Social

Le cauchemar de voisins d'une boite de nuit

Nicole* n’a, une nouvelle fois, pas dormi ce week-end. Sa résidence est très proche d’une discothèque de l’ouest et les nuisances sonores sont pour elle, et nombre de ses voisins, un véritable fléau. Quelques uns d’entre eux ont décidé d'aller à la rencontre du gérant ce mercredi...


Le cauchemar de voisins d'une boite de nuit
Voilà trois ans que Nicole habite à Saint-Gilles-les Bains, dans une petite résidence où le calme régnait, jour et nuit… A l’époque où elle emménage, c’est un restaurant et bar à vins qui occupe la place de l’actuelle discothèque. 

Mais en janvier 2007, une grande banderole signale au public : "nouveau propriétaire, ouverture prochaine d’une boite de nuit". Les voisins présents depuis longtemps grincent des dents car avant la transformation du restaurant, c’était en fait déjà un dancing qui existait à cet emplacement et qui avait obligé les propriétaires à déposer plusieurs plaintes.

Le cauchemar est reparti et Nicole réalise dès le premier week-end, lors de l’ouverture de la discothèque, que sa quiétude est terminée. Bilan ? Des nuits blanches à répétition et des voisins qui vont dormir dans leur séjour au lieu de rester dans la chambre à coucher. Tout est bon pour s’éloigner de la musique et des vibrations. Certains s’en sortent avec des boules "Quiès", d’autres n’ont pas cette chance…

Aux nuisances liées à la musique, ajoutons les rires et cris de personnes qui viennent s’alcooliser en bas des immeubles, avant d’entrer, ou qui se bagarrent en sortant, des scooters qui s’amusent à faire ronfler le moteur… Mais pour Nicole, "ceci serait plus facile à accepter si au moins la musique n’était pas si forte et qu’on pouvait dormir".

Depuis plus de deux ans, les dépôts de plainte se multiplient, les courriers se succèdent et les appels à la gendarmerie dans la nuit deviennent récurrents… En vain. "On s’occupe toujours de notre affaire mais rien n’avance pour autant", explique, impuissante, Nicole.

"Nous avons cru à une avancée le jour où des personnes de la Drass sont venues mesurer les décibels dans nos appartements", ajoute-t-elle, mais pour le moment, il n’y a pas eu de suite non plus.
Si ces voisins finissent, excédés, par souhaiter la disparition de cette discothèque au cœur d’un quartier résidentiel, peut-être des solutions sont possibles et c’est ce qu’une poignée d’entre eux, dont Nicole, vont tenter d’aller chercher en allant rencontrer le ou la gérante de cette discothèque, ce mercredi soir, à l'heure d’ouverture du restaurant.

Il faut savoir que des travaux ont déjà été demandés pour insonoriser davantage les locaux mais par manque de moyens, semble-t-il, rien n’a été fait.

Finalement, cela fait plus de deux ans que des citoyens, patients et pour la plupart indulgents, demandent de l’aide et des solutions… Ni les courriers adressés au Préfet et à la maire de Saint-Paul, ni les appels aux gendarmes et à la Drass n’ont permis de trouver une issue. 

*Nicole est un prénom qui préserve l'anonymat de la personne interrogée.

wapdisco.mp3 Nicole.mp3  (558.94 Ko)


Mardi 12 Mai 2009 - 07:53
Melanie Roddier
Lu 2915 fois




1.Posté par mac arthur 974 le 12/05/2009 09:03
Madame , sachez que la France est le pays le plus bardé de lois et de réglements ; à priori tous les cas de figures en matiere de nuisance et de protection y sont ; le seul hic , c'est l' application de ces réglements et autres.Personne , et à tous les niveaux -tribunal,préfecture,mairies,organismes compétents ,gendarmerie ou police-ne veut se mouiller!Ils se renvoient la balle entre eux ,sachant pertinemment que le maillon faible , çad, vous et moi finiront par baisser les bras ;Moi cela fait plus vingt ans que je me bats contre des nuisances olfactives d'un petit elevage sauvage :tout le monde ,à lépoque est venu constater ;depuis c' est le jeu des courriers : c' est pas chez nous qu 'il faut s 'adresser c'est en face!!! Et l' elevage continue ses beaux jours!!!! Surtout ne comptez pas sur la DRASS pour regler votre probléme :ils sont trés fort en courrier ,mais pour le reste : boncourage

2.Posté par Nohant le 12/05/2009 10:01
Bonjour,

Merci de vous un relire un minimum avant de publier "Quelques uns d’entre eux ont décidé de [se rendre à la rencontre] du gérant ce mercredi". Ca fait désordre ce charabia surtout dans le chapeau de l'article.

Cordialemen

3.Posté par Cambronne le 12/05/2009 10:03
Moi je vais pas la plaindre voilà ce que c'est que de vouloir habiter le ghetto "zoreil"s Land" car franchement excusez moi j'ai connu Saint Gilles il y a plus de 26ans lorsqu'il n'y avait pas toute cette architecture Stalinienne des Tropiques d'un mauvais béton sans charme qui a profité , à l'appauvrissent du caractère typique des lieux, et certains osent dire que Saint Gilles est le Saint Tropez de la Réunion , franchement faut croire qu'ils ne connaissent pas Saint Tropez....et encore moins les dessous cachés de Ibiza ...No Comment ...
Quand à cette pauvre dame si elle n'aime pas le bruit une solution déménager est la plus simple surtout que si elle est la seule à se plaindre dans une résidence .... Si le Mayday de Dormunt pour le 1er mai vous dérange ...

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 12/05/2009 10:56
renseignez vous sur l'adresse de la gérante, et pointez vous tous les matins avec une grosse sono devant chez elle...ou faites déverser du purin devant son établissement le vendredi soir ou le samedi soir.. quelques actions chocs ont parfois l'avantage d'activer certaines réactions de la part des autorités..

5.Posté par franck974 le 12/05/2009 12:57
cambronne est totalement hors sujet
voire un peu raciste même

je suis déçu de sa position qui n'appporte rien sauf des commentaires qui seront vite oubliés.

je plains pour ma part cette dame car effectivement l'application des lois pose problème à la réunion
la seule chose qu'elle puisse tenter, c'est une plainte déposée au procureur + presse
et huissier pour constatation physique des nuisances.


6.Posté par GRENADE974 le 12/05/2009 13:04
2 - NOHANT : "cordialemen"
Mettez un " t " au bout, sinon cela fait désordre....

7.Posté par Pierre Ulrich le 12/05/2009 20:50
@ post 4
j'avoue qu'il a pas totalement tord, on dit souvent :
-ne fait pas aux autres ce que tu n'aimerait pas qu'il te fasse...

Je croit que on ne se rend pas forcement compte du tord qu'on cause tant qu'on y à pas gouté !!
alors une petite action choc serait peut-être la bonne solution ! :p

@post 2
Pourquoi toujours critiquer les fautes d'orthographes ? Comme si l'erreur n'était pas humaine..
Un peu plus de tolérance serait bienvenue de temps à autre...

8.Posté par kozemen le 12/05/2009 21:58
Kisa la di a ou allé habite dans une ville balnéaire, c'est une ville pou fé la fête madame sinon oussa noussava si i fo ferme lé boite de st gilles !!!!!!

non mais franchement, st gilles est un endroit de vacances, sorties la nuit, boite, bar, resto, plage, à part st pierre dans le sud c'est le seul endroit synonyme de fête, d'escapade nocturne.

ce n'est pas un endroit pour y résider !!!!!!!

à bon entendeur................

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales