Faits-divers

Le SDF carbonisé a été tué à coups de parpaing


Le SDF carbonisé a été tué à coups de parpaing
Albert Sibalo, l'homme dont le corps carbonisé a été retrouvé vendredi soir dans un squat sur le boulevard Lancastel, à Saint-Denis, n'est pas mort de manière accidentelle. Une autopsie réalisée sur le corps du défunt a révélé que le quinquagénaire était déjà décédé avant que l'incendie se déclare. Le SDF a été tué, probablement à coups de parpaing. 

Albert Sibalo, qui était âgé de 59 ans a reçu des coups mortels. Un crime maquillé ensuite en incendie. "Des traces de coups très violents ont été trouvées, hier, lors de l'autopsie pratiquée par le médecin légiste, sur le crâne", précise le Jir. 

Dimanche, les policiers sont retournés sur les lieux et ont découvert un bloc de parpaing tâcheté de sang... Il est très vraisemblable que ce lourd objet ait servi à tuer Albert Sibalo. La police a découvert également "des traces d'un produit dit "accélérant" servant à allumer un incendie", rapporte le journal. 

La brigade criminelle cherche à présent le ou les meurtriers. 
Mardi 21 Août 2012 - 06:58
Lu 1225 fois




1.Posté par zou le 21/08/2012 08:40
Paix à l'âme de ce pauvre homme.

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales