Société

Le Rectorat accueille 55 assistants étrangers venus enseigner leurs langues


Le Rectorat accueille 55 assistants étrangers venus enseigner leurs langues
Des assistants en langue vivante venus des quatre coins du monde ont été accueillis ce matin par le recteur de l'Académie de la Réunion, Thierry Terret, au CREPS (Centre de ressources, d'expertise et de performance sportives) de Saint-Denis. En tout, ils sont 55 assistants, répartis sur tout le territoire réunionnais, venus donner un coup de pouce aux élèves réunionnais pour améliorer leur oral que ce soit en anglais, en espagnol ou même en chinois.

L'accueil de ces 55 assistants se fait dans le cadre d'un programme d'échange entre le CIEP (Centre international d'étude pédagogique), le ministère de l'Education nationale et le ministère des Affaires étrangères. "Ce partenariat se fait avec d'autres universités d'Europe. Il y a autant d'assistants français qui partent à l'étranger que d'assistants étrangers venant en France. Cela fait partie de leur cursus universitaire", explique Myrna Dalleau, en charge de la correspondance académique des langues vivantes.

Ces assistants viennent de très loin. Chine, Allemagne, Angleterre, Canada ou encore Etats-Unis, ils n'ont pas choisi par hasard la Réunion pour venir enseigner les langues étrangères aux marmailles réunionnais. "Ici c'est le paradis tropical", explique Vanessa, venue tout droit du Canada. Autant joindre l'utile à l'agréable.

Cette professeur de Sciences et étudiante en traduction au Canada a fait le choix de venir à la Réunion, plutôt qu'en métropole, essentiellement pour le climat de l'île. "Je vais être assistante pour des professeurs d'anglais, je suis là pour améliorer l'oral des élèves. J'ai fait le choix de la Réunion, car l'année dernière il faisait moins 40° au Canada et cette année je me suis dit que je ne resterai pas dans le froid", poursuit-elle.

Même constat pour Nicolas, venu tout droit de l'Université de d'Edinbourg en Ecosse. "Je suis en étude de Français linguistique en Ecosse. Pour valider mon cursus universitaire, je devais passer plusieurs mois à l'étranger. Je suis venu à la Réunion pour le climat. Il faut avouer que c'est mieux que le programme Erasmus à Paris ou Bordeaux", explique-t-il sans détour.

Ces 55 assistants en langue vivante sont là pour huit mois de travail à la Réunion. S'ils parlent tous du climat et des avantages de la Réunion, tous n'ont pas oublié qu'ils sont là pour travailler et aider les collégiens et lycéens réunionnais à parfaire leur maîtrise d'une langue étrangère.
Vendredi 3 Octobre 2014 - 10:20
Lu 987 fois




1.Posté par tasoeur le 03/10/2014 22:35
ben je leur souhaite bien du courage......

2.Posté par Joe Zahner le 05/10/2014 22:50 (depuis mobile)
Good luck to you all!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales