Politique

Le bétonnage partiel du camping de l'Ermitage rejaillit sur la majorité st-pauloise


La voix des élus écologistes compte-t-elle vraiment au sein de l'équipe municipale et du TCO ?
La voix des élus écologistes compte-t-elle vraiment au sein de l'équipe municipale et du TCO ?
Le camping 3 étoiles de l'Ermitage va être inauguré le 19 décembre. Les premiers campeurs passeront un été sous la tente d'un camping flambant neuf. Cet outil très attendu et qui a subi de nombreux retards n'arrive pourtant pas à faire l'unanimité. En charge de l'aspect environnemental de l'aménagement au sein de la mairie et du TCO, Mélissa Cousin se sent déconsidérée dans ses préconisations.

En milieu d'année, lors d'un comité de pilotage, "on était tous d'accord sur le fait qu'il fallait éviter le bétonnage, raconte Mélissa Cousin. Je constate il y a trois ou quatre jours que les emplacements des tentes safari (celles louées par le futur gestionnaire Tamarun, ndlr) proposent des emplacements bétonnés".

Lundi dernier, en prélude d'un conseil du TCO, les élus saint-paulois en charge du suivi des travaux du camping discutent de façon informelle comme il est d'usage lors d'un bureau communautaire. "J'apprends de Jean-Marc Gamarus et de Jean-Claude Melin que la décision de bétonnage avait été prise en juillet... sans qu'on m'en avertisse", assure-t-elle. L'étonnement est grand chez la conseillère municipale EELV déléguée à l'"Approche Environnementale de l’Urbanisme". "J'étais vraiment très très en colère", décrit-elle.

Non seulement, ce bétonnage est "disgracieux", à 30 mètres à peine du lagon, mais il prouve, une fois de plus selon l'élue, que "les collectivités qui ne cessent de parler de préservation des espaces du littoral, n'arrivent pas, au moment venu, à mettre en pratique leurs paroles".

"On ne peut pas avoir deux discours"

"M. Gamarus et M. Melin m'ont répondu qu'il s'agissait d'une petite chose par rapport à l'ensemble", poursuit-elle. Il n'empêche, le message envoyé aux administrés est négatif pour l'élue: "On ne peut pas avoir deux discours. On est trop dans le béton. J'ai demandé : "mais pourquoi ce changement qui a amené au bétonnage ?" On m'a répondu que c'était une question de coût mais aussi parce que l'inauguration approchant, cela aurait pu retarder l'ouverture du camping pour les vacances."

La solution de pose de caillebotis en lieu et place du béton aurait dû être davantage creusé pour Mélissa Cousin. Au lieu de passer par des demandes de devis à des entreprises extérieures au projet, le TCO a cru bon demander "une cotation à une entreprise de menuiserie qui travaille sur le camping", précise-t-elle. Sans surprise, la note de l'entreprise présentait un surcoût de 40%. Pas étonnant pour Mélissa Cousin qui connaît les méthodes des entreprises répondant aux appels d'offre. Celles-ci gonfleraient les devis. "Dès lors qu'elles savent qu'elles ont affaire à une collectivité publique, leurs prix peuvent être multipliés par 5", assure-t-elle.

Tout aussi inquiétant pour la cohésion de la majorité municipale, Mélissa Cousin crève un abcès qui couve depuis... 2008 à l'entendre. "Cette histoire du camping est un peu symptomatique de ce qui se passe depuis le début de la mandature. Nous ne sommes pas associés à 100% aux décisions. Il faut qu'on le soit et depuis le départ", implore-t-elle.

Histoire de marquer son désaccord sur ce choix environnemental douteux si près du lagon, Mélissa Cousin prévient : "je ne me rendrai pas à l'inauguration". Un comble pour la vice-présidente du TCO déléguée à l'aménagement littoral. Contactée, la mairie devrait apporter sa lecture des événements prochainement.

Le bétonnage partiel du camping de l'Ermitage rejaillit sur la majorité st-pauloise
Mercredi 12 Décembre 2012 - 14:13
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1659 fois




1.Posté par Combien ça coûte ? le 12/12/2012 14:05
C'est surtout la corruption, les magouilles, les financements occultes, les pots de vin... qui sont bétonnés !

2.Posté par électeur attentif le 12/12/2012 14:07
Bien parlé Mélissa !!!

Mais hélas, les nombreux avantages perçus par le représentant cumulard d'EELV qui figure sur la photo près de vous, ne vous rend pas crédible au sein de cette majorité multiple et avariée, dirigée par des incapables !!!

3.Posté par ti kréol qui voit klèr le 12/12/2012 14:43
Pourkoi Erpel danger , le toutou kumulard dé vèrs a laissé fère ??? paske sa gamèle est toujours bien rempli chake mois par sa mêtresse ,la dépitée maire kumularde, kifé ce kèle veut chez elle .!!!

4.Posté par pipoteur le 12/12/2012 14:48
Sans Bello elle n'existerait pas! Aux prochaines municipales, vu l'état de la droite à Saint Paul, Bello n'aura pas besoin des verts pour gagner. Ils feraient mieux de ne pas trop en faire s'ils ne veulent pas disparaître aussi vite qu'ils sont apparus...

5.Posté par darky le 12/12/2012 16:36
et les sanitaires ..en bois aussi ?

6.Posté par PIerre Henri Ravaux le 12/12/2012 17:23
Ce sont bien les écolos. toujours à déclamer, mais incapables de suivre un dossier. résultat de courses, elle se fait doubler par ses camarades. Vive Notre dame des Landes !

7.Posté par vital le 12/12/2012 17:26
il n'ya pas beaucoup de courage politique dans tout cela ,boycotter l'inauguration du camping pour marquer sa désapprobation , c'est poser des actes à l'économie . il aurait fallu se soumettre, à ce moment se taire et cautionner ou se démettre et prendre la porte .mais tout le monde sait qu'être écologique à la réunion c'est surtout avoir le sens de l'opportunisme .
vital

8.Posté par citoyenne consciente le 12/12/2012 18:09
Bien parlé, Mme Cousin! Votre courage vous honore. On connaît aujourd'hui, les méfaits du bétonnage excessif. Mais il vaut mieux faire la sourde oreille et se renvoyer la balle lorsque la nature aura montré les dents. Quelle bande d'hypocrites!

9.Posté par électrice de l''ouest le 12/12/2012 21:08
Madame Cousin ne voyez vous pas que vous êtes manipulée par Erpeldinger devenu nouveau responsable régional de ce parti fantôme qu'est E.E.L.V qui représente à ce jour moins de 80 adhérents pour l'ensemble de la Réunion ???

et qui avec ses complices Zoreils se sert de vous pour faire couleur locale, pendant qu'eux perçoivent les indemnités d'élus dans les différentes commissions où ils cumulent ???

ATTENTION au retour de manivelle d'Huguette Bello qui ne supportera pas qu'une jolie créole lui fasse ombrage dans sa mairie !!!

10.Posté par A H. BELLO le 13/12/2012 05:50
MMe la députée vous devez prendre en comptes les avis de toutes les composantes de votre majorité.
apparement vous faites comme bon vous semble, mais n'oubliez pas que vous avez été elué avec divers courants qui composent aujourd'hui votre majorité.
en 2014 la droite sera plus forte, tres forte, il se pourrai que la victoire en 2014 sera plus dure à gagner.


11.Posté par danger le 13/12/2012 07:15
Attention Melissa, y a un requin à côté de vous ! fuyezzzzzzzzzz

12.Posté par ex-adhérent eelv le 13/12/2012 08:48
Le jour où le parti comprendra que le ver(t) est dans la pomme, l'écologie pourra commencer à exister à la Réunion ! a l'heure actuelle,c'est pas le cas !

Et vous serez toujours mise de côté Mélissa ! il faut que vous l'admettiez, c'est et restera ainsi !

"il vaut mieux être seul que mal accompagné" ! a méditer !

13.Posté par MIB le 13/12/2012 12:15
L'écologie ne semble effectivement pas représentée à la Réunion par les Verts qui se présentent régulièrement aux élections dont 75% du temps consiste à se placer sur la scène politique. Cela peut se comprendre dans une certaine mesure, car aucune instance territoriale ne comporte véritablement d'écologiste. Car l'écologie c'est une histoire de mentalité et elle est à peine naissante à la Réunion... pour preuve on ne sait pas ce qu'est une poubelle, juste un objet inflammable et amusant à voir brûler, les gens jettent à côté, autour mais pas dedans...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales