Social

Le carburant baisse de 30 cts en Guyane, et La Réunion alors…

Les manifestations qui ont débuté depuis six jours, avec blocage des axes routiers, continuent malgré tout. En effet, les “grévistes” réclament depuis le début du blocage, une baisse de 50 cts. Et même avec cette diminution de 30 cts, le sans-plomb sera à 1,47 € et le gazole à 1,25 € à partir de lundi…


Le carburant baisse de 30 cts en Guyane, et La Réunion alors…
La décision du préfet de La Réunion, Pierre-Henry Maccioni de reporter une éventuelle baisse ou hausse du carburant et du gaz, est liée à ce qui se passe en Guyane depuis six jours. D’une part, il a bien fait. D’autre part, il s’est peut-être compliqué la tâche. Explications.
Samedi, un communiqué de la préfecture de Guyane a confirmé la baisse de 30 cts par litre de carburant à la pompe. Cet effort viendrait des pétroliers. Yves Jégo, secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-mer, souhaiterait que les collectivités locales de Guyane, en prennent 10 cts à leur charge.
Il faut savoir que la TSCC (Taxe spéciale sur le consommation du carburant) est de 70 cts par litre de carburant en Guyane, c’est la plus élevée des DOM. Cela explique aussi pourquoi le sans-plomb est à 1,77 € et le gazole à 1,55 €.
Yves Jégo, secrétaire d’Etat, a demandé aux collectivités locales d’accepter une baisse de 10 cts sur la TSCC, au moins pendant trois mois.
L’Etat compenserait le manque à gagner par une subvention de 5 millions d'euros. Le Conseil régional et le Conseil général estiment eux, que cette baisse de 10 cts pendant trois mois, va leur coûter 9 millions d’euros.
De leur côté, les manifestants ont décidé de poursuivre le mouvement pour obtenir les 50 cts de baisse… “Les pétroliers ne sont pas prêts à accepter une telle demande”, a dit Yves Jégo. “Ils pourraient partir de la Guyane”.
C’est dans ce contexte que Pierre-Henry Maccioni, prendra demain la décision de baisser ou non le prix du carburant et du gaz à La Réunion. Les pétroliers ont déjà dit qu’ils n’iront pas au delà des 10 cts “imposés par le préfet”. Le représentant a-t-il encore de marge de manoeuvre ?
La Région Réunion et les autres collectivités locales, elles, ont accordé 2,5 millions d’euros, de ce qui pourrait être le surplus de l’octroi de mer.
Alors la question - sans doute trop – facile, que le Conseil régional et les Réunionnais aimeront sans doute poser à Yves Jégo : pourquoi avoir proposé 5 millions d’euros aux seules collectivités locales de La Guyane, pour baisser de 10 cts leur TSCC, et par ricochet le prix du carburant ?
Et La Réunion alors…

Dimanche 30 Novembre 2008 - 11:37
Jismy Ramoudou
Lu 758 fois




1.Posté par Basile le 30/11/2008 12:48
Aujourd'hui, du côté de Saint Gilles je crois, une association distribue des préservatifs et surtout du gel lubrifiant... Il faudrait y aller pour en faire un stock, j'ai l'impression que demain nous en aurons besoin...

2.Posté par Cochons de payeurs le 30/11/2008 13:18
L'exemple de la Guyane est que ce n'est pas un groupe professionnel ou une minorité qui bloque les routes, mais bien la population et les "consommateurs" de carburant.

Donc c'est possible, et je pense que ces révoltes populaires vont se multiplier dans l'avenir, aussi bien dans les pays riches que les pays pauvres : révoltes de la faim, de la vie chère, de l'eau, des impôts, des retraites, de la santé, de la poluution...

Yes, we can !

3.Posté par Trouillomètre au maximum le 30/11/2008 19:18
Le pétrole n'est pas assez cher. Il n'est pas assez taxé !
Il faut l'amener à prix tel qu'il devienne un produit précieux et à utiliser avec parcimonie.
On crèvera de la pollution ou de ses effets secondaires.
Pendant ce temps des gens font la grève pour avoir une énergie fossile à meilleurs marché ...
Detaxons le et gaspillons le ? Après tout "iRien à foutre de l'état de la planète]i" "Après moi le déluge" ... N'est-ce pas ?

4.Posté par TICOMIK le 30/11/2008 22:19
Vivement un décret présidentiel qui supprime totalement l'octroi de mer sur les carburants et le gaz domestique : ce sont des produits de première necessité, dont l'impact sur le pouvoir d'achat est trop important pour les consommateurs domiens.

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 01/12/2008 00:03
ticomik, c'est de la compétence de la région, les taux d'octroi de mer..on verra bien ce qui se passe si une liste de gauche (ps) passe l'an prochain..au fait, que disent les élus de l'alliance qui ne sont ni freedom, ni le pcr..on les entend pas sur ce sujet...!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales