Politique

Le bloc régional d’Afrique australe suspend Madagascar et invite TGV à partir

Lors du sommet extraordinaire du bloc régional d’Afrique réuni à Swaziland lundi, les dirigeants ont décidé d’exclure Madagascar de leur organisation "jusqu’au retour de l’ordre constitutionnel", en signe de protestation contre le coup d’Etat d’Andry Rajoelina, dit "TGV".


Le bloc régional d’Afrique australe suspend Madagascar et invite TGV à partir
Le secrétaire exécutif de la SADC, Tomaz Salomao a indiqué à la presse que "le sommet extraordinaire suspend Madagascar de toutes les institutions et des organes de la communauté jusqu’au retour du pays à l’ordre constitutionnel", appelant au retour de Marc Ravalomanana à la tête du pays.

Il a déclaré à son issue que le sommet extraordinaire exige que "l’ancien maire d’Antananarivo M. Andry Rajoelina quitte le bureau du président de toute urgence afin de réinstaller sans discussion Marc Ravalomanana".

En cas de refus, la SADC soutenue par l’Union Africaine, envisagera "d’autres options pour restaurer la normalité constitutionnelle", a prévenu M. Salomao.

Par ailleurs, le bloc régional demande à la communauté internationale de ne pas reconnaître la nomination d’Andry Rajoelina en tant que président de l’autorité de transition, et "de faire pression sur les autorités de Madagascar".
Mercredi 1 Avril 2009 - 07:50
Karine Maillot
Lu 812 fois




1.Posté par Trouillomètre au maximum le 01/04/2009 09:16
Il est étrange que le "bloc régional" ne pas plus gêné que Ravalo soit un voleur de grand chemin ...
Il semblerait donc que être voleur en Afrique est une pratique normale et couramment admise, surtout par les nantis qui assistent à ces réunions internationales (lesquels sont des représentants d'autres voleurs).
Ravalo n'a t-il pas démissionné ?
Comment peut-on exiger le retour au pouvoir d'une personne qui a démissionné ?
Le simple fait de cette démission nécessiterait une élection.
C'est donc une élection que pourrait exiger le "bloc régional", rien d'autre ...

2.Posté par Choupette le 01/04/2009 14:34
"Par ailleurs, le bloc régional demande à la communauté internationale de ne pas reconnaître la nomination d’Andry Rajoelina en tant que président de l’autorité de transition, et "de faire pression sur les autorités de Madagascar".

Pourquoi ??? Parce qu'il est contre la corruption ???!!!

"envisagera "d’autres options pour restaurer la normalité constitutionnelle", a prévenu M. Salomao." Envoi de mercenaires ?

Tiens le coup petit !


3.Posté par Gérard Maillot le 01/04/2009 19:15

1. Posté par Trouillomètre au maximum le 01/04/2009 09:16
"Ravalo n'a t-il pas démissionné ?
Comment peut-on exiger le retour au pouvoir d'une personne qui a démissionné ?
Le simple fait de cette démission nécessiterait une élection.
C'est donc une élection que pourrait exiger le "bloc régional", rien d'autre ..."

Encore une fois, je suis ton raisonnement!
Et si on devenait nous aussi des présidents?

4.Posté par Jeff le 01/04/2009 19:48
Ca pue le pétrole cette histoire malgache. la France pousse TGV (si un TGV peut être poussif), et ravanomachin est soutenu par les amerloques pour une sombre histoire de gisement de pétrole.

C'est pas grave, Total va bien convaincre Nico que c'est stratégique. MDR

5.Posté par darkalliance le 01/04/2009 21:42
Quelle hypocrisie ! De qui on se moque ? Menaces de pacotilles ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales