Politique

Le Réunionnais Gilbert Payet nommé préfet des Pyrénées-Atlantiques


Gilbert Payet a été nommé ce mercredi en conseil des ministres, préfet des Pyrénées-Atlantiques. Il prendra ses fonctions le 28 août prochain. Il succède à Eric Morvan promu directeur général de la police nationale. 

Le Réunionnais, originaire de St-Louis, poursuit sa carrière de haut-fonctionnaire après avoir exercé en Saône-et-Loire jusqu’ici, mais avant dans les Vosges, la Nièvre et en Haute Corse. 

Cet ancien élève de l’ENA a fait ses premiers pas en tant qu'administrateur civil au ministère de l’Intérieur et de la décentralisation en 1981. 

De 1996 à 1998, il est de retour à La Réunion en tant que chargé de mission au Conseil Régional sous Margie Sudre.
Mercredi 2 Août 2017 - 18:18
Zinfos974
Lu 2769 fois




1.Posté par Dazibao le 02/08/2017 19:04

N'est-ce pas lui, qu'alors qu'il avait été affecté à la Région, qui avait refusé la villa proposée (à la montagne) et que pour le satisfaire, la Région avait du acheter une villa au moufia à prix d'or (rachetée depuis par le Consulat de Chine) ?

Il y avait des soirées animées (musique à fond la caisse) dans le coin, qui ont embêtées les voisins (d'où intervention des gendarmes). En riposte, certains (voisins) avaient reçu des galets sur leurs maisons.

2.Posté par Jules le 02/08/2017 19:13 (depuis mobile)

Bravo Gilbert et bonne continuation...Ici malheureusement, on compte plus sur l'argent braguette et les aides sociales que sur son cerveau pour progresser ! La Réunion lé là, lé en l'air !

3.Posté par alcide le 02/08/2017 19:56

Rest out case !

4.Posté par VIEUX CREOLE le 02/08/2017 20:33

JE CROIS QUE " Dazibao "( post 1 ) SE TROMPE DE " PAYET ", NOM PATRONYMIQUE QU'ON TROUVE DANS TOUTES LES RÉGIONS DE LA REUNION....

- Le Préfet Gilbert Payet ,natif de St- louis est le Fils d'Arsène de la ville Payet Arsène, ancien Secrétaire de Mairie la ville que je viens de citer ...
Je ne crois pas qu'il ait occupé un poste à la Région !! il a exercé ses fonctions de Préfets dans les Départements de Métropole cités par "Zinfos 97- 4" et je crois savoir que c'est "un grand Serviteur de l'Etat"... Personnellement , je pense qu'il a eu raison de ne pas chercher à avoir une mutation dans son Île natale .....

5.Posté par VIEUX CREOLE le 02/08/2017 20:46

JE CROIS QUE " Dazibao "( post 1 ) SE TROMPE vraisemblablement DE " PAYET ", NOM PATRONYMIQUE QU'ON TROUVE DANS TOUTES LES RÉGIONS DE LA REUNION.... Il donne des renseignements que j'entends pour la 1è fois ( je peux en avoir confirmation ou démenti , plutôt de bonnes sources ) ....

- Le Préfet Gilbert Payet ,natif de St- louis est le Fils d'Arsène de la ville Payet Arsène, ancien Secrétaire de Mairie la ville que je viens de citer ...
A ma connaissance il a exercé ses fonctions de Préfets dans les Départements de Métropole cités par "Zinfos 97- 4" et je crois savoir que c'est "un grand Serviteur de l'Etat"... Personnellement , je pense qu'il a eu raison de ne pas chercher à avoir une mutation dans son Île natale .....

6.Posté par Pleinlesboules le 02/08/2017 21:58

La na point personne pou di '' Créole déhors ""
Bande de comique Qaund zoeril y vien y aboye
Maintenan nana 1 gars pays aboye bande de c....
Vive la france
Vive la REUNION peuple libre

7.Posté par Dazibao le 02/08/2017 23:09

4.Posté par VIEUX CREOLE le 02/08/2017 20:33

JE CROIS QUE " Dazibao "( post 1 ) SE TROMPE DE " PAYET ", NOM PATRONYMIQUE QU'ON TROUVE DANS TOUTES LES RÉGIONS DE LA REUNION....
.........................
L'article précise bien :

"De 1996 à 1998, il est de retour à La Réunion en tant que chargé de mission au Conseil Régional sous Margie Sudre".

8.Posté par Dazibao le 02/08/2017 23:19

@5

Il aurait pu postuler mais n'aurait pas été retenu au regard du principe que les préfets ne peuvent pas être affectés dans leur département de naissance, pour éviter les conflits d'intérêts.

L'exception a été Pierre-Henri MACCIONI, né à la Reunion. Pourquoi ? Zoréol sans lien avec la Reunion.
.............................................

"Il manquait des personnes à ce procès" a lâché Cyrille Hamilcaro, ex conseiller général de Saint-Louis, à la barre du tribunal correctionnel de Saint-Denis ce mardi 6 décembre 2011. Il était jugé pour des faits supposés de harcèlement moral à l'encontre de Jean-Marc Loubry, ancien directeur du SDIS (service départemental d'incendie et de secours) alors pendant son mandat de vice-président du SDIS entre 2005 et 2006. Il n'a pas mâché ses mots. Il met en cause Nassimah Dindar, présidente du conseil général, et Pierre-Henry Maccioni, préfet de l'époque. Il affirme avoir répondu à une "commande politique" indique le Journal de l'île de ce mercredi. Contactée, Nassimah Dindar n'a pas souhaité réagir.
Les faits reprochés se seraient produits entre 2005 et 2006 alors que Cyrille Hamilcaro était vice-président délégué du SDIS. Suppression du courrier, téléphone portable coupé, véhicule de fonction remplacé, bureau déménagé ou encore exclusion de réunions et des conseils d'administrations... l'officier du SDIS dit avoir subi bon nombre de vexations et de décisions arbitraires.

Le colonel Jean-Marc Loubry dit que "ses ennuis ont débuté avec la nomination de Cyrille Hamilcaro comme président délégué du SDIS par Nassimah Dindar. L'élu saint-louisien lui a annoncé très vite qu'il avait "une commande poiltique" : celle de le faire partir" relate le JIR.

Si à la barre, l'ancien vice-président du SDIS nie la mise à l'écart de l'officier et les humiliations à son encontre, il parle d'une volonté de la présidente du conseil général, des élus, et du préfet, "d'impulser une nouvelle dynamique", indique le Journal de l'île. "Soit on le faisait ensemble, soit on le faisait séparément. Et si c'était séparément, c'était à lui (au colonel Loubry - ndlr)de partir", a-il ajouté.

L'ancien maire de Saint-Louis n'hésite pas non plus à mettre en cause l'ancien préfet Pierre-Henri Maccioni, précisant que, "tout ce qui était fait au SDIS l'a été avec l'aval du préfet".

9.Posté par Dazibao le 02/08/2017 23:27

Parcours professionnel
2015 - Préfet de Saône-et-Loire
2013 - 2015 - Préfet des Vosges
2009 - 2013 - Directeur des stages de l'Ecole Nationale d
'Administration (ENA)
2007 - 2009 - Préfet de la Nièvre
2005 - 2007 - Préfet de la Haute-Corse
2004 - Conseiller technique au cabinet du Premier Ministre
2001 - 2004 - Secrétaire général de la préfecture du Rhône
1998 - 2001 - Secrétaire général pour les affaires régionales auprès du Préfet de la région
Provence - Alpes - Côte d'Azur, Préfet des Bouches-du-Rhône
1996 - 1998 - Conseiller auprès de la présidente du Conseil régional de la Réunion
.............................


L'examen de son parcours démontre que c'est un proche de la droite (Margie SUDRE puis en 2004 conseiller de RAFFARIN qui l'a promu Préfet)

10.Posté par VIEUX CREOLE le 02/08/2017 23:52

MERCI POUR LES PRÉCISIONS QUE VOUS APPORTEZ ( j'aime les source" indiscutables" : c"est le cas . CELA M''ÉVITERA les embouteillages d'un déplacement !!!

11.Posté par person i di pa rien le 03/08/2017 06:33

Que fait le CREFOM? C'est un scandale qu'il ne soit pas nommé préfet de La Réunion!! Pourquoi tout le monde trouve ça normal et est très fière de cette situation, mais que beaucoup trouvent anormal et gueulent quand les profs qui sont aussi des agents de l'état sont nommés en métropole? Voir l'ex ministre des OM en train de faire des pieds et des mains pour qu'une prof créole gagne son poste à La Réunion pour habite la case papa momon

12.Posté par que dire le 03/08/2017 09:45

il dit rien Le Conseil représentatif des Français des Pyrénées atlantiques que ce soit pas un basque préfet ?

13.Posté par Babeuf le 03/08/2017 18:28

Bravo posté11 et 12.
En conclusion les Basques seraient-ils plus intelligents et moins sectaires que certains Réunionnais bornés!

14.Posté par Francko le 03/08/2017 19:55

Mais oui Gilbert était à la Région pendant que Margie menait campagne dans la deuxième circonscription.
Et Alain A peut témoigner ils étaient bras dessus ,bras dessous. Mais à St Paul un certain J.S a savonné la planche à Margie. Gilbert est le frère de Daniel.
Pierrot raconte un peu nous té au RPR dans le temps.

15.Posté par rajo le 04/08/2017 06:57

fais oir à zot dont! combien créoles lé nommé su grands postes ailleurs et combien bande dehors lé nommé à la réunion payés au dessus de 4000 €?

16.Posté par Paul (pjhac@yahoo.fr) le 04/08/2017 09:19

Le CREFOM i koz pu,i rouspet pu ..et pourtant des natifs des Pyrénées au CV aussi fournis que celui de M.Payet ne sont toujours pas nommés à des fonctions de responsabilité dans leur région!
Le CREFOM s'est également tu quand leur président M.Karam a été élu vice-président de la Région Ile de France ,et son épouse (née Badat) élue à Paris,alors que des natifs n'ont pas eu leur légitime place au sein de ces 2 collectivités.
Alors,que les CREFOMATES cessent de vociférer quand un Breton,Alsacien ou autre Corse est nommé à la Réunion.
C'est cela aussi l'égalité réelle...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter