Social

Le Préfet promet 1.800 contrats aidés pour la rentrée. Les maires manifesteront malgré tout mercredi

Mardi 8 Août 2017 - 20:38

Image d'archives de Stéphane Fouassin et de maires sortant de la Préfecture
Image d'archives de Stéphane Fouassin et de maires sortant de la Préfecture
L'annonce d'une diminution de 75% du nombre des contrats aidés à la Réunion a amené l'ensemble des élus à se mobiliser.

Cet après-midi se tenait une réunion à la Préfecture entre le Préfet et plusieurs maires de l'ile.

Amaury de Saint-Quentin a proposé 1800 contrats aidés "d'urgence", à repartir entre les différentes communes de l'île, pour faire face aux besoins de la prochaine rentrée qui aura lieu le 18 août. Dans 10 jours donc.

Cette annonce a quelque peu rassuré les maires et Stéphane Fouassin, le président de l'Association des maires de la Réunion, a même parlé de "réunion constructive".

Malgré cela, les élus manifesteront leur mécontentement demain matin à partir de 10h devant la préfecture car les maires ne sont pas totalement rassurés pour autant : Tant que le décret d'application ne sera pas sorti, "on ne connaît pas l'enveloppe financière accordée pour ces contrats", a déclaré Stéphane Fouassin.

Et quoi qu'il en soit, ces 1.800 contrats aidés supplémentaires seront notoirement insuffisants pour rattraper les retards pris : depuis le début de l'année, seuls 11.500 contrats aidés ont été signés, contre 24.000 pour la même période l'année dernière.

Se posera également un problème de délais. Dix jours, c'est extrêmement court pour tout mettre en place.

L'annonce du financement de ces 1.800 contrats aidés intervient au moment même où Nathalie Bassire lance un grand appel à la mobilisation devant la Préfecture (lire ici), avec une mobilisation de tous les élus et de l'ensemble de la population réunionnaise. Reste à savoir si la députée du Tampon se satisfera de ces 1.800 contrats ou si elle maintiendra son appel à manifester.
Pierrot Dupuy
Lu 3617 fois



1.Posté par honte de ces bons à rien le 09/08/2017 03:25

Regardez moi cette brochette de bras cassés venus réclamer de l'argent gratuit pour mieux acheter des voix pour leur prochain mandat. Lequel se préoccupe du développement économique de La Réunion, de la montée en compétence des créoles, de la liberté de penser et de l'autonomie du plus grand nombre ?
Lequel se bat contre l'illettrisme ? Aucun
Qui se bat pour les entreprises locales ? Aucun
Qui dénonce la surrémunération ? Aucun
Qui parle du scandale de l'octroi de mer qui nous étrangle ? Aucun !!!

2.Posté par Colombo le 09/08/2017 02:35

Pourquoi les maires n'embauchent t ils pas avec le statut d'employés communaux en CDD ou CDI s'ils en ont vraiment besoin ?
Ce serait alors de vrais emplois, emplois publics mais emplois quand même.

3.Posté par Jacob le 09/08/2017 06:00 (depuis mobile)

Et La titurilisation des employés communaux vous allez faire quelques choses comme La France Pas seulement ceux qui ont 1 ans d'autres attendent depuis 20 ans Pour La Réunion égalité réelle pour les reunioné merci

4.Posté par sams le 09/08/2017 06:19 (depuis mobile)

Normal bana lé pas content sinon qui vote encor pou zot. Nous néna encore dot chose pou gouté. In tas zaffair issa augmenté. na encor plein fois pou manifesté.

5.Posté par Fidol Castre le 09/08/2017 06:22

Il leur faudra beaucoup d'imagination pour pratiquer le clientélisme !

Il semble qu'elle soit terminée l'ère du maire surpuissant distributeur d'emplois bidons payés par les impôts des autres. Enfin !
Mais malheureusement, des années de générosité dans la poche des autres ont éliminés des millions d'entreprises et de vrais emplois en France.

Le pays a touché le fond. Au lieu de rebondir, il continue à creuser. Ça va se terminer par une guerre civile, cette affaire là. A moins que Trump ne déclencher la Quatrième Guerre Mondiale en septembre ?

6.Posté par Possessionnais le 09/08/2017 06:48

le temps passe, croire que do moun va apprendre un peu

arrête pleuré pour l'état donne a zot travail... bande assisté,
allé rodé

7.Posté par mimorpouletranspor le 09/08/2017 07:33

Bientôt des écoles à 2 vitesses, une d'élite (pour les "riches" ou pour ceux qui se sacrifieront pour leurs enfants) et une des pauvres (pour ceux qui n'ont vraiment pas les moyens ou pour ceux qui assise sur les aides de l'état).
Quand on voit que dans certaines classes 50% des enfants ne parlent pas français, qu'en est-il pour les 50 autres ?
Bref je suis pas frontiste loin de là, mais à un moment faut se poser les bonnes questions. Où va réellement notre argent ? A force de trop aider on fini par se faire baiser !

8.Posté par DOGOUNET le 09/08/2017 07:50

Que nos zélis-la-mok soient encore, 33 ans après les lois de décentralisation administrative (Ah, ce cher Deferre qui doit se retourner à nouveau dans sa tombe...), suspendus aux décisions de l'Etat en matière de contrats de travail éminemment volatils pour des activités pourtant nécessaires et qui relèvent de leur propres besoins...en dit long sur leur incurie. Alé, arrêt ek sa, mi sa achét in mayo Neymar !

9.Posté par noe974 le 09/08/2017 07:52

Pas assez !
Combien resteront sur la touche .?
Les écoles pour bien fonctionner , ont grand besoin de ces contrats (balayeuses , surveillantes ...)
Trop d'économie sur les pauvres nuisent !

10.Posté par moi le 09/08/2017 08:06 (depuis mobile)

Ben oui,ce faux suspence,comme si l'état ne donnerait pas ces contrat.il faut bien acheter la paix sociale et rester sur ce système clientéliste. La moins pire des solutions : ne pas laisser les mairies attribuer les contrats

11.Posté par AC. le 09/08/2017 08:18

Messieurs les élus , pourquoi pas appeler les RSA à se mettre au travail pour boucher les trous des contrats aidés.
Vous êtes incapable d'annoncer cette" bonne nouvelle" à la population réunionnaise.

12.Posté par TICOQ le 09/08/2017 08:19

Ces maires courent toujours après leur électorat car il faut satisfaire la classe populaire, assurer la paix sociale. Non pas que les contrats aidés soient inutiles, au contraire, mais il doivent être utilisés avec parcimonie dans un but réel de projet professionnel et pas comme un produit d'appel. Ces maires se prennent pour des directeurs d'agences de Pôle Emploi qu'ils ne sont pas.

13.Posté par lollll le 09/08/2017 08:40

On voit une fois de plus qu'à la Réunion dans les mairies c'est de la gestion à la petite semaine. Aucune vision, aucune anticipation et surtout AUCUNE ENVIE de se débarrasser de ces fichus contrats aidés. Depuis plus de 40 ans les contrats aidés existent et cela ne change rien à la situation économique de la Réunion. Pire cela contribue à un statut d'esclave moderne du bénéficiaire de ti contrat qui est condamné à faire tout ce que le roitelet lui dit sous peine de ne pas être renouvellé.

14.Posté par manipulateurs le 09/08/2017 09:05

manifester pour continuer le CLIENTELISME
la Reunion les maires rois de l'ASSISTANAT pour tenir le peuple au lieu de GERER correctement les finances
la HONTE

allé voir dans les communes le gaspillage de l'argent public les emplois de complaisance etc
sur ce point macron a raison faut areté
areté gaspillé l'argent dans les collectivités teritoriales

15.Posté par Dave le 09/08/2017 07:08

quand je vois ces gens la j ai envis de vomir, il se sert des contrats aider pour avoir des voix..

16.Posté par Pittaya le 09/08/2017 09:21

J'ai la solution, suppression de la sur-rémunération des DOM qui ne sert plus à rien vu le contexte actuel,c'est une mesure colonialiste qui crée beaucoup d'injustice sociale dans ces départements.
Ayez du courage mesdames et messieurs les élus, le petit peuple vous sera très reconnaissant.

17.Posté par wtf le 09/08/2017 09:29

Cette histoire de suppression massive de contrat aidés (manne électoraliste certaine sur al misère des gens), devraient plus montrer aux gens , à quel point les élus locaux n'ont aucun projet d'avenir structurant.

Car au fond, il est bien là le vrai problème : le développement économique et sociale de ce magnifique département, qui possède de véritables potentiels de mutations économique sur le long terme.

Mais pour cela, il faudrait que les gens concernés, cessent de voter pour ce genre d'individus qui surfent sur leur propre déchéance sociale. Dommage que la masse de base, bien qu'elle comprenne cela, n'ait pas le courage de foutre un coup de pied dans tout ce vieux système.

18.Posté par politique mafieuse... le 09/08/2017 09:35

LACOUTURE sort du bois....

19.Posté par Hercule le 09/08/2017 09:48

Sur la photo çà a l'air plutôt de faire rire Fouassin que de l'accabler...

20.Posté par Usager le 09/08/2017 10:13

@Post 7 : l'école à deux vitesses est déjà là...depuis longtemps

@Post 8 : En effet M.DEFERRE doit se retourner dans sa tombe.Entièrement d'accord avec vous, les élus de ces dernière décennies ont été incapables de saisir cette occasion pour œuvrer pour notre île. L'argent n'a servi qu'à remplir leurs poches et asseoir leur pouvoir en utilisant la misère des uns et des autres pour rendre la population dépendante de leur bon vouloir. Ils tiennent les plus faibles à leur merci. Comme le dit le proverbe "donne un poisson à un homme tu le nourris pour un jour. Apprends lui à pêcher tu le nourris pour la vie". Ils ont choisi la première option pour maintenir le peuple sous leur joug. Je trouve cela humiliant pour les Réunionnais.

21.Posté par les fioneurs... le 09/08/2017 10:17

la plupart de ces zélues se torchent avec ces contrats aidés....

22.Posté par Jacques le 09/08/2017 10:57

Oh oui, bloquez le Barachois, ça faisait longtemps bande de nases !

Ah le clientélisme électoral, une vraie République bananière mon Île !

23.Posté par Vache à lait le 09/08/2017 11:04

Normal qu'ils manifestent, ils ne vont quand meme pas acheter leur voix en fond propre alors qu'avant c'etait financé avec l'argent du contribuable...

24.Posté par politic parnoumim... le 09/08/2017 11:07

le maire de l’Étang-Salé se cachera t'il derrière ses administrés concernant bois blanc?, ou aura t'il assez de c.....! pour défendre la population qu'il a tant profité pour se faire réélire....????

25.Posté par JORI le 09/08/2017 11:51 (depuis mobile)

On n'entend pas notre super cumulard didix robertix qui est contre l'assistanat !!!. C'est vrai, il a envoyé sa marionnette Bassire, prendre les coups. C'est ce que l'on nomme, le courage.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 17 Octobre 2017 - 13:04 L'audiovisuel public en grève ce mardi

Lundi 16 Octobre 2017 - 09:37 La recette du succès de l'UR 974