Blog de Pierrot

Le Quotidien est un peu gonflé, quand même !

Lundi 1 Mars 2010 - 16:24

L'information fait la Une du Quotidien : "Censuré sur la radio publique"... On en apprend un peu plus en pages intérieures, sur deux pleines pages, ce qui montre l'importance que le journal attache au sujet : "La station du Barachois a donné consigne à ses animateurs de ne pas inviter les artistes programmés dans la salle portoise, qui n'a pas signé de partenariat avec elle".

Oh la belle affaire. Effectivement, ce n'est pas normal, surtout de la part d'une radio et d'une télévision de service public. Mais le Quotidien est bien le plus mal placé pour donner des leçons...

J'ai assuré pendant un certain nombre de mois les fonctions de rédacteur en chef de Radio Festival. En fait, cette radio fait partie d'un ensemble plus grand intitulé "Pôle Radio", détenu majoritairement par le Quotidien et comprenant NRJ Radio, Chérie FM, Rires et Chansons et les 30% que détient le Quotidien dans Free Dom.

Or, un fait choquait profondément la rédaction de Festival, qui travaillait pour l'ensemble des radios du groupe : Avant d'interviewer un artiste, les journalistes devaient passer un coup de fil à la direction pour savoir s'il était ou pas en contrat publicitaire avec la radio. Si tel n'était pas le cas, les journalistes avaient interdiction de l'interviewer et de parler de lui à l'antenne. Et gare à celui qui passerait outre...

Il en était de même pour les chefs d'entreprises qui étaient interviewés dans le cadre des journaux. Par exemple, si un journaliste devait interroger un responsable dans le solaire, il avait pour ordre de contacter quelqu'un qui faisait de la publicité sur Festival. Une jeune journaliste se souvient encore de l'engueulade qu'elle avait prise pour avoir interrogé lors d'un Salon de la Maison, le patron d'une entreprise solaire qui avait refusé de faire de la pub sur la radio...

Certes, la différence entre RFO et les radios du Quotidien est que le premier est un service public et que les autres sont privées. Mais le Quotidien n'était pas, à notre avis, le mieux placé pour le faire...

Il est des fois où il vaut mieux faire profil bas...
Pierrot Dupuy
Lu 2854 fois



1.Posté par jubilation le 01/03/2010 18:08

Il faut dénoncer au CSA !!!

2.Posté par Lorant le 01/03/2010 18:23

Merci à Pierrot de préciser que le Quotidien n'y est pour rien et que c'est un amalgame un peu osé...
S'il Pierrot a accepté cela en tant que rédacteur en chef d'une radio, c'est son problème avec son employeur qui, il est vrai, possède aussi le Quotidien, mais aussi Visu par exemple. Ces trois rédactions sont indépendantes. Et chacun fonctionne à sa manière. Il a été aussi journaliste au Quotidien le Pierrot et il ne doit pas avoir souvenir de telles pratiques.
L'amalgame,, c'est comme si on venait reprocher au patron de Zinfos les malfaçons d'une maison que le patron d'une agence immmobilière aurait loué.

(Réponse de Pierrot Dupuy : Non Lorant, car ici, le "patron suprême" du Quotidien et des radios est le même, Maximin Chane Ki Chune. Alors que le patron de l'agence immobilière et le propriétaire de la maison ne sont pas les mêmes, dans ton exemple.
D'autant qu'on ne me fera pas croire que CKC ignore les pratiques "agressives" de son directeur de Pôle Radion...)

3.Posté par François Gillet le 01/03/2010 18:38

Mais, Pierrot, ça prouve justement l'indépendance de la rédaction du Quotidien, tu devrais ten réjouir. Et comme tu as bossé à Festival, tu es bien placé pour savoir que le journal et les radios du groupes n'ont aucun lien, sinon par leurs actionnaires. Lesquels actionnaires se garderaient bien de demander à un journaliste du Quotidien de complaire à tel ou tel annonceur, par crainte d'un mouvement de grève immédiat. Ils n'ont apparemment pas les mêmes craintes quant à leurs radios...
Cordialement

4.Posté par citoyen le 01/03/2010 19:53

"La station du Barachois a donné consigne à ses animateurs de ne pas inviter les artistes programmés dans la salle portoise, qui n'a pas signé de partenariat avec elle".

Euh, partenariat et pub, c'est pareil?

Par contre, intéressante la pratique "sponsoriale" qui est une forme de censure de cette radio qui doit être mise en oeuvre par d'autres médias et que je ne connaissais pas. On en apprend tous les jours..... Merci Pierrot.

5.Posté par Raoul Obtu le 01/03/2010 20:42

ainsi, cher pierrot dupuy, tu reproches au Quotidien de défendre le service public parce que l'un de ses maillons a des pratiques commerciales agressives, que tu as toi-même cautionnées si je suis bien ton raisonnement. et tu serais le seul à pouvoir faire des commentaires. effectivement, il est des fois où il vaut mieux faire profil bas. surtout quand on n'a rien d'autre à étaler que sa rancoeur.
qu'aurais tu fais de ce mail scandaleux s'il t'était parvenu ? tu l'aurais mis à la poubelle à cause de ton passé chez festival ? tu nous a pourtant habitués à commenter abondamment les déboires des autres médias. encore aujourd'hui tu t'es trituré une bonne partie de la journée pour savoir comment attaquer le Quotidien. Résultat ? tu oublies que nous payons tous le service public. et pas pour qu'il ai de telles pratiques. mais si saudeau veut passer au privé, je crois que tout le monde applaudira. ces pratiques et ce mail, même pas franchement glorieux, seraient alors légitimes

6.Posté par amed le 01/03/2010 21:08

Bonjour
Une question qui me taraude une fois tous les 10 ans : est ce que Mr Dupuy avait des responsabilités dans dans la radio RFM.........
Cette question n'a aucun rapport avec "Le Quotidien est un peu gonflé, quand même !".
Merci pour la réponse et mes excuses si je fais erreur.
amed

(Réponse de Pierrot Dupuy : Oui, c'est bien moi qui avais créé RFM à l'époque...)

7.Posté par portnaouak le 01/03/2010 21:16

L'avez vous lu en entier ce mail?
Sorti de son contexte; écrit par un proche de la chargée de com du kabardock. ha oui ca change la donne la non?

8.Posté par grenouille le 01/03/2010 22:17

a portnaouak

en quoi le fait que la chargée de com du kabardock ai un proche journaliste change t-il la donne ? est-ce que cela annule le problème de l'attitude de RFO ? est-ce que ça légitime le boycott ?
de quel contexte parles-tu ?
quels sont les passages du mail non cités, puisque tu semble les connaitre, qui annulent la gravité des passages cités ?
dis nous vite

9.Posté par kosasa le 01/03/2010 22:38

Il est des fois où il vaut mieux faire profil bas, peux tu nous assurer Pierrot que toi non plus tu n'as pas d'interets economique avec ton site wab :)

(Réponse de Pierrot Dupuy : Deux exemples en réponse :
1) Notre principal annonceur est SFR. Or Zinfos a été le premier à l'époque à révéler que les buralistes locaux étaient mécontents de SFR et lançaient un boycott des cartes de la marque.
2) La ville de Saint-Denis fait régulièrement de la pub chez nous. Ce qui ne nous empêche pas de l'égratigner lorsqu'il le mérite...)

10.Posté par portnaouak le 02/03/2010 07:24

je suis comme toi je parle sans savoir, mais je trouve ca partisan.
quand j écoute rfo moi j'en entends des artistes.

11.Posté par lavéritéifémal le 02/03/2010 08:41

C'est certainement vrai tout ça !

Et bine sûre, je pense que Pierrot à des preuves, et qu'il attend qu'il y ait une protestation, une plainte pour diffamation..., avant d'abattre ses cartes!

hé hé hé , le filou !

12.Posté par diony le 02/03/2010 13:38

Pierrot
Est-il vrai que la mairie de Saint-Denis est devenu depuis peu un gros annonceur de Zinfos et que, du coup, tu ne dis plus de mal de la mairie et de celui que tu appelais l'ex-taulard de Saint-Denis?
Sois honnête et répond...

(Réponse de Pierrot Dupuy : Avant de dire n'importe quoi, il faut se renseigner...
J'ai porté plainte contre entre autres Gilbert Annette pour prise illégale d'intérêt alors que la mairie de Saint-Denis était déjà annonceur chez nous. Ce qui a d'ailleurs fait grincer quelques dents à la mairie, mais pour le moment ils continuent à passer leurs pubs. Ce qui dénote d'ailleurs une certaine honnêteté intellectuelle que l'on trouve rarement chez les élus de tous bords qui considèrent l'argent public comme le leur et qui s'en servent pour "dégommer" ceux qui ne leur plaisent pas.
Je continuerai à dire la vérité sur la mairie de Saint-Denis et on verra bien s'ils continuent à nous confier leurs pubs...)

13.Posté par diony le 02/03/2010 19:48

La plainte, c'était bien avant. Le contrat, c'est récent. Il a été commandé par le directeur de la com qui, ensuite, s'est fait taper sur les doigts très sèchement par le maire qui n'a pas apprécié cette initiative. Le contrat sera honoré, j'imagine (et encore) mais il ne devrait pas y en avoir d'autres. Est-ce assez bien renseigné? Est-ce exact?


14.Posté par kosasa le 02/03/2010 21:39 (depuis mobile)

La preuve qu'entre privé et public, les relations client/fournisseur ne sont pas comparables. C'est regrettable ainsi va la Réunion ;(

15.Posté par Flash974 le 03/03/2010 16:30

Merci à Mr Dupuis de nous donner les informations sur les coulisses de l'information.

Moi qui pensait qu'on vivait dans le monde de Narmia, je m'apperçois qu'on est loin du compte.

Merci encore

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >