Politique

Le Sénat crée sa délégation à l'Outre-mer

Jeudi après-midi (métropole), les micros du Sénat étaient ouverts à la discussion du budget Outre-mer du projet de loi de finances 2012. L'occasion pour les sénateurs ultra-marins de saluer l'initiative du tout nouveau président du Sénat de créer une délégation à l'Outre-mer.


Le Sénat crée sa délégation à l'Outre-mer
 
Au Sénat, la séance de question d'actualité au gouvernement du jeudi 24 novembre a été précédée de la désignation en séance publique des 21 membres de la délégation sénatoriale à l'Outre-mer. Une initiative du président Jean-Pierre Bel.

La discussion sur le budget Outre-mer pour 2012 a duré trois heures. L'occasion pour nos sénateurs péi de saluer cette initiative. "Je voterai contre ce budget impuissant, en lançant un cri d'alarme aux autorités de la République. La représentation nationale doit s'informer sur la gravité de la situation en Outre-mer : je proposerai qu'elle soit saisie, pour faire les préconisations qui s'imposent avant qu'il ne soit trop tard. Je salue la décision du président Bel de créer une délégation sur l'Outre-mer au Sénat. Cette prise de conscience s'impose", a pour sa part clamé Paul Vergès.

Une nouveauté appréciée par tous les politiques d'Outre-mer. "Nous allons créer une délégation à l'Outre-mer. Je m'en félicite", s'est réjoui le sénateur polynésien Richard Tuheiava.

Sans préjudice des compétences des commissions permanentes, la délégation à l'Outre-mer est chargée d'informer le Sénat sur la situation des collectivités visées à l'article 72-3 (article qui traite spécifiquement des DOM-COM, ndlr) de la Constitution et sur toute question relative à l'Outre-mer. "La délégation veille à la prise en compte des caractéristiques, des contraintes et des intérêts propres de ces collectivités et au respect de leurs compétences, stipule l'arrêté du 16 novembre 2011. Elle est également chargée d'évaluer les politiques publiques intéressant les collectivités d'Outre-mer et les conditions de leur application locale".

Des 21 membres de la délégation à l'Outre-mer désignés à la représentation proportionnelle, les 21 sénateurs d'Outre-mer y sont tout simplement membres de droit.
Vendredi 25 Novembre 2011 - 10:34
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1452 fois




1.Posté par petit electeur le 25/11/2011 10:19
le sénat; ça sert à rien , un gouffre financier avec super retraite à la clé; et on va encore créer une institution supplémentaire où on favorisera des recrutements de proches ou fils et filles à papa pour végéter . ils auraient plutôt dû acheter une vaste propriété à madagascar et envoyer ces futurs pingouins planqués avec leurs souliers vernis et têtes gominées cultiver le blé, le riz, maïs et conflort pour les pays en situation de famine

2.Posté par ALEXANDRA le 25/11/2011 12:07
Suppression du Senat pour le futur Pdt de la République, on fera de grandes économis

3.Posté par noe le 26/11/2011 08:43
Une délégation de plus ? ça va servir à quoi ?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales