Politique

Le Sénat repousse à 67 ans l'âge de la retraite sans décôte

Le président du Sénat voulait aller vite, acter l'une des mesures les plus décriées avant la journée de mobilisation syndicale d'aujourd'hui. C'est chose faite. Lundi soir, les sénateurs ont donc adopté le fameux article 6 qui repousse de 65 à 67 ans l'âge de la retraite sans décote quel que soit le nombre d'années de cotisation.


Le Sénat repousse à 67 ans l'âge de la retraite sans décôte
Adopté par 174 voix contre 159, le texte a été validé par les sénateurs UMP, suivis par une majorité d'élus centristes, à l'exception de ceux du MoDem. Sans surprise, les sénateurs PS, communistes et les radicaux de gauche ont voté contre.

Cet article a cependant fait l'objet d'amendements demandés par le gouvernement, contrairement au vote à l'Assemblée nationale qui n'avait pas été amendé.

Ainsi, un amendement permet aux parents de trois enfants, sous certaines conditions, de maintenir à 65 ans l'âge d'obtention d'une retraite à taux plein. Dans la nuit de vendredi dernier, cette même prise en compte avait été votée pour les parents d'enfants handicapés.

Enfin, deux amendements de l'opposition ont été adoptés. Un premier réclamé par le groupe CRC-SPG (communistes et Parti de gauche) donne aux aidants familiaux la possibilité de partir sans décote à 65 ans dans des conditions déterminées par décret.

Un dernier amendement proposé par le Parti socialiste maintient quant à lui, le départ à taux plein à 65 ans pour les "assurés handicapés".
Mardi 12 Octobre 2010 - 09:56
Ludovic Grondin
Lu 5261 fois




1.Posté par boyer le 12/10/2010 10:42
sais-t-on quels seront les sénateurs réunionnais concernés par les prochain renouvellement du senat?

2.Posté par Papapio, ni macro ni géniteur payeur le 12/10/2010 17:39
"permet aux parents de trois enfants, sous certaines conditions, de maintenir à 65 ans l'âge d'obtention d'une retraite à taux plein"... NON, NON, NON,...
Permet aux Femmes ayant élevé au moins 3 enfants....

oubliant VOLONTAIREMENT (après de multiples plaintes et rappels des associations concernées) d'expliquer qu'au regard du nombre de couples séparés (50% hors chiffres concubinage) comme du peu d'année depuis lesquelles les Pères peuvent partiellement accéder à l'éducation de leurs enfants, ils sont MAJORITAIREMENT ET DISCRIMINATOIREMENT condamnés de Nature, GENRE MASCULIN, a travailler, plus, plus longtemps pour payer la DOUBLE PEINE...
SÉPARATION FORCÉE DE LEURS ENFANTS ET PAIEMENT DES RETRAITES DE CES MAMANS

Mais les Sénateurs, comme les députés sont pour la plupart trop vieux ou trop c... pour comprendre.
Ca n'arrange pas ni leurs affaires, ni leur électorat... et les Enfants ça paye ni ne Vote Pas...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales