Politique

Le Sud présente ses projets "verts" à Navin Ramgoolam

Visite au pas de charge ce matin à la ferme agri-solaire de Bérive, au Tampon, où Paulet Payet, le premier magistrat de la ville, a présenté le projet à son hôte mauricien, Sir Navin Ramgoolam.


Le Sud présente ses projets "verts" à Navin Ramgoolam

C'est une ville du Tampon fière qui a présenté, en l'espace d'une demi-heure, le projet agri-solaire situé dans les hauts de la ville, du côté de Bérive.

Après s'être fait présenté le projet par Jean-Louis Payet, le porteur du projet (Akuo Energy), le Premier ministre mauricien, Navin Ramgoolam a coupé le ruban officialisant l'ouverture de la ferme.

L'originalité du projet tient en la combinaison de deux sources de production, l'une solaire, l'autre horticole. Cette surface d'un hectare et demi est en effet couverte de panneaux photovoltaïques. En-dessous, reposent à l'ombre une culture toute aussi vaste de fleurs, presque prêtes à être cueillies.

Paulet Payet s'est dit fier de présenter ce projet qui a mis du temps à prendre forme, cinq ans. "Le Tampon est la ville la plus fleurie et la plus verte de la Réunion. Nous accueillons aussi la seule école d'ingénierie en construction durable de l'île", s'est-il félicité.

Michel Lalande souhaite un rapprochement régional

Plus loin, Didier Robert, président de Région, a rappelé la nécessité de rapprocher les projets de l'océan Indien. "Alors que la Réunion connaît un mix énergétique à hauteur de 36% en faveur des énergies renouvelables, nous devons poursuivre cet effort pour tourner le dos aux énergies fossiles".

Le Préfet de la Réunion s'est lui directement adressé au Premier ministre mauricien : "Monsieur le Premier ministre, le Grenelle de l'environnement est ici même, sur ces terres, en marche. C'est un enjeu de société et de rassemblement que celui des énergies renouvelables. Mais c'est aussi un enjeu majeur de coopération régionale. Nos deux îles ont tellement de points communs qu'il serait impensable de ne pas s'entraider dans ces domaines".

En quittant la ferme agri-solaire (vers 10h45), Navin Rangoolam s'est dit intéressé par de tels projets. Mais pas le temps de s'attarder, le cortège doit se diriger vers l'IUT de Saint-Pierre pour une plongée dans la présentation des projets d'énergie renouvelable "marine" cette fois-ci.

Le Sud présente ses projets "verts" à Navin Ramgoolam

Le Sud présente ses projets "verts" à Navin Ramgoolam

Le Sud présente ses projets "verts" à Navin Ramgoolam
Mardi 25 Janvier 2011 - 11:41
Ludovic Grondin
Lu 2627 fois




1.Posté par Gil Xavier le 25/01/2011 17:41
Bonjour,

Dans la plupart des articles de Zinfos consacrés à la visite de Monsieur Rangoolam à la Réunion, son prénom (ou plutôt le diminutif de son prénom) est orthographié Navim au lieu de Navin.
Et il me semble que sur la banderole lui souhaitant la bienvenue au Conseil régional, le prénom de Monsieur Rangoolam est orthographié Ravinchandra au lieu de Navinchandra. A part ça je ne vois pas pourquoi Zinfos a emboîté le pas au programme officiel qui affuble Monsieur Rangoolam du titre de Sir ! C'est loin de la Réunion, l'île Maurice ?

Bien cordialement.

2.Posté par Gil Xavier le 25/01/2011 17:47
J'ai peut-être écrit Rangoolam au lieu de Ramgoolam. Je présente donc mes excuses, j'ai tort...

3.Posté par La mémoire courte le 26/01/2011 19:26
Heuuu mais...
Tous ces projets, là, ils ont été faits sous VERGES, non ?
Est-ce que ROBERT montre une de ses réalisations?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales