Politique

Le TCO réduit de moitié le nombre de ses collectes de déchets


Le TCO réduit de moitié le nombre de ses collectes de déchets
Comme un air de déjà entendu ce matin au Territoire de la Côte Ouest. A l'image de son prédécesseur Jean-Yves Langenier, Joseph Sinimalé teste une dernière fois la carte de la pédagogie et du civisme pour enfin faire retomber le coût du traitement des déchets ménagers. A défaut de pouvoir agir à la source (producteurs), ce sont les citoyens-consommateurs qui seront sensibilisés.

L'espoir de responsabilisation de la précédente mandature n'a pour ainsi dire pas modifié le paysage. Les dépôts sauvages ou les poubelles qui ne respectent pas les jours de collecte font partie du décor. Mais c'est bien l'indice financier qui fait réagir les cinq villes de l'Ouest.

La collecte et le traitement des déchets en 2013 a coûté 39 millions d'euros à l'intercommunalité, soit 40% de son budget total. Seuls 63% de ces 39 millions ont été financés par les contribuables à travers la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM). Il a donc fallu puiser dans le budget général du TCO pour combler le delta qui ne cesse de croître d'année en année. La raison en est simple : "l'exigence de qualité dans le traitement" qui résulte du renforcement des directives environnementales, expliquent les services du TCO.

Le président et ses vice-présidents impliqués sur cette thématique ont donc rendu public ce matin l'évidence qui avait déjà été effleurée sous l'ère Langenier. Le TCO a décidé de réduire la voilure de ses tournées de collecte. Les bacs bleus (ordures ménagères) ne seront enlevés qu'une seule fois par semaine au lieu de deux (dispositif qui ne concerne pas les centres-villes et les zones touristiques). Les bacs jaunes ne seront collectés qu'une fois tous les 15 jours au lieu d'une fois par semaine. Les déchets végétaux ne seront ramassés que deux fois par mois au lieu d'une fois par semaine. Les encombrants ne le seront qu'une fois par mois. En programmant cette révision à la baisse dès le 1er août, Joseph Sinimalé signale que l'Ouest ne se met finalement qu'au diapason de ce qui se pratique déjà dans d'autres intercommunalités. Le TCO espère économiser de 1 à 3 millions d'euros par an.

Cette mise à plat répond à un constat. Les poubelles jaunes - celles destinées au tri sélectif - sont soit peu sorties par les foyers, soit à deux-tiers pleines lorsqu'elles le sont. Autre réalité du terrain : les foyers sollicitent encore peu les déchèteries de proximité. En moyenne, sur l'ensemble des cinq communes, le TCO comptabilise moins d'un apport par habitant à l'année, ce qui correspond à environ deux apports en déchèterie par foyer et par année.   

Une brocante en déchèteries pour attirer plus de monde

Il faudra donc beaucoup de pédagogie et de patience à la nouvelle équipe du TCO avant de voir les habitudes du service en porte à porte évoluer vers un dépôt plus prononcé en centre de tri. Joseph Sinimalé rappelle que le territoire a su, en quelques années "rattraper son retard par rapport à la métropole", en terme d'outils. Dernier exemple en date : le TCO ouvrira bientôt sa 12e déchèterie sur le territoire de Saint-Leu.

Attirer les citoyens vers le dépôt en déchèterie pour alléger la note du service en porte à porte passe par de nouveaux attractifs. Notons la mise en place d'espaces "brocante" dans cinq des 12 déchèteries. Cet espace, créolisé en "Trokali", sera équipé de bacs de plus grandes tailles et de composteurs. Les usagers pourront y déposer des objets mais aussi en récupérer. Assurément une bonne idée dans la logique du regain d'intérêt autour du réemploi des déchets.

Ce maillage de nouveaux services couplé à la baisse des tournées des camions évite pour l'heure au TCO d'augmenter la TEOM qui, si la règle de la non affectation n'était pas respectée, devrait être quasiment doublée. Impensable politiquement. La présidence du TCO se donne le temps de voir les fruits de cet aménagement avant éventuellement de changer de discours.

Lundi 30 Juin 2014 - 15:33
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2615 fois




1.Posté par noe le 30/06/2014 16:54
Il suffit de brûler les déchets verts secs , les plastiques et cartons ...
ça réduit les volumes !

2.Posté par CON tribuable de l Ouest excedé le 30/06/2014 17:10
Quelques idées écologiques substantielles pour faire des économies sur la TEOM:

1- autoriser le brûlis des branchages et autres déchets végétaux non compostables dans les jardins des particuliers qui auront à assurer la surveillance avec un tuyau d'arrosage....

2- les déchets végétaux des collectivités seront brûlés lors des écobuages des ravines pratiqués sous la surveillance d'emplois verts munis de tuyaux d'arrosage et pour les plus délicats de sapeurs pompiers .....

3- réduire de manière significative la masse salariale globale et l'ensemble des frais de fonctionnement en supprimant notamment des postes de vice président pour montrer l'exemple, d'une manière générale inculquer à l'ensemble des personnels comment faire la chasse au gaspillage en clair, faire mieux avec moins !!!

3.Posté par La rédactrice le 30/06/2014 17:28
Bonjour,

M.Sinimalé a récupéré une commune salle.
Mme Bello n'était pas sensibilisée à cette problématique !

4.Posté par dada le 30/06/2014 17:44
si zot i diminué lo nombre des collectes , mi espère que zot va baisse aussi les impots si les ordure menagere . de toute façon mi pense pas qué zot nora lo courage pou faire ça . zau contraire zot devise sora : MOINS DE SERVICES MAIS BEAUCOUP PLI CHER.

5.Posté par L'Ardéchoise le 30/06/2014 17:52
Brûler ? Et quelques pas en arrière pour notre pauvre planète !

Eh, La rédactrice (MDR) c'est quoi qu'on vous a appris à l'école ?
A moins que la commune "salle" ne vole, avec ses deux "L"...

6.Posté par a M SINI le 30/06/2014 19:15
Il faut revoir le montant des indemnites des élus aprés n fera un effort.

7.Posté par Yablasaline le 30/06/2014 19:37
Et pourquoi les élus ont ils augmenté leur indemnités, pourquoi ont ils embauchés des nouvelles personnes au cabinet et pourquoi personne ne relève cette anomalie...Et comme je disais depuis le départ ce n'était pas BELLO qui était sale mais bien nous car la saleté n'est pas arrivée toute seule sur le bord de la route, quand j'entend que les bacs jaunes ne sont même pas remplis c'est bien la preuve qu'on ne respect pas le tri car chez moi au bout de trois jours je l'ai rempli surtout avec des prospectus publicitaires et...le bulletin communal ou celui de la TCO (dépense inutile qui permet d'embaucher des amis avec une bonne rémunération) car les explications ne servent à rien mais qui remplissent bien la poche des autres mais c'est encore nous qui trinquons MERCI MERCI BEAUCOUP pour tous ces St Paulois qui ont mis à la tête un homme qui pense qu'à faire du bien à son entourage et le reste y gout...

8.Posté par un vieux jardinier le 30/06/2014 19:59
5.Posté par L'Ardéchoise

Brûler ? eh oui m'dame, quand on veut jouer les z'écolos faut se renseigner ......

il est plus écologique pour la planète de brûler ses déchets végétaux dans son jardin et plus économique pour les citoyens que de les laisser pourrir en tas dans la rue en attendant qu'un énorme camion avec son grappin viennent les ramasser sans qu'il oublie de défoncer le trottoir avant qu'ils soient stockés dans un endroit pour qu'un incendie "accidentel" les brûlent pendant des jours mobilisant les pompiers avec leurs gros camions plus utiles ailleurs !!!

9.Posté par austerité le 30/06/2014 20:12
Pour 1 à 3 millions d'economie, reduction du service de moitié ! Ca fera du chomage en plus et foutre en l'air le tri ! Parce qu'un menage (2 adultes + 2 enfants) qui fait bien son tri, 2 jaunes et 1 verte par semaine ! Et pas l'inverse. Le tri, c'est un travail d'education. Mais, tout le monde connait la position de Sinimalé par rapport à l'éducation. Souvenons-nous des rythmes scolaires ! En réalité, Sinimalé travaille à l'incinérateur. Qu'on le mette donc chez lui. Enfin, faut toujours comparer le "gain comptable" de cette mesure rapporté au coût de l'ajustement indemnitaire voté fin avril (+150 000€/an). Alors The question qui tue : que fait Miranville à ses côtés si ce n'est apporter une caution d'écologiste ?

10.Posté par L''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''''Ardéchoise le 30/06/2014 23:14
Vieux jardinier, c'est à vous de revoir votre copie : vous connaissez les mots "hacher", "débiter", composter ?
Visiblement non, vous préférez envoyez des fumées dans le ciel.
Grand bien vous fasse, mais l'écolo, c'est pas vous !

11.Posté par L'Ardéchoise le 01/07/2014 01:32
Et moi , zordi, j'erre, car c'est "envoyer", mais je ne sais si c'est bien reçu...

12.Posté par Mwa la pa di le 01/07/2014 08:37
Le ramassage des ordures ménagères une fois par semaine me semble être une ineptie. Comment en période chaude allons nous garder les ordures une semaine ??? Viendra rapidement la puanteur et les insectes et rats..... Ok pour les papiers cela peut attendre 15 jours, mais pas les ordures....

13.Posté par Gasy le 01/07/2014 11:24
Regardez moi ces gens ... Inutiles !
C'est vous les acteurs de cette problématique, et vous ne vous en rendez pas compte ... Les collectes organisées ne sont pas rentables, car trop de gens ne savent pas trier, et après ça vient se plaindre. Les collectivités sont obligés d'aller dans les écoles sensibiliser des jeunes de CE2 au tri, et de ramasser VOS ordures à votre place devant chez vous ! Vous salissez notre ile, parfois sans même payer d'impots, et ça continue à se plaindre. Vous créez une situation ingérable par les élus, à un moment il faut arreter. Il faut vraiment commencer à verbaliser les gens comme vous qui laissent leur ordures en tas devant chez eux. Arretez donc de vous plaindre, et soyez plus civilisés, on se croirait en Afrique quoi ... Il y'a des poubelles, un calendrier de collecte, des jours de passages, des déchèteries, bordel, respectez un peu le travail !
Sur ce, bonne journée :)

14.Posté par Réunionnais normal qui aime son île le 01/07/2014 12:23
REDUIRE LE RAMASSAGE POUR FAIRE DES ECONOMIES EST UNE EXCELLENTE INITIATIVE POUR SENSIBILISER LES REUNIONNAIS FIERS D'ÊTRE DES PORCS !!!

il suffit de lire "bandcocochons" qui ne reflète que partiellement hélas, ce qu'est notre île que nos élu-e-s atteints de myopie qui ne veulent pas verbaliser les contrevenants par clientélisme voient toujours rose , il est vrai qu'ils ne sont pas les premiers malgré leurs grands discours, à montrer l'exemple dans leur Commune en matière de protection de l'environnement !!!

15.Posté par Citoyen du TCO le 01/07/2014 13:00
Je trouve très bien que nos élu-e-s du TCO aient l'idée pour économiser NOS impôts et taxes diverses, de réduire le nombre de ramassages dont les coûts , concurrence oblige, devraient mécaniquement baissé avec l'arrivée dans l'île en provenance de métropole d'un nouveau très gros opérateur...

Encore faut-il que nos très CHERS élu-e-s pensent à réduire la masse salariale et les frais de fonctionnement de cette institution qui ne devrait pas excéder 30 pour 100 de son budget annuel, on en est très très loin, afin de mieux accompagner les porteurs de projets créateurs d'emplois !!!

16.Posté par St Pauloise le 01/07/2014 13:41
C n'est pas le ramassage des ordures qu'il faut réduire mais plutôt vos indemnités, car si on regarde de prés le budget de la masse salariale est plus importante que le budget des ramassages des ordures.... Les gens qui ont voté Joseph Sinimalé c'est GOUT A NOUS. Un maire proche du peuple ou proche de son argent tel est la question? E t puis Saint Paul le maire qu'il mérite. On se retrouve dans 6 ans avec une commune au bord du gouffre, ruiné un peu comme Saint Louis.

17.Posté par nini 974 le 01/07/2014 20:19 (depuis mobile)
2) pour les carcasses de voitures je pense qu'il faut faire un stock sur un terrain vague sécurise ou les garagiste ou petit mécano du dimanche récupérer des pièces avec les carcarsses restant on les recycle ou broye,

18.Posté par nini 974 le 01/07/2014 20:23 (depuis mobile)
3) pour les encombrants pareil faut les recyclés y a des associations qui récupère (style canapé, vêtement, etc..)
La vie est dure ne jettons rien recyclé c'est l'avenir. Enfin c'est ce que je pense on vit dans une île on la doit respect ...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales