Politique

Le Tampon rejette la charte du Parc national


Le Tampon rejette la charte du Parc national
Alors qu'une grande partie de son territoire est imbriquée dans ce qui constitue le "coeur de parc", la ville du Tampon s'est prononcée hier contre le projet de charte du Parc national.

Les élus du conseil municipal ont suivi sans surprise les remontées négatives des acteurs touristique et économique de son territoire et notamment ceux exerçant à la Plaine des Cafres.

Avec l’enquête publique organisée depuis le 4 décembre et qui s'achèvera le 24 janvier 2013, les Réunionnais sont invités à donner leur avis sur le projet. Observations et suggestions sont attendues sur les registres spécifiquement mis à leur disposition dans chacune des 24 mairies de l’île.

L’établissement du Parc national sera destinataire du rapport rédigé par la commission d’enquête après examen des observations recueillies.

C’est le conseil d’administration du Parc national qui décidera alors des ajustements éventuels à apporter au projet de charte au vu des observations reçues lors de l’enquête publique et de la consultation institutionnelle des partenaires. Un vrai bras de fer est annoncé.

L'accueil qui est fait au document est disparate selon le territoire concerné. La semaine dernière par exemple, les élus de la Possession avaient voté sans broncher, et après les explications d'un technicien du Parc, le projet de charte. Le tour de table se poursuit dans les collectivités de l'île.
Mardi 18 Décembre 2012 - 16:01
Lu 1070 fois




1.Posté par John Galt le 18/12/2012 15:45
ça prouve une chose que la dictature étatiste dans ce pays n'en a pas fini lorsque des incompétents Jacobins décident pour d'autres ce qui est bon l'on constate le carnage sauf que ces abrutis du parc sont payé avec l'argent de nos impôts et qu'avant leur arrivé nous n'avions pas besoin de leur délires l'ONF remplissait pleinement sa mission à présent elle doit partager les ressources financières avec des incompétents l'on a vu le carnage avec l'incendie du Maido les uns renvoyant la faute sur les autres alors que les inccendies ont toujours eu une existence , mais à force de spolier l'environnement pour en faire un sanctuaire en oubliant qu'ils y a des hommes aussi ils n'ont que ce qu'ils méritent

2.Posté par Boa Bill le 18/12/2012 16:47
"1.Posté par John Galt le 18/12/2012 15:45"

Entièrement d'accord !

Bertel de Vacoa

3.Posté par Sans Blague le 18/12/2012 17:47
"ça prouve une chose que la dictature étatiste dans ce pays n'en a pas fini lorsque des incompétents Jacobins décident pour d'autres ce qui est bon"
-----------------------------------
zapplause John...çà fait du bien de lire de la lucidité intelligente. En effet, quand je dis, que les politiques qui normalement doivent parler au nom du peuple français mais ne parlent qu'en leur nom et au nom de leur parti (pris), il y a sur ce site un antique (en vérité en tic et toc) , totalement borné, qui ramène son grain de fiel, tant il est souvent mouché pour l'approximation de ces propos. Je répépéte pour lui "le peuple est arnaqué"....par des politiciens qui tous jouent à l'apprenti-sorcier mais quand la recette appliquée n'est pas bonne, ils n'assument aucunement leurs erreurs, mais se mettent un temps en retrait (provoqué par le jeu électoral de l'alternance), pour ensuite revenir de plus belle. La couleur des partis c'est du pipeau. Il n'y a qu'un corpus, celui des politiciens qui se partagent les postes "un coup c'est toi, un coup c'est moi". Quand la gauche arrive au pouvoir, elle refuse de casser les codes. Quand la droite revient, c'est le système des chaises musicales qui reprend.

4.Posté par ecolo bobo pasteque le 18/12/2012 18:56
une bonne nouvelle. En esperant que d'autres municipalités en fasse autant

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales