Société

Le Rotary souffle ses 50 bougies !


Quelques présidents de clubs rotariens de l'île se sont réunis, hier face à la presse, à l'occasion des 50 ans du Rotary club de Saint-Denis, le plus ancien de la Réunion. L'anniversaire du "Doyen" est donc une date importante pour l'ensemble des 500 rotariens de la Réunion.

Très symboliquement, la conférence de presse a démarré avec le retentissement de la cloche. C'est ainsi que les rotariens déclarent solennellement ouvertes leurs réunions de travail… Certains ont aussi pris la peine de mettre autour de leur cou le collier du président où est inscrit le nom de chaque personne ayant présidé le club en question.

"Le 2 septembre 1961 est la date de la création du Rotary club de Saint-Denis", annonce en préambule le président, Michel Clément. Il rappelle que la première action avait été d'offrir un sapin de Noël aux enfants hospitalisés. En 50 ans bien du chemin a été parcouru, pour autant, les actions aussi diversifiées soit-elles, n'ont toujours qu'un seul but: aider les plus démunis.

"Nous engageons des actions au bénéfice de la collectivité", définit Michel Clément, un peu plus tard complété par son voisin de table, "nous sommes des gens d'action qui n'hésitons pas à mouiller la chemise pour montrer le chemin. Nous ne sommes pas des notables qui festoyons à chacune de nos rencontres", précise-t-il. Ce sous-entendu n'est pas choisi au hasard… Le Rotary souffre toujours d'une image négative alors que sur le terrain leur notoriété n'est pas mauvaise.

50 ans d'action à la Réunion… Cela débouche aujourd'hui sur 17 clubs dynamiques. Illettrisme, accès à l'eau, aide aux personnes handicapées, à la Réunion et dans la zone… Chaque club choisit ses actions. "Nous travaillons actuellement avec l'Ehpad (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes) de l'Etang-Salé pour la mise en place d'une salle multisensorielle à destination des personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer", explique, par exemple, le président du club de l'Etang-Salé.

Redonner de l'espoir et de la joie de vivre aux nécessiteux, telle est la raison d'être du Rotary et la vision partagée par tous ses membres. Bon anniversaire au Rotary !
Vendredi 2 Septembre 2011 - 08:17
Lu 1212 fois




1.Posté par Thierry le 02/09/2011 11:34
Comme cela fait du bien d'être riche, ..... on peut aider les plus démunis (je ne dirais pas les pauvres).

MAIS CE QU'IL FAUT, ce n'est pas faire l'aumone tous les jours MAIS donner AUX PERSONNES NECESSITEUSES les moyens de s'ensortir, de gagner enfin sa vie. Lui dire comment faire pour se délivrer de la pauvreté.

A l'école, hypocritement et c'est devenu une habitude, on apprend à nos enfants à lire et à écrire. Mais on oublie de les éduquer à la réussite, au TRAVAIL, à la notion de gagner sa vie.

Dans le temps longtemps, le marmaille i parté pas l'école, lu konésé pas lire et écrire mais lu konésé qui falé alé TRAVAILLER po gagne sa bouché de manzé. Sinon sa, lu té gaingne pas un ti madame (déjà i falé lu navé un pié de fruit à pain dans sa cour.

Koméla, i di le marmaille alé apprendre à lire mé i di pa lu que i fo que lu accroche a lu pour obtenir un emploi, que les temps ont changé, que la vie a changé parce que dans son apprtement, il n'y aura pas de place pour faire pousser un pied de fruit à pain, ni éléver ses poules.


2.Posté par falcucci pascal le 02/09/2011 13:59



UN MONSIEUR TRÈS BIEN !!!

PASCAL FALUCCI

3.Posté par Montfort le 02/09/2011 16:17
En parfait accord avec post 1 très bien vu. Car enfin on met son beau smoking, on fait une bonne bouffe on se déculpabilise on se dit que l'on est bons, gentils et généreux ensuite on donne un petit chèque et l'on pense avoir acheté sa place au paradis. A côté de ça la fondation " abbé Pierre" galère tous les jours sur le terrain, aide, donne des fringues, à boire des boissons chaudes tous les matins, tous cela dans un quasi anonymat .... A côté de cela les rotariens ont au moins le mérite de faire quelques chose, mais ils devraient faire une permanence ouverte au " démuni(e)s" et tenir eux mêmes cette permanence afin de toucher de près la misère...... C'est une idée non ? le smoking, bien entendu, ne sera pas obligatoire..

4.Posté par odyssee974 le 03/09/2011 07:09
Vite, vite allons feuilleter le dernier tele mag pour voir si toutes ces "belles"" personnes sont en photo.. parce qu'une bonne action sans etre remarquee dans les journaux people locaux n'aurait aucune raison d'etre....
Totalement d'accord avec les post 1 et 3, perso je les invite tout autant dans ma petite assoc. de quartier à recevoir un sdf souffrant de qqs soucis dermatologiques, tout en sachant que cette personne ne s'est pas lavee depuis une bonne huitaine de jours
Leur presence serait egalement souhaitee dans l'entretien de nos locaux... je pense notamment aux wc et douches...


5.Posté par Clodo le 03/09/2011 12:27
bien dit Thierry.
Quand autres "guguss" : la jalousie, et la comparaison dans les moyens, le type, et la façon de faire vos actions contre la pauvreté entre associations; sont le reflet de votre personnalité. au fond vous êtes pareils!? non?
franchement! j'entends plus parler de la fondation Abbé Pierre, d'Emmaüs, Lions Club ou de la Croix Rouge que du Rotary. et pourtant des clubs rotariens y en a pas mal dans l'île.
Alors arrêté de vous lamentez sur ce que font et ont les autres, du moment qu'ils le font contre la pauvreté; peut importe s'ils pensent se déculpabiliser et acheter leur place au paradis, qu'est ce que cela peut te f... "Montfort" a moins que t'estimes plus louable que les autres, dans ce cas, fais toi appeler Saint Pierre!

6.Posté par Montfort le 03/09/2011 15:40
Post 4 : J'ai fais bien mieux ( ou pire ) que laver des chiottes et heberger des gens sales et puants. D'ailleurs j'ai de trés bons amis qui tout en étant aisées ne risquent pas d'avoir trop de frais avec Véolia vu la couleur de leurs cols de chemises et autres accessoires vestimentaires. Je connais aussi des défavorisés extrêmement propres, l’hygiène n'est pas une question de fortune, mais d'éducation et les démunis d'aujourd'hui ne l'ont pas toujours été. Tu ne sais pas ce qui peut t'arriver un jour, nul n'est à l'abris d'un accident de vie ( formule à la mode). Maintenant si tu as des locaux à entretenir, fais toi connaître nous suivrons, ou alors que fais tu des subventions que tu as demandé ? Quant à Post 5 le bien nommé je ne suis pas louable car pas à louer et je m'appelle Olivier pas Pierre. Mais je ne suis pas inébranlable....(lol)

7.Posté par ndldlp le 05/09/2011 20:37
on peut avoir l'identité de la cloche ...?

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales