Faits-divers

Le Tribunal administratif donne tort au Maître de Conférence postulant

Son cas avait été examiné par le Tribunal administratif le 2 septembre dernier. Thierry Nicolas contestait la décision du Conseil d'administration de l'Université de La Réunion pour l'attribution d'un poste de Maître de Conférence. Il se disait même victime de discrimination. La décision de justice est tombée cet après-midi: la demande de Thierry Nicolas a été rejetée.


Le Tribunal administratif donne tort au Maître de Conférence postulant
RSPEAK_START Pour Thierry Nicolas, c'est la surprise. Sa requête en référé a été rejetée. Il reprochait notamment au comité de sélection d'avoir choisi un autre candidat à sa place et ce, pour des raisons douteuses. Il demandait la suspension de la nomination du poste de Maître de Conférence.

Aujourd'hui, soit la Cour a considéré qu'il n'y avait pas d'urgence, soit elle a statué sur l'urgence mais a considéré qu'il manquait des moyens au fond qui justifient la suspension. C'est dans une semaine que la notification de justice sera envoyée à l'avocat et au plaignant.

Thierry Nicolas ne comprend pas : "Mon dossier était pourtant fouillé et argumenté". Même étonnement de la part de son avocat, Maître Dugoujon : "La présidente nous avait demandé d'apporter des documents. On s'était alors dit qu'elle irait dans notre sens". Avant de préciser que le Tribunal préfère souvent limiter les "urgences".

"Il va falloir être patient", annonce l'avocat. "Nous devons déposer une requête au fond pour demander non plus la suspension, mais cette fois l'annulation. La procédure est plus longue : il faudra attendre un an environ".

Pour la jeune femme qui a été nommée au poste de Maître de Conférence en Géographie, la situation pourrait donc changer d'ici un an. Elle pourrait voir la décision de sa nomination annulée. RSPEAK_STOP
Mardi 7 Septembre 2010 - 17:01
Zaïa Ayama
Lu 2753 fois




1.Posté par jumeau_974 le 07/09/2010 17:34
Mon commentaire n'a rien à voir avec ce sujet, mais concerne quand même la justice.

http://www.clicanoo.re/11-actualites/16-faits-divers/256648-le-premier-president-mis-a-la.html

Il ne faudra pas s'étonner si cela explose un jour .... Est-il possible d'avoir plus d'information ?

2.Posté par lex le 07/09/2010 20:16
Devant la juridiction administrative la notion d urgence reste parfaitement définie aussi il ne faut pas s amuser à l évoquer même dans un dossier étayé surtout si il est très argumenté sur le fond même les meilleurs avocats se trompent et emmènent leur client vers le rêve.

Maintenant si le fond est bien pensé avec des arguments juridiques sensés, il n y a aucune raison pour que le T.A ne rendent pas une décision favorable sur une forme de discrimination lors de sa décision sur le fond : moralité n attaquons pas en urgence alors que le débat réside sur le fond : il faut savoir être patient.
Bonne chance M.Thierry Nicolas et tenez nous informé du résultat dans un an mais il faut dire dans deux ans en étant patient.

3.Posté par va s'y l'avocat le 07/09/2010 20:23
sous peine d'irrecevabilité le référé suspension est assorti d'un recours au fond. Bizarre la remarque de cet avocat

4.Posté par Mort de rire le 08/09/2010 00:25
heureusement qu'il y a encore une justice dans ce pays et que ce Monsieur Thierry Nicolas n'a pas eu gain de cause. Cela étant il n'y avait pas de raison de lui donner justement raison car sur le fond il n'y a rien que rancoeur, amertume et mauvaise foi dans son dossier de recours.

5.Posté par hoareau jean-luc le 08/09/2010 09:19
Un mauvais perdant pour qui "les îles" et "l'outre-mer" riment avec les primes et un "boulot réservé pour les goyaves de France"?

6.Posté par le congo chez tintin le 08/09/2010 14:29
Un mauvais perdant pour qui "les îles" et "l'outre-mer" riment avec les primes et un "boulot réservé pour les goyaves de France"?


---------------------------------------------------------------

Tout le contraire mon pov' waro !

Un nwar ( antillais ?) qui crie à la discrimination et soutenu par le PCR....rien du zoreil don... nwar qui estime que sa négritude est la source de tous ses malheurs par confort intellectuel et tente sa chance devant le tribunal avec le succès que l'on sait.


Il ne devrait pas tarder à attaquer aussi le juge pour "discrimination raciste" s'il reste dans sa logique victimaire...


7.Posté par Mohamed Ali le 08/09/2010 21:02
Notre grand spécialiste de toutes les îles du Monde devrait porter plainte contre le tribunal administratif de la Réunion pour discrimination anti-Antillais. Un mal très répandu à la Réunion.

Je ne vois pas d'autre raisons valables pour le tribunal d'avoir rejeté la suspension de la décision du conseil. D'autant plus si le dossier de Mr Nicolas devant le tribunal était aussi étoffé que son dossier de candidature pour le poste de Maître de Conférences...

"Pour Thierry Nicolas c'est la surprise". "Mon dossier était pourtant fouillé et argumenté". Sans doute Mr Nicolas est-il aussi spécialiste en droit à ses heures perdues.

Je conseillerais à ce monsieur une réorientation. Pinder recrute cet an ci. Il n'y a pas de sots métiers

8.Posté par temuco le 09/09/2010 02:52
Ultime argument pour notre grand spécialiste des îles : peut-il exposer publiquement les résultats de ses travaux....
Victime d'une double discrimination (anti-noir et anti-antillais), son retour est annoncé du côté de la Guadeloupe... jouant sur la fibre nationaliste, l'université des Antilles devrait ouvrir les portes de ce double martyr !!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 11:10 Route de Mafate: Un motard décédé après une chute

Dimanche 11 Décembre 2016 - 08:53 Carambolage à la Possession: 7 voitures impliquées

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales