Politique

Le TCO part à la chasse aux économies


Le TCO part à la chasse aux économies
Ce ne sont que des orientations budgétaires mais le document présenté hier en conseil communautaire du TCO donne une idée de la cure d'austérité qui attend le Territoire de la Côte Ouest.

L'effet combiné de la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités (-3,7 millions d'euros pour le TCO) à des ressources qui stagnent, voire qui diminuent, offre peu de marge de manoeuvre à l'assemblée renouvelée en mars dernier.

Le volet "recettes" de l'intercommunalité étant moribond, les marges de manoeuvres qui s'offrent au TCO porteront donc sur le volet des dépenses, a donc confirmé son président Joseph Sinimalé.

Le document présentant les orientations budgétaires dévoilé hier se voulait on ne peut plus clair : "il faut réduire la voilure", conclut le rapport sur les perspectives du futur exercice budgétaire.

Pour ce faire, la présidence du TCO soumettra au vote dans quelques semaines des décisions qui feront grincer des dents. Le président du TCO propose en effet aux élus des cinq communes membres de "revoir le partenariat avec le monde associatif". Dans les faits, ce choix politique verra le régime d'aide aux associations réduit de 15%. L'idée étant également de recentrer l'EPCI vers son coeur de métier, le développement économique, les transports et la gestion durable des déchets.

Globalement, l'exercice budgétaire 2015 de l'intercommunalité pourrait ressembler à ceci : son budget de fonctionnement serait de l’ordre de 128 millions d'euros, soit une diminution de 3% par rapport à 2014. Le budget d’investissement quant à lui serait de l’ordre de 20 à 25 millions d'euros, soit un budget d’investissement réduit de moitié par rapport à celui en cours.

Les chantiers engagés seront préservés

Outre le coup de frein vers les associations, le TCO tentera de montrer l'exemple en réduisant ses charges de fonctionnement. Les marges de manœuvre passent par la mise en place d’un plan d’économie sur les frais de structure, avec pour objectif de réduire ce poste de 15%. Une économie potentielle de 750.000 euros minimum a été annoncée.

Une économie substantielle pourrait provenir aussi des réajustements concernant le coût des prestations facturées par les sociétés d’économie mixte et les services publics locaux qui gravitent autour du TCO. Dès 2015, des avenants viendront renégocier les contrats en cours. Le TCO entend réaliser entre 1,5 à 2 millions d’euros d’économie sur ce poste.

Enfin, le président du TCO compte également questionner le dispositif de solidarité communautaire. Il est prévu d’amender le dispositif de "la dotation de solidarité communautaire" qui devrait évoluer dans les années à venir. Concrètement, il est possible que le TCO ne soit plus en mesure de verser cette dotation aux communes membres d'ici 2 à 3 ans pour une enveloppe qui atteint les 3 millions d’euros.

Ce vaste chantier de recherche de la moindre économie épargne cependant les démarrages de chantiers que sont le Pôle Loisirs Nature de Dos d’Ane, la réhabilitation et l’extension des bureaux du siège du TCO, le parc d'activités de la Rivière- des-Galets tranche 1 (Zone Henri Cornu), les 4 km de voirie TCSP prévue sur les rues RN1E (reliant le Port et la Possession) et le fameux centre d'enseignement artistique qui doit sortir de terre sur la commune de Saint-Paul.
Mardi 21 Octobre 2014 - 16:29
LG
Lu 1634 fois




1.Posté par Dipadutout ! le 21/10/2014 17:49
Ben monsieur le président du TCO il ne fallait pas augmenter vos indemnités et ceux de vos comparses !!

2.Posté par Serge CARSANOVE le 21/10/2014 17:52
economie? bon, une idée comme ça diminution des vice président et bien sur des indemnités et je propose aussi de faire payer les places dans le port de st leu ça peut ramener 20000€ tous les mois, il y a les box aussi .mrs sinimalé à vous de jouer y a pas d'election en vue, j'attend de voir comme c'est pas de la culture je fais confiance

3.Posté par triste le 21/10/2014 18:03
ceszgougnafiers qui s'occroient 1500 euros de prime de séance, grignotent sur la culture ? normal à la vue du qi de certains élus !!

4.Posté par Titi or not Titi le 21/10/2014 19:08
Oups !
je sens la poubelle bleu 1 fois tous les 15 jours !!

Facile a Gérer :
1 Responsable a 3000€/mois ( il peut prendre des congés, ca ne se verra pas !! )
1 secrétaire ( voir une deuxième pour les congés )
Des Camions + Chauffeurs et Ramasseurs ( les seuls vrais Travailleurs !!)

Et Le Reste Déor sans indemnités!
Case départ Paul Ample OI

Et Nous ? Réductions Taxes poubelle et qu'ils nous remettent la poubelle jaune/semaine !

5.Posté par queldélire le 21/10/2014 21:12
bah c'est pas grave c'est toujours les mémes qui paient ...ma métropole com dab

6.Posté par phil le 21/10/2014 21:18
réductions des investissements mais pas de fonctionnement augmentations des élus (comme on dit on a les élus que l'on mérite)

7.Posté par Titi or not Titi le 21/10/2014 22:17
Vu sur la photo :
Y a du monde Wiiiiiii !!

Allez hop Debout , on enlève une chaise
et hop on tourne !!
etc... jusqu'a mardi prochain !!
Pour le Ramassage ...

8.Posté par KLD le 21/10/2014 22:30
a 6 : pit etes , mais on a pas mérité sa ! vive l'amdr ......................

9.Posté par Dimitri ALAIN le 22/10/2014 07:32
et l'hôpital qui se fout de la charité qui de plus bien ordonné commence par les salaires de ces messieurs et qui va payé la facture les administrés du tco

10.Posté par Contribuable Saint-Paulois le 22/10/2014 07:47
Premières mesures courageuses de réduction de la voilure prises par le président Joseph Sinimalé et son équipe qui maintenant doivent-être appliquées sans état d'âme !!!

@7.Posté par Titi or not Titi

Entièrement d'accord avec vous !!!

il ne faut pas être sorti de l'ENA pour s'apercevoir de l'effectif pléthorique autour de la table ...

Nos élu-e-s doivent maintenant avoir le courage nécessaire pour tailler dans la masse salariale en supprimant des postes qui souvent font double-emplois avec ceux des Communes !!!

11.Posté par citoyen le 22/10/2014 09:11
Ces petits messieurs dames tirés aux quatre épingles qui ont sûrement par ailleurs un métier bien rémunéré et d'autres fonctions bien lucratives sont des doublons..
A-t-on vraiment besoin de cette structure, alors qu'on a, pour gérer le petit département de la Réunion, un conseil général, un conseil régional, des instances communales avec les même têtes, l'état qui contrôle tout et par dessus le marché, le cesr qui apporte son grain de sel.
Et vous cherchez où faire des économies? J'ose espérer que vous faites du bénévolat sinon, pauvre France! Je ne vise pas que le tco, les autres communautés de communes ne valent pas mieux et il faut multiplier ces structures à l'échelle de la France entière et vous verrez qui sont les responsable des 2000 milliards de dettes.La gabegie a-t-elle du sens pour vous?

12.Posté par citoyen le 22/10/2014 09:14
Après cette petite reunion lucrative, ça sent l'apero dejeunatoire.

13.Posté par Bourbon KID le 22/10/2014 09:18
Mme Miranville ( honneur aux dames ), M. Sinimalé, M. Robert & Co, vous êtes affligeants, consternants

et pathétiques. Toujours plus sur votre compte bancaire, moins pour ceux qui vous ont accordé leurs

confiances!

Vous restez, somme toute, des caricatures politiciennes.

14.Posté par 7 familles - Le Frère le 22/10/2014 10:38
Etonannt cette "cure" mais si on commençait par ne pas déborder des missions du TCO avant d'en réduire la portée ? Et pour ça, peut-être que si le frère de.. ne faisait pas ses rendez-vous politiques dans les locaux dudit TCO ça serait plus crédible de jouer les économies... non mais !

15.Posté par Olive le 22/10/2014 12:49
128 000 000 pour des emplois fictifs , de qui on ce moque ???

16.Posté par Titi or not Titi le 22/10/2014 13:16
"Le TCO part à la chasse aux économies"

Faites Plutôt la Chasse aux Amis(ies)

Entre Copains, on se partage le Pain
Entre Copines ...

17.Posté par La vox populi.com le 22/10/2014 13:36
15.Posté par Olive le 22/10/2014 12:49 | Alerter
128 000 000 pour des emplois fictifs , de qui on ce moque ???
....................
Des payeurs contribuables....Y a pas à se moquer des payeurs, ils sont juste là pour payer......qu'ils soient contents ou mécontents faut passer par la case paiement.....

Les politiciens n'ont rien à foutre des électeurs. Ils sont là pour être tondus et malheureusement il n'y aucun moyen d'y échapper.....A quoi cela s servi la révolution? A mettre d'autres intouchables en place.....

18.Posté par Olive le 22/10/2014 16:31
A17
Si, quand y a trop d'abus ,il faut leur couper la tète.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales