Société

Le Réunionnais, nouvel amoureux des lanternes célestes !

En plus des fusées et des pétards sur les étalages des marchands ambulants, retrouvez les lanternes célestes, de plus en plus prisées des Réunionnais.


Le Réunionnais, nouvel amoureux des lanternes célestes !
 
Depuis quelques années les lanternes célestes, ou lanternes thaïlandaises, s'invitent à nos fêtes de fin d'année, au même titre que les traditionnelles fusées et artifices bruyants que sont les pétards. Tous ces artifices sont d'origine asiatique et ont du succès auprès du public réunionnais. Vous trouverez à 15 euros en moyenne le lot de trois lanternes célestes.

"Il s'agit de marquer le coup pour Noël", indique un marchand ambulant de la rue piétonne de Saint-Denis. C'est la première année qu'il en vend, "car il y a aujourd'hui une grosse demande", explique t-il et a dû s'aligner sur la concurrence. "C'est un produit qui marche de plus en plus. Ça fait quelques années qu'on les voit".

La lanterne céleste est issue de la tradition populaire chinoise, et était utilisée au IIIème siècle pour la signalisation militaire, avant de l'être pour les fêtes populaires. Dans le Nord de la Thaïlande, les habitants s'en servent tout le long de l'année pour célébrer les anniversaires, les mariages, etc... Et c'est à la nouvelle lune du mois de novembre lors du festival de Loy Kratong que les amoureux lancent des feux d'artifices et lâchent ensemble une lanterne céleste. A travers ce geste symbolique censé porter chance, les couples thaïlandais se débarrassent des problèmes de ménage, qui s'envolent au vent...

Pour Jerry Ayan, président de la Fédération des associations chinoises, "la société réunionnaise a une grande facilité d'adoption des us et coutumes des autres. C'est un signe de la multiculturalité de l'île". Certaines règles doivent être tout de même respectées car il s'agit quand même de petits ballons remplis d'un combustible enflammé.

Les lanternes célestes fonctionnent grâce à un brûleur et sont pour la plupart biodégradables et ignifugées. Mais elles ne doivent pas être lancées à moins de huit kilomètres d'un aéroport. Il faut bien sûr s'éloigner des fils électriques ou de tout objet inflammable au moment de lancer la lanterne céleste vers les étoiles.
Mercredi 28 Décembre 2011 - 11:56
Lu 1932 fois




1.Posté par noe?!!? le 28/12/2011 11:01
tant que ça ne met pas le feu dans les champs de cannes ou dans nos forêts ....

Tout est bon pour faire le couillon !!
"Il y a plusieurs façons d'être con, mais le con choisit toujours la pire !" (F. Dart) ...je parlais des parents qui donnent ces conneries à leurs enfants pour montrer qu'ils sont riches car ils brûlent leur fric sans excès !! Minables parents irresponsables et qui crachent sur l'argent souvent mal acquis !

2.Posté par NESAISPASKOIFAIRE le 28/12/2011 11:44
le réunionnais en général s'ennuie ! tout ce qui qui brille , inutile et couteux c'est pour lui.
Envoyez des lanternes , et ça va retomber pour foutre le feu dans les forets!
vraiment n'importe quoi!
toutes les merdes made in china importés à la reunion, achète a li mème, achète.

3.Posté par tao le 28/12/2011 12:30
les chiens et les chats apprécieront ...mais moins les poissons :/

4.Posté par Zinzemb le 28/12/2011 13:24 (depuis mobile)
Mais qui êtes vous pour traiter les autres de cons?
Du moment que l'on ne demande pas un € ni a Noé ni aux autres du moment que ces gens qui offrent un ti moment de féerie à leurs gosses qu'est c que cela peut vous faire
Envoyons des milliers de lan

5.Posté par Le Taliban. le 28/12/2011 13:34
C'est vraiment la crise. Mais c'est la pire crise ou bien l'intéressant!!!!!!!!

6.Posté par Sandra le 26/04/2012 17:23
J'ai lu avec beaucoup d'intérêt cet article et les réponses qu'il a suscitées. Merci d'avoir pris soin de rappeler les règles essentielles de sécurité qui conditionnent l'utilisation de ces superbes objets.

Je ne prétends pas transformer les détracteurs en amoureux des lanternes volantes, car chacun est libre de penser ce qu'il veut. Toutefois, je travaille avec ces objets depuis plusieurs années, et je voudrais revenir sur ce qu'on leur reproche le plus souvent, c'est à dire de polluer et de mettre le feu.

Le marché des lanternes volantes, comme tous les marchés hélas, est saturé de produits de très mauvaise qualité, fabriqués sans amour et sans soin en tirant à l'économie. Ce sont le plus souvent des lanternes de petit volume, dont le papier est extrêmement fin, et qui ne sont parfois même pas traitées contre le feu. Leur brûleur se compose de produits chimiques ahurissants, comme de l'huile de vidange industrielle solidifiée, par exemple.

Ces lanternes-là sont de véritables dangers pour vous, et pour l'environnement. A l'allumage, vous courez le risque de recevoir des gouttes d'huile brûlante sur les mains. Quand, et si, elles s'envolent, elles ne montent pas très haut parce qu'elles sont trop petites, et retombent dans les champs avant d'avoir eu le temps de s'éteindre. Là, je dis oui, c'est de l'argent jeté par les fenêtres, c'est extrêmement dangereux, et le spectacle ne vaut pas un clou.

En revanche, il existe des lanternes volantes complètement naturelles, donc 100% biodégradables, et bien sûr (ça paraît pourtant tellement normal...) entièrement ignifugées. Ce sont des lanternes d'un bon volume, qui montent très haut dans le ciel puis s'éteignent, retombent froides sur le sol, et sont dissoutes par la pluie et le temps (avec l'aide des insectes qui adorent le papier de riz.)

Et le spectacle qu'elles offrent, somptueux, magique, et ce moment d'émerveillement muet commun aux tout-petits et aux plus grands, pour moi, ce n'est vraiment pas de l'argent gaspillé. :)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 09:32 Saint-Pierre: Un requin bouledogue prélevé

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales