dans Le Quotidien, dès les premiers numéros de ce journal, en 1976.

Pendant que les jeunes planchaient à l’intérieur de l’hémicycle du conseil général, leurs parents, sur les chaises disposées sous le préau, concourraient aussi… sur leurs genoux. Une maman a fait un sans faute !

Voici le texte proposé à nos jeunes amateurs, "sacrément forts", selon notre ami romancier.
 
"En route pour Cilaos"


Calva dit à son ami Chris : "Pour détendre l’atmosphère, demain, je t’emmènerai à Cilaos, l’un de nos cirques montagneux. Le déplacement en vaut la peine. Tu oublieras tes ennuis pendant une journée au moins.
-Alors, va pour Cilaos !
(Fin CM1)

Six heures trente… La petite voiture jaune, pilotée d’une main sûre par Calva, avale gaillardement les virages en épingles à cheveux. Et ils abondent sur cette route.

Agrippé de la main gauche à son siège, de la droite à la portière, à chaque tournant Chris appuie instinctivement sur une imaginaire pédale de frein. Jamais route ne lui a paru plus dangereuse.
(Fin CM2)

Sur les trente-sept kilomètres de son parcours, elle côtoie constamment d’impressionnants précipices, des gorges abruptes au fond desquelles coule un mince filet d’eau. Une chute là-dedans et…

Le panorama est grandiose. De chaque côté de la rivière, les flancs à pic des montagnes semblent vouloir écraser le minuscule voyageur sous leur masse impressionnante.
(Fin pour les 6è)

Plus on s’enfonce vers l’intérieur de l’île, en s’élevant jusqu’au-dessus de mille mètres, plus le goulet montagneux s’élargit pour finalement déboucher sur le vaste cirque, au terrain accidenté, chaotique.
Les énormes blocs de roches de plusieurs milliers de tonnes évoquent un champ de bataille de géants.
(Fin 5è)

Le cirque de Cilaos n’est que successions de crêtes et de ravines au milieu desquelles la route a du mal à se frayer un passage. Gare au conducteur imprudent !

Partis très tôt de Saint-Denis, les deux amis ont joui toute la journée d’un temps splendide. Chris, pas du tout à son aise durant le trajet, a oublié son appréhension au cœur du village de Cilaos dont le charme un peu désuet est enchanteur.
(Fin 4è)

En toile de fond, la masse du Piton-des-Neiges, avec ses trois mille mètres, veille sur le cirque tel un gardien vigilant. Les deux hommes regrettèrent de ne pas disposer de plus de temps pour en entamer l’excursion.

Une auberge coquette les accueillit agréablement à midi : ils firent honneur à un succulent repas. Puis ils reprirent la route courageusement.

(Fin de dictée pour les 3è)

Jules BENARD, Neige sur La Réunion
Mercredi 1 Juillet 2015 - 09:52
Lu 957 fois




1.Posté par GIRONDIN le 01/07/2015 11:52 (depuis mobile)
Très belle initiative qui perdure.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales