Politique

Le Trans Eco Express peut envisager sereinement sa phase opérationnelle

Les conseillers généraux ont été les derniers à inscrire à leur ordre du jour l'examen du projet de Trans Eco Express (TEE). La validation hier des grandes lignes du projet de transport en commun porté par la collectivité régionale offre à cette dernière toutes les cartes en main pour poursuivre son projet en "accéléré".


 
L'emprise foncière du territoire réunionnais, découpée en mille-feuille, comme partout ailleurs en France d'ailleurs, ne permet pas à une collectivité seule d'entamer des travaux d'envergure sans l'accord des autres collectivités impliquées territorialement.

Depuis hier et la validation par les élus de la Source du projet de Trans Eco Express, la Région peut envisager sereinement de passer à la phase opérationnelle, et en pas "accélérés" affirme Fabienne Couapel-Sauret, en charge des transports à la Région.

Les interco' arrivent en ordre dispersé

Pour l'élue, "chaque fois que nous sommes dans une démarche consensuelle, nous pouvons dire que c'est une avancée pour le programme de Trans Eco Express. Je n'étais pas inquiète, ce Trans Eco Express a été travaillé et validé avec les intercommunalités. Dans la suite logique, il revenait au Conseil général de prendre une décision favorable, c'est chose faite officiellement depuis hier". Une décision dont elle se dit "ravie" et ce, même si les services de la Région et du Département travaillaient de concert "depuis des mois".  

Alors que quatre établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) avaient joué le jeu rapidement, dès juillet 2011 (CIVIS, CAsud, CINOR), le TCO s'était lui réuni en conseil communautaire un peu plus tard, en août. La boucle est désormais bouclée avec le Département. "Ces validations en ordre dispersé relèvent plus de la disponibilité des élus des collectivités concernés" assure-t-on du côté des services dédiés au TEE hébergés au Centre d'affaires Cadjee.

"Nous allons pouvoir, avec le Conseil général, et toutes les autres AOT qui nous ont rejoint depuis longtemps, avancer davantage sur l'opérationnalité. Je rappelle que les travaux du Trans Eco Express ont commencé pour certains et que nous allons pouvoir travailler, si nous sommes d'accord, en accéléré".
Jeudi 8 Décembre 2011 - 17:25
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1147 fois




1.Posté par noe? le 08/12/2011 16:54
Qui sera assez idiot pour prendre le bus alors que la liberté est dans sa voiture ?
Qui va aimer rester au soleil en attendant un bus ?
Qui va rester dans le chemin pendant que ses copains circulent en bagnole ?
Qui va encore payer un billet ?

« Celui qui pose une question risque cinq minutes d'avoir l'air bête.
Celui qui ne pose pas de question restera bête toute sa vie », n’est-ce pas ?

2.Posté par ndldlp le 08/12/2011 17:25
pas un mot sur le revirement et le positionnement de voie pour un tram..? allons FCS (comme les fosses septiques ?) nous avait habitué à mieux..

3.Posté par Ki est ce Noé ? le 09/12/2011 04:18 (depuis mobile)
C ki le boug ki alimente band commentaire kom ça ?
on dirait c 1 radio freedom sur pied...

www.allercachette.re

4.Posté par démilbis le 09/12/2011 10:16
post 1
vous avez raison sur tute la ligne qui va renoncer à son auto pour un bus. en plus l'article ne dit pas s'il y aura 2000 bus

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Décembre 2016 - 16:57 Jean-Hugues Ratenon présente sa candidature

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales