Municipales 2014

Le candidat du PCR veut créer plusieurs communes dans Saint-Paul


La proposition choc de Ary Yee Tchong Chi Kan
La proposition choc de Ary Yee Tchong Chi Kan
Alors que les deux autres principaux candidats à la mairie de Saint-Paul restent pour l'heure discrets, la tête de liste du PCR potasse ses dossiers.

Ary Yee Tchong Chi Kan, candidat du Parti communiste réunionnais, livre une proposition qui va, à n'en pas douter, faire réagir. Là où Saint-Louis se démène pour enfin créer la commune de la Rivière, le candidat formule l'idée de créer trois autres communes dans les 241 km2 du territoire saint-paulois.

La Saline, Saint-Gilles-les-Hauts et le Guillaume doivent accéder au statut de commune, souhaite le candidat du PCR. Il fonde sa proposition sur la livraison de "la route des Tamarins qui a créé de manière définitive l'identité des hauts et l'identité des bas".

"Il faut des élus de proximité"

"La réorganisation du territoire communal" devient une nécessité selon lui. Il parachève son argumentaire en expliquant que l'ensemble des dotations est attribué au centre-ville, au détriment d'une juste planification. Un exemple illustre son propos, celui de la médiathèque en construction en entrée de ville de Saint-Paul. "La mandature qui s'achève ne fait qu'amplifier cette rupture (entre les hauts et les bas, ndlr), regrette-t-il. Aujourd'hui, toute l'économie est investie pour les bas. Dans les hauts, il n'y a rien". Scinder ce si grand territoire reviendrait également à rapprocher les décisions politiques du citoyen. "Il faut des élus de proximité", ajuste une colistière.

En créant trois communes distinctes (Saline, Saint-Gilles-les-Hauts et le Guillaume), Ary Yee Tchong Chi Kan et ses colistiers espèrent "corriger les contradictions" existantes et celles qui s'annoncent.

Avec les projets monumentaux d'aménagement de Cambaie, du Grand Pourpier avec le futur hôpital, "on va accentuer la pression automobile entre les échangeurs de la Rivière des Galets et celui de Savanna".

S'il envisage la création de ces trois communes selon "une réalité physique" mais aussi démographique puisque les trois quartiers contiennent aujourd'hui environ 10.000 habitants, il entrevoit leur création selon un mode réflexif et partagé. Pas question de décider sans la population. Pour en venir à une telle réalité de découpage communal, au moins 25% des inscrits sur liste électorale des quartiers concernés doivent le faire savoir via une pétition. Il reviendrait ensuite au conseil municipal d'embrayer sur les modalités administratives.

Selon Ary Yee Tchong Chi Kan, la "fenêtre de tir actuelle est idéale" puisque le gouvernement entreprend de revisiter les compétences des collectivités dans la décentralisation et que ce même gouvernement a découpé le territoire saint-paulois en trois cantons "sans concertation", s'empresse-t-il d'ajouter. Enfin, il espère profiter du mouvement de création de la 25e commune à la Rivière pour inspirer les Saint-Paulois.
Vendredi 21 Février 2014 - 14:54
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1626 fois




1.Posté par jean² le 21/02/2014 15:19
avec des idées comme cella là, il aurait mieux fait de rester en Chine.

2.Posté par fanfan la tulipe le 21/02/2014 15:39
Comme il a l'air triste, il a l'air tellement convaincu que l'on a pas envi de voter pour, enfin il fait semblant d'y croire, pourquoi pas.

3.Posté par oui le 21/02/2014 16:43
Le bougre là , fait pitié, le regard vide, l'ambition mesurée, on dirait un survivant de Pol pot !!!

4.Posté par tijean le 21/02/2014 16:55
Le PCR. Il n'y encore que les reunionnais pour croire aux âneries de ce parti...

5.Posté par Z électrice des hauts de Saint-Paul le 21/02/2014 17:03
Effectivement l'idée mérite réflexion car quand on voit comment sont traités les multiples problèmes de la commune en dehors des abords immédiats de la mairie, on se dit qu'il vaut mieux avoir un maire et une équipe décidée plus proche des administrés qui agit et non une équipe de bras cassés qui joue les courtisans auprès d'une cumularde qui pense d'abord à ses z'affaires et ses voyazes à Paris !!!

6.Posté par Bravo le 21/02/2014 17:20
Je suis entièrement de votre avis monsieur Yee Tchong Chi Kan, et je vais encore plus loin que post 5, je propose que l'on divise la commune de Saint-Paul en plusieurs petites communes! Ainsi, nous aurions la commune de Saint-Paul centre, la commune de la Grande Fontaine, la commune de l’Étang Saint-Paul, la commune de Plateau Caillou, la commune de Saint Gilles Les Hauts, la commune de Saint Gilles Les Bains...

7.Posté par alpha le 21/02/2014 17:26
n'importe quoi. ou on va comme ça

8.Posté par bof! le 21/02/2014 17:34
En créant trois communes distinctes (Saline, Saint-Gilles-les-Hauts et le Guillaume), Ary Yee Tchong Chi Kan et ses colistiers espèrent "corriger les contradictions" existantes et celles qui s'annoncent.
dans la droite ligne du copain Claude de St Louis!!!
Ils sont tellement nuls dépassés , vivant dans leur vieille bulle de staliniens toujours convaincus d'être les meilleurs qu'ils ne savent plus quoi inventer pour espérer avoir encore une commune à se mettre sous la dent!
Et pourquoi pas des "réserves " de vieux communistes fidèles" confits de gâtisme et de certitudes qui voteraient encore pour ces petits tyranneaux ratés!

9.Posté par Môvélang le 21/02/2014 20:06
est-ce que M Ludovic Grondin sait ce que veut dire pcr, si c'est le parti communiste , est-ce que çà existe encore çà ?

10.Posté par LES COCOS le 21/02/2014 20:22
Tous ces cocos d'avant et ceux dernièrement convertis ne savent plus où chercher des idées pour construire la Réunion car ils sont tous arrivés à une destination intense s'approchant à grands pas,, celle de "fin de règne".

11.Posté par franck le 21/02/2014 23:41
idée saugrenue et délirante. quid de l'intercommunalité et la volonté générale de diminuer le nombre de communes (36000 en France...).

il propose aussi de recreer l'indochine ?

12.Posté par La mouche tsé tsé le 22/02/2014 07:29
Le regard aussi vif que la pensée ! Rien à ajouter...

13.Posté par albéric le 22/02/2014 09:27
Bonne idée, et rebaptisons en attendant le grand soir, St Paul...Saint POL et la saline.... la STALINE !

14.Posté par Môvélang le 22/02/2014 11:27
oté Ludovic! oulé sur que oulà pas trompe de photo ???????????,

15.Posté par liou le 22/02/2014 15:14
Monsieur Akouet, son seul but est de virer Mme Bello de la mairie, du fait qu'elle n'est plus du côté du PCR, c'est tout. Car pour quelqu'un qui veut que les St Paulois votent pour lui, on ne l'a jamais vu faire du porte à porte ou autre.

Et je parie que s'il arrive au second tour, il va se mettre du côté de Sinimalé. C'est convenu depuis bien longtemps. Certains partisans du PCR vont se retrouver sur la liste de Sinimalé, vous trouver çà normal vous. C'est çà l'union de la droite ?

Car tous les deux veulent la même chose, chasser Mme Bello de la mairie, mais, les gars i fo zot i lèv grand matin lol.

16.Posté par Dimitri ALAIN le 22/02/2014 16:11
il devrait divisé son cerveau en quatre quart sa fera quatre communes mais dans ses rêves et sa fera un bouffon de moins en service

17.Posté par SimCity 974 le 23/02/2014 06:24
Serait-on dans le reel ou ds le virtuel?

18.Posté par Élever le niveau du débat le 23/02/2014 07:33
J'ai lu la critique de monsieur Ary sur l'aménagement de Saint-Paul. Je ferai deux constats : un constat positif, l'effort de réflexion sur des enjeux de société ; un constat négatif, évoquer des problèmes objectifs de circulation résultant de déplacements vers des zones d'activités économiques concentrées dans certains territoires, principalement sur le littoral, et trouver leurs solutions dans la "proximité économique" voire la création de nouvelles communes, est réducteur.
Quand le candidat aux municipales à Saint-Paul écrit : "Ce modèle de développement repose sur l'usage de la voiture individuelle, encombrante, polluante, coûteuse et sans avenir..." : on est d'accord !
Mais quand il ajoute en guise de solution incontournable, et suffisante semble-t-il pour lui, que "...la réalité commande une économie de proximité capable de satisfaire les besoins essentiels des résidents et pourvoyeuse d'emplois massifs. Plus on agira dans la proximité moins on aura besoin de prendre la voiture...", on ne peut que regretter le raccourci hâtif vers une solution qui consacre encore une fois la voiture !
En effet, la réalité d'aujourd'hui sera celle de demain en matière de localisation d'équipements structurants, sauf à procéder à des changements qui coûteront chers. Par exemple, la zone industrialo-portuaire qui concentre d'importantes activités donc d'emplois, peut difficilement être déplacée.
Les déplacements sont source de dépenses qui pèsent de plus en plus sur le budget des ménages. Il est donc urgent de promouvoir les transports en commun, pour diminuer très très fortement, et vite, l'usage de la voiture.
Car ce n'est pas en créant des communes ici et là tout en utilisant la voiture que les embouteillages disparaîtront.
Par ailleurs, il serait utile que les politiques chiffrent leurs propositions à l'heure où ils répètent souvent que les communes sont asphyxiées par l'Etat socialiste qui baissent les dotations.
Enfin, il serait intéressant que monsieur Ary soit moins polémique, notamment quand il écrit "Pourtant, la zone des Hauts avait connu ses heures de gloire avec l'ouverture de la route Hubert de Lisle en 1855. Nommé gouverneur de 1852 à 1858, ce dernier a ouvert au développement économique les Hauts de Saint-Benoît, Saint-Joseph, Saint-Pierre et Saint-Paul, en réalisant cette route exceptionnelle. Tout juste après la libération des esclaves, ce natif de Saint-Benoît, a fait en 6 ans, sur 4 communes, ce qu'une Députée-Maire a été incapable de faire, sur sa seule commune, avec un budget de 500 millions d'euros, à sa disposition sur 6 années de mandat."
A ma connaissance, madame Bello n'est pas gouverneur, les règlements administratifs ne sont pas ceux de l'époque, l'urbanisation d'aujourd'hui n'est pas celle des années 1850 (il y a 174 ans !!!), et les 500 millions d'euros ont peut-être servi à autre chose, par exemple la rénovation des écoles.
Mais je ne doute pas que monsieur Ary donnera bientôt les réponses à ces questions.

19.Posté par noe le 23/02/2014 10:55
"Pour faire la révolution, il faut qu'il y ait un parti révolutionnaire.
Sans un parti révolutionnaire, sans un parti fondé sur la théorie révolutionnaire marxisteléniniste et le style révolutionnaire marxiste-léniniste, il est impossible de conduire la classe ouvrière et les grandes masses populaires à la victoire dans leur lutte contre l'impérialisme et ses valets."
Il faut avoir confiance dans les masses; il faut avoir confiance dans le Parti : ce sont là deux principes fondamentaux. Si nous avons le moindre doute à cet égard, nous serons incapables d'accomplir quoi que ce soit."

(Mao sait tout)

20.Posté par Akouet et le PCR déconne même le 23/02/2014 23:24
Y créé 3 communes en plus et l’Etat va donne l’argent en plus.
3 fois plus dépenses et zot y croit nous veut paye 3 fois plus zimpot ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales