Social

Le Préfet propose un accord, le Cospar réfléchit, le Medef adhère


La rencontre aura duré moins d'une heure cet après-midi entre le Cospar, le préfet et le patronat.
C'est dans un climat serein aux dires des intervenants que la réunion a eu lieu. Le préfet  fait le point sur tous les groupes de travail qui ont été menés ces deux derniers jours avant de présenter un protocole d'accord.
Vendredi dernier, le préfet avait proposé un protocole d'accord intermédiaires sur lequel chaque entité avait travaillé ce week-end et apporté des propositions.
Aujourd'hui, c'est le protocole d'accord global et définitif qui a été proposé par le Préfet.
Le Medef apporte sa totale satisfaction à ce dernier alors que le Cospar a demandé un délai de réflexion.
"Ce n'est que partie remise" a affirmé François Caillé le président du Medef. Le Cospar donnera sa vision des choses à l'occasion d'une conférence de presse ce soir.
La prochaine réunion à la préfecture devrait se déroule vendredi ou lundi prochain.
Mardi 17 Mars 2009 - 17:07
Melanie Roddier
Lu 895 fois




1.Posté par Gérard Manvussa le 17/03/2009 17:31
C'est bon les gars. Il y a eu une réelle avancée depuis le début des manifestations."Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras". Vous avez bien travaillé, je pense qu'il est temps à chacun rejoigne son poste et reprenne le boulot. Allons courage.

2.Posté par troisbassinsinfos le 17/03/2009 17:32
Il ne réfléchit pas. Il est complètement perdu! . Les pauvres!!

3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/03/2009 18:00
et où peut on lire cet accord??

4.Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/03/2009 20:19
que vaut un accord s'il n'est pas validé par les différentes parties...? et puis le Préfet est bien obligé de mouiller la chemise à double titre, le premier, parce qu'il est préfet médiateur des partenaires de la société civile, et deuxièmement s'il veut sauver son poste vu l'habitude de qui vous savez à faire vous savez quoi quand il l'estime nécessaire...

5.Posté par bertel le 18/03/2009 06:43
" 4. Posté par nicolas de launay de la perriere le 17/03/2009 20:19
que vaut un accord s'il n'est pas validé par les différentes parties...?"


Exactement ! Mais nous savons tous au moins que ces messieurs ont de beaux stylos qui ne demandent qu'à s'exercer. :-)

bertel

6.Posté par Gérard Maillot le 18/03/2009 15:28
Pour 150 ou 200 euros net, je ne deviendrai pas communiste ou cégétiste!
Mon bof ferait n'importe quoi pour ne pas me dire bonjour...Et si mon bof était un vrai "mal" rouge?

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales