Blog de Pierrot

Le Quotidien de la Réunion actionnaire d'un hebdo métropolitain interdit à la vente

Dimanche 16 Août 2015 - 18:26

La Une qui a valu au magazine son interdiction
La Une qui a valu au magazine son interdiction
Vous n'avez probablement jamais entendu parler d'un magazine dénommé Oise Hebdo, à moins que vous ne soyez originaires de cette région située juste au nord de Paris comprenant notamment les villes de Beauvais, Creil et Compiègne.

Oise Hebdo est pourtant une des vedettes d'internet. Ses Unes trash, détaillant les faits divers les plus sordides à la manière d'un Détectives ou Ici Paris, sont souvent reprises par les internautes. Il y a quelques semaines par exemple, Oise Hebdo avait par exemple annoncé, avec photo hyper explicite à l'appui, sur 5 colonnes à la Une, le tournage d'un film porno dans un parc de la ville de Compiègne. On y voyait une "actrice", à quatre pattes, en action sous l'oeil d'une caméra.

Pourquoi diable est-ce que je vous parle de ce journal, devez-vous vous demander?

Pour deux raisons.

La Une sur le tournage du film porno à Compiègne
La Une sur le tournage du film porno à Compiègne
D'abord, Oise Hebdo a été condamné vendredi par le TGI de Beauvais à retirer son dernier exemplaire des kiosques, au motif qu'un de ses articles portait atteinte à la vie privée, et lui demande de retirer ses exemplaires des kiosques à partir de samedi à 18h, sous peine d’une astreinte de 500 euros par heure de retard et d’une amende de 500 euros par infraction constatée. Une décision très rare dans l'histoire récente de la presse française. C'est dire si l'article a dû dépasser les limites de la bienséance...

Selon Le Parisien, l'article litigieux porte sur le suicide d'un commerçant de Beauvais le 5 août. Les auteurs y livrent de nombreux détails biographiques sur l'homme, qui a eu des responsabilités associatives dans sa ville.

Jusque là, rien qui puisse justifier que ce journal ait les honneurs de notre Blog. Là où ça devient intéressant, c'est quand on découvre parmi les actionnaires d'Oise Hebdo, la Société de Presse de la Réunion, celle là même qui possède le Quotidien de la Réunion.

Bizarre pour un journal qui, à la Réunion, a une réputation de sérieux, qui répugne à mettre des faits divers à sa Une, à la différence du JIR par exemple. Et qui investit en métropole dans le pire du pire de ce que l'on fait en matière de presse trash.

Difficile à comprendre...

Informations sur les actionnaires de l'Oise Heddo, selon le site Sociétés.com
Informations sur les actionnaires de l'Oise Heddo, selon le site Sociétés.com

Et ceux de la Société de Presse de la Réunion, selon le même site
Et ceux de la Société de Presse de la Réunion, selon le même site
Pierrot Dupuy
Lu 3601 fois



1.Posté par Bringelle le 16/08/2015 19:35

Oui c'est vraiment étonnant pour le Quotidien qui est un canard réputé serieux, alors que le JIR on a l'habitude d'y voir assez souvent de petits faits divers plus ou moins trash et people aussi...

2.Posté par KLD le 16/08/2015 20:16

OUPS.

3.Posté par Jean-Luc Hoareau le 16/08/2015 20:52

Juste une précision: Alain Bailly est décédé il y a deux ou trois ans maintenant

4.Posté par maçonnerie le 16/08/2015 20:52 (depuis mobile)

Sagit il de nuire à la reputation du quotidien suite à ses unes sur la Region et ses espions??

5.Posté par ZembroKaf le 17/08/2015 10:29

Il faut bien gagner de l'argent quelque part !!!

6.Posté par BlaBlaBla le 17/08/2015 11:09

2 éditos sur le "Quotidien" ça sent très fort la "commande" ! .......

(Réponse de Pierrot Dupuy : Non, juste un très bon informateur qui te donne deux infos... lol)

7.Posté par ZembroKaf le 17/08/2015 14:41

@(Réponse de Pierrot Dupuy : Non, juste un très bon informateur qui te donne deux infos... lol)

La Réunion "Paradis" du macr.....tage !!!
Ah si La Région échappe à D.R...!!!

8.Posté par BlaBlaBla le 17/08/2015 15:26

@réponse à l'ami Pierrot :
"prête moi ta plume
Pour écrire un mot.........

9.Posté par Pas étonnant le 17/08/2015 16:36

Non ce n'est pas étonnant pour qui a connu Alain Bailly
Actionnaire sans moralité... et bien plus encore

10.Posté par Pamphlétaire le 17/08/2015 17:54

C'est tout à fait normal : être actionnaire n'est pas être à la direction du journal ou de l'entreprise. Lorsque vous achetez une action en Bourse de telle ou telle société, vous êtes un actionnaire et si la société fait des bénéfices ou si elle enregistre des mauvais contrats, vous en subissez les conséquences financières sans être intervenu dans la marche ou le fonctionnement de l'entreprise.

11.Posté par PECPEC le 18/08/2015 11:53

Post 9. vous diffamez ! Si simple d'attaquer une personne décédée, en auriez vous eu le courage de son vivant, pour avoir cette réaction, surement non. Alors taisez vous vous êtes malhonnête.

12.Posté par A l'attention de PecPec le 19/08/2015 12:38

Directeur de la SAFI (l'imprimerie du Quotidien), Alain Bailly était un homme compétent dans sa branche, l'imprimerie. Il avait d'ailleurs fait l'école Estienne, à Paris.
Mais c'était un jeune Zoreil venu faire du "CFA" facile sur le dos des ouvriers réunionnais grâce à MM. C-K-C et Fong-Yan qui en étaient complices.
C'est en sous-payant les ouvriers créoles des années et des années durant que ces trois ingénieux personnages se sont considérablement enrichis.
Pierrot Dupuy -qui a été journaliste au Quotidien- devrait pouvoir plussoyer.

13.Posté par Jean-Luc Hoarau le 19/08/2015 14:52

Alain Bailly était une personne très respectable qui a beaucoup fait pour ce journal.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter