Social

Le SABR mobilise les artisans, des actions sont à venir

Le protocole d’accord signé par les professionnels de la route, les instances locales et divers organismes, “ne répond pas aux problèmes de l’artisanat englué dans de sérieux soucis économiques”. Aussi, le président du SABR mobilise les artisans. “Nous réfléchissons également aux actions à mener”.


Franck Robert pousse à son tour un cri d’alarme. Selon le président des syndicats des artisans “et la voix des indépendants”, le contenu de l’accord paraphé par l’ensemble des intéressés, apporte plus de problèmes que de soutien aux artisans.
“Ce protocole défavorise les petites entreprises. C’est une procédure qu’il faut mettre en place en fin d’année. Il faut réunir tous les documents administratifs et comptables concernant la quantité de gazole consommé pendant l’année”.
“Ce travail qui sera long et fastidieux coûtera plus cher car il faudra aussi payer un comptable pour monter le dossier. A l’arrivée, l’artisan aura beaucoup dépensé pour obtenir une somme qui sera peut-être dérisoire”.
“Une nouvelle fois, nous sommes les dindons de la farce. Ce protocole a été rédigé pour les grosses sociétés. Les gros s’engraissent encore sur les petits”, déplore Franck Robert.
Le patron de la SABR a décidé de réagir. “Nous avons commencé à mobiliser nos adhérents. Nous sommes en train de les consulter, de faire un bilan des pertes qu’ils ont subies pendant cette manifestation, et voir quelle suite donner”.
“On ne compte pas en rester là”.
Faut-il s’attendre à de nouveaux barrages filtrants ?
“Nous allons préparer des actions car on ne peut plus rester dans le fénoir…”
Jeudi 13 Novembre 2008 - 09:14
Jismy Ramoudou
Lu 674 fois




1.Posté par danton974 le 13/11/2008 10:23
M Franck Robert,
si vous avez des idées d'actions :
- qui ne bloquent pas les routes et les villes
- qui ne rendent pas les artisans impopulaires,
- qui font mal uniquement à ceux qui nous font du tord,

bien que non affilié, je vous promet d'être avec vous sur les barricades

2.Posté par CREOTAS le 13/11/2008 21:22
Les problèmes de blocage sous le faux (cela est avéré en pratique, les problèmes sont autres et ailleurs) prétexte du coût du carburant ayant commencé le 6 novembre, le SABR se réveille 7 jours plus tard?

Comme le coût du carburant est un faux problème, c'est encore un problème de difficultés financières, de concurrence sauvage et de mauvaises gestion des artisans qui servira de détonateur s'ils faisaient un mouvement. Qui sera dupe?

Mêmes billevesées que les transporteurs mais avec un retard à l'allumage en plus (pourquoi ne pas avoir participé une bonne fois pour toute au b....el ambiant des blocages de route la semaine dernière ?).

Mais allez y, vous allez vous rendre impopulaire, et là c'est pas garanti que la troupe n'intervienne pas! Bande de rigolos va!

Y'a pas aussi des zozos dans le coin qui auraient acheté quelques jerrycans de gazole et n'ont pas obtenu quelques pièces jaunes et qui seraient candidats à une grève, par hasard? Allez même 1 ou 2 litres....

Tiens moi, j'ai acheté il y a des années 1 litre de gazole et on m'a pas remboursé 20 cts!Y'en a vraiment que pour les "gros": allez, barrage!

3.Posté par David le 14/11/2008 07:55
En plus, faudra être à jour de ses cotisations sociales et compagnie. Pas facile de mettre la main sur le pactole. Certains vont en profiter, d'autres non ; ça va finir par une bataille rangée entre voyous. J'en rigole d'avance. Que faisiez vous pendant les barrages ? Vous chantiez ? Et bien dansez maintenant.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales