Politique

Le Tampon lève le voile sur ses orientations budgétaires pour 2011

L'année 2011 approche à grands pas et avec elle les orientations budgétaires des municipalités. Ce soir, le Tampon ouvre le bal avec une certaine avance et dévoilera, au delà de la trentaine d'affaires inscrites à l'ordre du jour, les grandes lignes de ses actions pour 2011.


Le Tampon lève le voile sur ses orientations budgétaires pour 2011
Non soumises au vote mais à une délibération, les orientations budgétaires d'une commune permettent, par la voie d'un débat, de fixer les actions et grands chantiers de l'année à venir. Volontairement séparé du budget, elles restent un rendez-vous politique important pour la vie d'une cité et la confrontations des points de vue entre majorité et opposition. Censé se dérouler à l'approche du vote du Budget primitif, l'examen des orientations budgétaires du Tampon pour 2011 a été programmé ce mercredi, avec une avance certaine sur le calendrier.

Entre soutien aux secteurs économiques et cohésion sociale

Les grandes orientations retenues par la municipalité du Tampon pour 2011 peuvent être classées en deux catégories. Premier thème d'action qui devrait être discuté ce soir, la "mise en œuvre d'un plan de relance en soutien aux secteurs économiques pour la réalisation de projets structurants". Un dossier d'importance certes mais qui risque fort d'être associé à un contexte budgétaire rendu difficile par la stagnation des dotations de l'État, l'augmentation des dépenses réelles de fonctionnement sans oublier la hausse des intérêts des emprunts contractés par la collectivité.

Pour la majorité municipale, cela passe, dans un premier temps, par la promotion de l'aménagement durable du territoire. Entendez, la mise en œuvre d'une politique d'aménagement à travers la planification urbaine et la poursuite de l'élaboration du Plan local d'urbanisme (PLU) ainsi que les actions foncières dédiées aux projets structurants. La collectivité semble, par ailleurs, ne pas avoir dit son dernier mot concernant la promotion de la maîtrise des énergies. Autre axe retenu, le soutien au secteur économique. Un soutien qui devrait passer par la réalisation de nouvelles zones d'activités, la mise en œuvre du FISAC et une stratégie touristique composant les principaux axes d'intervention à venir en la matière. Quant au développement agricole, il devrait être pris en considération à l'image des équipements de proximité et des infrastructures de la commune.

Côté social et solidarité, la collectivité locale s'apprête à lancer plusieurs projets au premier rang desquels, l'entrée dans le Contrat unique de cohésion sociale (CUCS), le développement des modes de garde de la petite enfance ou encore, et il s'agit d'un thème cher à la droite, l'amélioration de la sécurité des administrés. La politique sociale qui sera mise en place en 2011 se positionnera également sur l'accompagnement des plus fragiles à savoir les handicapés et plus globalement les personnes en marge de la société. Pour ce faire, une politique de résorption de l'habitat insalubre et de construction des logements sociaux sera lancée en parallèle aux soutiens programmés en direction des associations locales.
Mercredi 10 Novembre 2010 - 15:35
Ludovic Robert
Lu 1901 fois




1.Posté par bertel le 10/11/2010 17:29
Et il est prévu quoi, pour les Tamponnais qui tournent en rond dans leur commune, sans véritable projet de contournement de la commune ?

Et il est prévu quoi, pour les Tamponnais qui manquent toujours d'eau potable.... dans ce DOM copieusement arrosé par les eaux du ciel ?

Bertel de Vacoa

2.Posté par bouboul974 le 10/11/2010 19:44
BLA BLA néna rien que cà

3.Posté par tintin le 10/11/2010 19:48
On parle de quoi au Tampon de cohésion social!!! quel beau groupe de mot, il y a vraiement que la beauté des mots, alors expliqué moi pourquoi on parle actuellement d'une baisse des subventions générales pour l'ensemble des associations, et que l'on s'occupe pas de la situation des jeunes du Tampon qui sont en marge de la societé et pourtant il représente 45% de la population, je crois que depuis le départ de Didier au Tampon rien ne vas plus, nous sommes dans une commune qui est entrain de se foutre de la tête de ces citoyens, en faisant croire que tout vas bien à la maison, hors qu'il y a le feu dans la maison, quelle honte !!! Cher administré ne croyait pas en tout cette démagogie politique que veut nous faire croire la collectivité va bien, car la mairie n'a jamais était aussi mal !!! au secours didier !!! laisse pas nous dans fénoir !!!

4.Posté par XIII le 11/11/2010 02:06
@ tintin... tout va mal depuis le départ de TAK plutôt non??? ^^

5.Posté par Histoire le 11/11/2010 07:00
Un voile qui laisse encore le flou dans la transcription des chiffres et des orientations
et toi TINTIN pourquoi penses tu que tout vas mal au tampon....????
Jamais mais tout vas bien tout vas bien ??? 2011 puis 2012 et 2014 sera l'épreuve du feu

6.Posté par Histoire le 11/11/2010 07:21
Ohhh TINTIN et XIII le pouvoir dans cette collectivité est entre les mains de qui actuellement ??
La population se le demande??

7.Posté par un tamponnais fier de l'être le 11/11/2010 08:41
Notre commune est l'une des plus attractives de l'Ile et beaucoup nous envie notre cadre de vie. Si tout allait mal, pensez vous que plus de 1500 habitants supplémentaires par an viendraient habiter le Tampon ? On sent bien que le élections approchent et que le dénigrement est tellement facile quand on a aucun projet à proposer !!!

8.Posté par XIII le 11/11/2010 11:14
J'adore la réponse de "tamponnais et fier de l'être"... J'aimerais savoir quels sont les projets de développement économique pour le tampon? 1500 âmes de plus peut être, mais ça rapporte quoi d'être la plus grosse cité dortoir du département? Quand on entend parler d'implantation de multiplexe, de centre commercial, de franchises en tout genre, etc ... bizarrement le nom du Tampon n'y est jamais associé? Voudrait on protéger les intérêts de certains?? Pire, il y a même des entreprises tamponnaises qui vont s'installer hors du territoire communal?? Un comble non? Alors je suis encore loin d'être fier d'être Tamponnais...

9.Posté par kolu le 11/11/2010 13:43
je suis aussi tamponnais et fier de l'être, cela ne me fait pas oublier les temps passés sous TAK et la période de changement avec DR et depuis Avril 2010 le nouveau passage de temain le temps présent et futur vont être difficile très difficile pour tous

10.Posté par BILLY le 11/11/2010 14:56
les tamponnais commencent réelement a prendre conscience de la politique de casse sociale que mene le parti qui dirige leur commune et il suffit de voir les dernieres manifestations ou les lycéens tamponnais ont été les précursseurs du mouvement sur toute la reunion ou alexis chaussalet responsable locale de l'unl a été remarquable. 800 jeunes sont allé demandé des comptes a leur ancien maire aujourd'hui 1er adjoint sur pourquoi il avait voté contre les reunionais a l'assemblée nationale mais plus de 15 jours plus tard c'est toujours le slence radio. les jeunes et leurs parents l'ont compri et ils le montreront lors des prochaines echéances electorales

11.Posté par Un Quidam le 11/11/2010 15:13
Si vous n'êtes pas fiers d'être Tamponnais, allez à St -louis !

12.Posté par bertel le 11/11/2010 17:54
"10.Posté par BILLY le 11/11/2010 14:56
.../... les jeunes et leurs parents l'ont compri et ils le montreront lors des prochaines echéances electorales


C'est dit !

Pour le bonheur des politicards, ici ou ailleurs, la conscience politique de beaucoup trop de jeunes et de moins jeunes se résume à un avantage immédiat dont ils passent commande au moment de leur vote.

Bertel de Vacoa

13.Posté par BILLY le 11/11/2010 19:12
quidam les jeunes lycéens sont fier d'etre tamponnais et ils ont montré tout leur désaccord avec didier robert lors es manifestations pendant une semaine

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales