Economie

Le bond en avant du chiffre d'affaires du Groupe Bourbon

Jacques de Chateauvieux peut être satisfait des derniers résultats enregistrés par Bourbon. Avec 490,4 millions d'euros, le chiffre d'affaires du premier semestre 2010 progresse de 4,7%. Une progression qui vaut surtout pour la Division Vrac avec 42,6% de mieux par rapport à la même période en 2009. La Division Offshore présentant des résultats relativement stables.


Le bond en avant du chiffre d'affaires du Groupe Bourbon
Les résultats de Bourbon poursuivent globalement leur ascension. C'est en tous cas ce qui ressort des comptes du premier semestre 2010 présentés ce lundi à Paris. Ainsi, le chiffre d'affaires total du groupe présidé par Jacques de Chateauvieux s'élève désormais à 490,4 millions d'euros, soit une progression de 4,7% en comparaison avec la même période en 2009. Le chiffre d'affaires du second trimestre atteint de son côté 262,8 millions d'euros répartis à hauteur de 214,9 millions d'euros pour la division Offshore et 47,8 millions d'euros pour la division Vrac.

403,8 millions d'euros pour la Division Offshore

Avec une légère diminution de 0,9% sur le premier semestre 2010, le chiffre d'affaires de la division Offshore de Bourbon demeure important. En effet, si l'on note une baisse sensible entre les premiers semestres 2009 et 2010, les résultats du second trimestre annoncent une reprise et restent encourageants avec une hausse à variation de taux courant de 4,5% pour 214,9 millions d'euros.
"L'activité de la Division Offshore au deuxième trimestre confirme la tendance observée dès fin 2009", précise Jacques de Chateauvieux dans un communiqué transmis aux rédactions. Une tendance qui s'identifie à un "maintien du taux d'utilisation de la flotte de navires Bourbon autour de 80%, dans un contexte de taux journaliers sans amélioration notable", poursuit le PDG réunionnais de Bourbon.

Cette relative stabilisation du chiffre d'affaires de la Division Offshore (Marine Services et Subsea Services) par rapport au premier semestre 2009 répond à plusieurs facteurs. Premier point évoqué, la "détérioration sensible des conditions de marché" depuis cette même période en 2009 associée au lancement d'une soixantaine de navires sur les 12 derniers mois. Autre fait majeur, la progression de 12,2% enregistrée par le chiffre d'affaires des navires Bourbon dans un contexte de "raffermissement du dollar sur la période" étudiée, précise la synthèse chiffrée de Bourbon.
Résultat, le chiffre d'affaires de la division Offshore diminue de 407,7 à 403,8 millions d'euros entre les premiers semestres 2009 et 2010. Ce qui permet néanmoins à Bourbon de tabler sur une reprise des investissements pétroliers dès ce second semestre et ce, dans l'exploration, la production et la maintenance, en Afrique de l'Ouest et en Asie. Entendez, un taux d'utilisation des navires qui devrait s'améliorer.

Les bons points de la Division Vrac

De son côté, la Division Vrac, transports de marchandises diverses, a enregistré, toujours sur le premier semestre 2010, une importante progression de 42,6% de son chiffre d'affaires, désormais fixé à 86,3 millions contre 60,5 millions d'euros lors du 1er semestre 2009. Si on observe les évolutions entre les seconds trimestres 2009 et 2010, cette tendance à la hausse se confirme également avec une augmentation de 56,3%.

Cette fois-ci, c'est le doublement de la flotte qui vient expliquer ce bond en avant et, dans une moindre mesure, l'augmentation des tarifs. Lesquels étaient plus élevés de 54% que ceux du marché spot au deuxième trimestre 2009. Sur ce point, la cession de 16 vraquiers, signée le 25 juin dernier avec le groupe américain Genco Shipping& Trading Ltd, a été validé courant juillet 2010. A noter que le chiffre d'affaires de la division devrait être impacté par la livraison progressive de ces navires.

Le 1er septembre prochain, Bourbon présentera ses résultats du 1er semestre 2010. Quant aux informations relatives aux résultats du 3ème trimestre, il faudra logiquement patienter jusqu'au 9 novembre prochain pour en connaître le contenu.

Le Bourbon Leda
Le Bourbon Leda
Mardi 10 Août 2010 - 12:45
Ludovic Robert
Lu 1799 fois




1.Posté par ilo le 10/08/2010 13:47
Il est meilleur que Caille ! il a vite compris comment fonctionnait l'économie à la Réunion......

2.Posté par va s'y Jacques le 10/08/2010 13:51
Chouette pas d'inquiétude à avoir pour Jacques et ses héritiers lorsqu'il n'y aura plus de pétrole!! Jacques prévoyant à la tête de gerry pense déjà aux énergies renouvelables. Les employés vont voir aussi leur salaire bondir grâce au travail qu'ils ont font pour mette Djacques en ler.

3.Posté par boyer le 10/08/2010 14:14
C'est super tous ces millions, avec ceux des bettencourt, les lingots de Peugeot et les millions de la succession Cesar, ca va pouvoir financer nos retraites quand on aura viré l'ump;



4.Posté par citoyen le 10/08/2010 19:04
Article peu compréhensible: entrre le Offshore et le Vrac.. Euh C'est quoi derrière ces "divisions"?

Par ailleurs, Jacques de Chateauvieux, c'est pas le gars qui s'était engagé à ne pas brader la "canne" mais finalement l'a fait, non? Super business man, en effet.

When "fric" is the ultim politic and target of the group JDC...!

5.Posté par citoyen le 10/08/2010 19:07
Ah au fait, suivant zinfos (article du 16 juillet 2010: "De Chateauvieux 73ème fortune de France, Caillé 354ème":
http://www.zinfos974.com/De-Chateauvieux-73eme-fortune-de-France-Caille-354eme_a19509.html)

"Challenges a révélé son classement des 500 plus grosses fortunes de France. On y retrouve deux hommes d'affaires réunionnais aux trajectoires opposées, Jacques de Chateauvieux et François Caillé. Pour le premier, PDG du Groupe Bourbon, 2010 est une belle année. Son patrimoine a augmenté de 18,94%, passant de 433,06 millions d'euros à 515 millions d'euros. Une belle progression qui lui permet de truster la 73ème place des français les plus riches. "

La Réunion (du haut) gagnante, pas celle du bas, rêvez pas les gars!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 2 Décembre 2016 - 17:47 La Réunion monte à bord du Train des Outre-mer

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales