Sport

Le Street Workout, ce sport qui fait bouger les Réunionnais

Débarqué de la toile depuis quelques années, le street workout rassemble aujourd’hui de nombreux adeptes. Une pratique qui vise à se battre contre soi-même plutôt que des machines.
A la Réunion, le sport se démocratise et pourrait même faire bouger un peu les choses.


Aujourd’hui, La Possession inaugure le premier parc dédié au street workout/calisthenics de la Réunion, au 33 rue Youri Gagarine. A 15h30 aura lieu un discours du maire, suivi d’une démonstration de deux groupes de street workout, LaMeute et Baz Sound Bass.

Nouvelle tendance chez les jeunes sportifs de la Réunion, le calisthenics reprend les mouvements de la gym suédoise de manière plus physique.

Le principe est simple : utiliser le poids de son corps pour se muscler, avec des exercices tels que les tractions ou encore les pompes. Il est plus communément appelé street workout, bien que cette seconde pratique sportive diffère légèrement de la première puisqu’elle y ajoute des figures et acrobaties et se pratique quasiment exclusivement à l’extérieur.
 

Le sport d’une génération connectée

Un sport qui ne requiert aucun équipement spécifique si ce n’est ce qui est déjà présent dans notre environnement (une aire de jeux par exemple).

Un sport gratuit donc : le Street Workout s’est exporté dans le monde entier ces dernières années par le biais de vidéos de pratiquants sur internet. Des corps sains, sculptés et puissants, des figures impressionnantes, de quoi séduire la jeunesse réunionnaise, qui depuis peu se jette sur cette pratique.

"L’idée de construire ce parc nous est venue dès les élections municipales", explique Stéphane Randrianarivelo, directeur de communication de la mairie de la Possession. "On voyait les jeunes pratiquer le street workout, ils commençaient à endommager les aires de jeux. On a décidé de les contacter et on les a consultés pour la construction du parc". Il informe également qu’un autre parc est presque achevé à la Possession, d’autres devraient voir le jour par la suite.

Josellito Bathilde, la vingtaine, est devenu accro dès le début du phénomène. Il se lance en 2012 avec des amis, il rentre en contact via Facebook avec un collectif de calisthenics anglais, celui-ci les conseille et les coache pour débuter. Josellito rejoint ensuite Bar-Lightning, la première team de calisthenics de la Réunion. "Aujourd’hui la pratique prend une grande ampleur à la Réunion, de plus en plus de gens s’y mettent, les sportifs s’y intéressent. Je reçois environ trois, quatre messages sur Facebook par semaine pour me demander des conseil, et ça me fait plaisir d’y répondre puisque j’ai commencé comme ça moi aussi", explique-t-il. "Reste à savoir si le calisthenics va vraiment s’implanter ou s’il s’agit juste d’un effet de mode".
 

De l’aire de jeux à l’entreprise

Si le street workout s’est si bien exporté à la Réunion, Bek la Barre n’y est pas pour rien. Cette association, fondée un an et demi plus tôt, s’efforce de démocratiser cette pratique en organisant des rassemblements et des séances d’entrainement dans les quatre coins de l’île. Lors de ces rencontres, Bek la Barre rassemble une cinquantaine de jeunes dont l’âge varie entre 14 et 25 ans.

Pour Jean-Pierre Graziani, fondateur de l’association, le street workout permet de véhiculer des notions telles que la force, le dépassement de soi et la créativité. Son objectif, en plus de démocratiser la pratique du street workout à la Réunion, est de s’en servir pour prévenir la violence et la délinquance.

En plus de démarcher les communes pour les encourager à construire des structures comme le parc de la Possession, Bek la Barre veut aider les jeunes qui ont décroché à se réinsérer dans la société. "Le street workout est une discipline gratuite et qui inculque de bonnes valeurs. Grâce à elle, on pense pouvoir aider les jeunes "hors circuit". On a déjà des partenariats avec plusieurs entreprises qui pourraient leur permettre une insertion dans le monde du travail".  A long terme, Bek la Barre voudrait faire de la Réunion un lieu international de compétitions et de rencontres autour du street workout.


Chaîne YouTube de Josellito Bathilde
Page facebook de Bek la Barre
Samedi 18 Juillet 2015 - 02:25
Agathe Martin
Lu 5153 fois




1.Posté par maçonnerir le 18/07/2015 09:06 (depuis mobile)
L armée à moindre frais..

2.Posté par lorema le 18/07/2015 09:10 (depuis mobile)
A quand des exercices pour qu ils se musclent le cerveau.

3.Posté par Bonne initiative mais dit en français ce serait mieux, non? le 18/07/2015 09:10
Mouais.

Des termes peu compréhensibles, qui se veulent "branchés", "in", en fait anglo saxons (et la défense de la langue française alors?) pour remplacer ceux plus connus et classiques de "pompes" et tractions que tout bon sportif pratique plus ou moins. En plus, normalement c'est dans la rue, ou le ghetto, pas dans un espace vert...

Extrait de wikipedia:

"Le Street Workout ou Ghetto Workout (littéralement musculation de rue) est un sport à mi-chemin entre la gymnastique suédoise et la musculation. Mélangeant figures de force, de souplesse et d'équilibre, c'est un sport qui se pratique essentiellement en extérieur."

4.Posté par Donchoa le 18/07/2015 11:45
Super initiative, c'est beaucoup mieux que de voir les jeunes traîner à faire n'importe quoi dans les rues.

5.Posté par lol le 18/07/2015 12:03
J'adore ces mecs qui parce qu'ils ont fait un copier/coller sur wikipédia croient tout savoir sur un sujet.

6.Posté par discipline qui prend de l'ampleur le 18/07/2015 12:11
Pratiquant depuis 2 ans ! un sport qui demande rigueur, sérieux et application si on veut progresser.
J'ai eu l'occasion de participer à quelques rassemblements bien organisés et bien encadrés, de biens belles initiatives pour ce sport souvent méconnu.
Pourvu que ça dure !

7.Posté par Momo le 18/07/2015 12:31
Une discipline qui véhicule de bonnes valeurs valeurs, ça fait plaisir en ces temps où tout se perd.

8.Posté par 97419 le 18/07/2015 12:34
Bravo aux élus de la Possession qui ont su écouter ces jeunes et les accompagner dans la réalisation de ce projet, exemple à suivre !

9.Posté par calisthenic le 18/07/2015 12:50
Etant un pratiquant de street workout depuis bientot 2 ans , ce sport est trés complet et surtout gratuit . Il faut une motivation hors normes pour pouvoir pratiquer ce sport et surtout savoir ce documenter correctement , et oui on ne pratique pas le Street Workout comme sa ! Il faut savoir quels exercices faire pour muscler tel ou tel partie du corps , pour faire tel figure ... Ce sport ce pratique de manière intelligente car il faut se renseigner sur le corps , et comment faire des exercices pour ne pas se blesser , SURTOUT que dans ce sport NOUS SOMMES NOTRE PROPRE COACH ! au fur et à mesure que l'on pratique on développe des connaissances que l'on complète en regardant sur le net des vidéos de professionnel ou même avec d'autres pratiquants plus expérimentés... alors avant de donner un avis venez essayer ;)

10.Posté par Indigné le 18/07/2015 13:28 (depuis mobile)
Avant de critiquer faites les 1/3 de ce que font les pratiquants de ce sport et on reparlera!!!

11.Posté par doudou le 18/07/2015 14:21
i fo qué ladzoint qui socope du sport i vien fé in tour aussi ;. dopi li la rentre la mairi mi trouve qué son ventre la bien monté !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

12.Posté par Zbob le 18/07/2015 14:47
Les gens qui utilisent ces termes anglophone saxons pour faire " moderne" ou branché en général ne parlent pas l'anglais mais ça leur donne de l'importance et surtout ça permet de faire croire à ceux qui " pratiquent" qu'ils sont plus malins que les autres...oubliant qu'autrefois , lorsque nous étions gamins , nous faisions la même chose en nous amusant dans la rue ...pas besoin de " coach" non plus , nous faisions ça tout seuls!

13.Posté par #osef le 18/07/2015 14:53
En plein air en salle ou dans un park specialisé au final le street workout n est qu une appellation d un sport comme tout autre , que de bonne innitiative en tout cas. Le "Street Workout donne une bonne forme physique certe mais des valeurs que certaine personne n ont pas ,pourtant accessible a tout le monde . A tout les courageux venez essayer c est avec plaisir !

14.Posté par Lool le 18/07/2015 15:32 (depuis mobile)
Un pseudo sport qui existe depuis des années ils n'ont rien inventé rester humble et faite votre sport dan votre coin et arrête cette médiatisation bidon bientôt on va entendre street marathon.

15.Posté par English le 18/07/2015 15:33
A lire certains commentaires d'ignares, on voit qu'il y en a qui ont oublié qu'ils ont été gamins, par contre ils ont pas oublié d'être cons.

16.Posté par ndldlp le 18/07/2015 16:15 (depuis mobile)
Bravo aux elus de la possession qui finance leur programme par l augmentation des impots..

Que cette commune cultive la niaiserie..et l incapacité.

17.Posté par Neo le 18/07/2015 17:11 (depuis mobile)
A QUAND UNNPARC DIGNE DE CE NOM SUR SAINT-DENIS ??!!!???
YA QUE DES BAR CASSÉ ET DEFECTUEUX !!!!!

18.Posté par Portois le 18/07/2015 17:50
Vivement qu'au Port aussi on aie notre parc !

19.Posté par petite ile le 18/07/2015 23:39 (depuis mobile)
A petite ile au lieu de voir les jeunes trainé sa serai bi1 mr le maire serge hoareau

20.Posté par Thiong-Kay le 19/07/2015 14:15 (depuis mobile)
"A quand un sport pour se muscler le cerveau" ..
Dedicace au petit malin. Le cerveau n''est pas un muscle.
Et a en voir les commentaire je me dis qu''on en a pas tous la chance d''en avoir un .

21.Posté par Et alors? le 19/07/2015 14:37
5.Posté par lol le 18/07/2015 12:03

Ne connaissant rien à cette discipline, j'ai fait un copié-collé sur wikipedia qui permet de voir que globalement, c'est de la musculation tous terrains.

Mais à part ça, vous avez à dire quoi, vous ? Apparemment rien?


15.Posté par English le 18/07/2015 15:33

Et certains ont du louper les cours de politesse ou zapper chez eux ou à l'école la partie "respect des autres", fondement de toute éducation, sportive ou non....

Le commentaire 15 explique bien le commentateur!

22.Posté par Entropie le 19/07/2015 15:54
Moi je trouve ça bien, après certains l'ouvrent parce que la discipline est en anglais : football c'est français comme mot ? Ferme un peu zot bouche zot lé pareil réquin su la plage boucan !!!
Et puis allez apprendre à maîtriser l’orthographe, la grammaire et la conjugaison de base, avant de monter sur vos grands chevaux et de laisser des commentaires à deux francs six sous. "Sur ces entrefaites, ou sur d’autres entrefaites, je ne saurais préciser" : je vous laisse dans l'abîme de votre connerie .. :)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 15:32 Surf: Johanne Defay est 5e mondiale

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales