Politique

Le SAR est voté mais sa révision est déjà d'actualité

C'est peu après 16h qu'a été voté le Schéma d'aménagement régional (SAR) par l'assemblée régionale. Si les élus de l'Alliance ont voté contre, ceux du groupe PS n'ont carrément pas pris part au vote pour ne pas participer à ce jeu de dupes comme l'a souligné Michel Vergoz.



Très attendu depuis bientôt cinq ans, le Schéma d'aménagement régional (SAR) est officiellement validé par l'assemblée régionale. Véritable socle sur lequel se base les mairies, notamment dans leur aménagement foncier, le document était attendu depuis bientôt cinq ans, allant au gré de retards techniques en changements de majorité.

Des terrains en attente de déclassification

Malgré le soulagement pour la majorité régionale d'avoir soumis au vote un SAR réaménagé, celui-ci n'en demeure pas moins un "SAR provisoire" selon les propres termes du président de Région, Didier Robert. "Nous nous mettons dès maintenant en révision pour pouvoir mieux tenir compte des exigences et de l'attente des Réunionnais, notamment en ce qui concerne la déclassification des terrains car nous voulons coller au plus près de la réalité", a-t-il évoqué.

Le SAR est voté mais sa révision est déjà d'actualité
En effet, depuis le changement de majorité de mars dernier, un certain nombre de projets d'envergure ont été supprimés. Didier Robert a énuméré ces modifications de fonds que constituaient la suppression du projet tram-train, de la MCUR mais aussi de la sanctuarisation des terres inscrites au patrimoine UNESCO ou encore la prise en compte du futur Trans eco express.

"Un SAR définitif provisoire", ironise Michel Vergoz

Un engagement de révision que prend au mot Michel Vergoz (PS) tout en regrettant les cinq années perdues pour ne proposer qu'un "plan définitif provisoire", a-t-il ironisé.

A cet effet, et pour montrer sa désapprobation, le groupe PS a décidé de ne pas participer au vote. "Ce vote ne correspond qu'à un vote politique. Je vous plains", a-t-il affirmé en sollicitant l'attention des élus de la majorité, avant d'ajouter : "On a largement les signes avant coureur de l'échec de ce SAR. J'aimerais que l'on soit tous fiers de porter un SAR chers collègues, cela nous engage pour des années. Je ne peux que regretter que celui proposé aujourd'hui ne prenne pas en compte cette dimension", a-t-il conclu avant de rappeler que pour lui, le vote du SAR représentait le plus gros dossier de la journée d'assemblée plénière, et même bien avant le vote du budget.

Peu après, vers 16h30, l'assemblée plénière prenait fin.
Mardi 14 Décembre 2010 - 18:38
Ludovic Grondin
Lu 1633 fois




1.Posté par Chien galeux le 14/12/2010 22:51
Une majorité qui vote un SAR provisoire... On est pas dans la merde...

2.Posté par Ti Paul le 15/12/2010 04:51
Depuis 2005 le SAR est bloqué pourquoi ? le Vice Président du Conseil Général Eric FRUTEAU propose 14 sites d'enfouissements pour les déchets à la Réunion.Seiez - vous d'accord pour les installer dans votre commune ? Ne pas valider le SAR même s'il est provisoire c'est annulé l'ancien qui date de 1995 et de retravailler le prochain dans trois ans c'est courageux et raisonnable.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales