Social

Le Préfet lance un appel au calme

Voici le texte de l'appel lancé ce soir par Pierre-Henry Maccioni, le Préfet de la Réunion.


Le Préfet lance un appel au calme
"Les premiers incidents qui ont eu lieu à l’issue immédiate de la manifestation et les tentatives d’actes de pillage de grandes surfaces particulièrement dans le quartier du Chaudron, voitures et poubelles incendiées, tentatives d’établir des barrages, jets de pierres sur les forces de l’ordre, présence dans ce quartier d’individus fauteurs de troubles, risquent de transformer  dans les heures à venir cette manifestation en tentatives d’actes de pillage organisés.
 
Devant la radicalisation qui s’est produite, j’ai donné instruction aux forces de l’ordre d’assurer la sécurité des habitants et d’empêcher tout acte de pillage. Je demande à la population d’éviter maintenant de se mêler aux délinquants afin que les force de l’ordre puissent maintenir la sécurité publique et faire leur travail.
 
Afin d’anticiper des troubles plus graves à l’ordre public, je lance un appel au calme qui avait présidé jusqu’alors dans les manifestations. Je demande au COSPAR de suspendre toute action qualifiée d’opérations coup de poing afin que la manifestation qui est un droit démocratique et légitime soit différenciée des actes inconsidérés.
 
Il est temps de reprendre le chemin de la négociation avec un sens des responsabilités à partager en commun afin d’aboutir à un accord le plus tôt possible. Il faut que les partenaires se réunissent à nouveau dès demain. L’objectif n’est pas de maintenir, comme le voudraient certains, un climat d’incertitude et d’ambiguïté jusqu’au 19 mars mais bien de négocier pour parvenir à un accord équilibré. Je souhaite, malgré ces incidents, qui auraient pu dégénérer si les forces de l’ordre n’étaient pas intervenues immédiatement que le dialogue reprenne.  
 
J’invite tous les partenaires à se retrouver autour de la table de négociation dès demain, d’une part  sur les prix dès 10 heures et d’autre part sur les salaires à 14 heures en Préfecture.
 
Ce n’est  pas en menaçant l’état de droit que nous parviendrons au résultat qu’attendent de nous les réunionnaises et les réunionnais. De réels résultats ont  déjà été atteints en 5 jours. Il a été obtenu autant qu’en 6 semaines en Martinique et en Guadeloupe, principalement :  
- 150 euros pour les salaires,  
- 50 euros pour les loyers du logement social,  
- une baisse importante du prix de la bouteille de gaz et des carburants,  
- une avancée très importante sur la baisse des produits de première nécessité.  
Ces résultats ont été obtenus grâce aux efforts de chacun que je salue ici. C’est pourquoi il est de notre devoir d’en informer la population,  de ne pas minimiser les résultats de ces négociations et de ne pas les négliger.  
 
Je lance un appel au calme pour que nous évitions l’enlisement et que tous les partenaires parviennent dans les meilleurs délais à un accord conclu dans la sérénité et en respectant, je le répète, l’équilibre des parties".
Mardi 10 Mars 2009 - 21:20
Pierrot Dupuy
Lu 1337 fois




1.Posté par Pacific le 10/03/2009 21:40
N'oubliez pas Monsieur le Préfet, que dans la presse écrite, un membre du COSPAR avait demandé d'entrer dans les commerces qui ne fermeraient pas ET DE SE SERVIR ! Si on se sert aussi dans ceux qui ont porte close...

Il faut maintenant poursuivre cette dame pour ces propos, les conséquences sont là !

Respectueusement votre...

2.Posté par A force de pas savoir où on veut aller ... le 10/03/2009 21:52
Décidément, vraiment très bien ce préfet !

3.Posté par Gros Louis le 10/03/2009 21:54
Monsieur le Préfet,Vous faites un appel au calme,c'est tout à votre honneur.Mais ces (...) que vous avez en face de vous, ces (...) qui n'attendent que le pourrissement de la situation, comme l'attend le Parti Capitaliste Réunionnais, le P.C.R., quelle attitude allez-vous adopter envers eux? La République attend que vous mettiez hors d'état de nuire ces parasites, ces professionnels de la (...). Le peuple de la Réunion attend un geste fort de votre part. Ne vous laissez pas (...) par ces spécialistes de la magouille! L'avenir de notre île en dépend. (Note de Pierrot Dupuy : Gros Louis, pourrais tu faire attention à ton langage, stp? De toutes façons, tu sais très bien que je vais censurer, alors pourquoi être vulgaire quand même? Pour me donner du travail supplémentaire? Tu penses que je n'en ai pas assez?)

4.Posté par ziskakan le 10/03/2009 22:18
tu espères le calme en important une importante force de répression?
Tu appelles au calme en tapant sur les manifestants

3 € c'est une baisse importante sur la bouteille de gaz ? pour moi, la baisse importante aurait été de plus des 5 € demandé

De kel avancée tu parles ?
on ne demande pas la charité, mais juste être traité comme des français blancs

5.Posté par fabrice le 10/03/2009 22:33
Au chaudron, devant le CASINO... j'y étais... de 17H à 18H15, et j'ai vu de drôle de chose... des choses comme préparés, prévus, calculés... j'y étais.... pas derrière, mais devant, enfin juste derrière les casseurs... du lacrymo, j'ai en bouffé... pas grave je voulais ce qui se passait vraiment... de drôles de choses... je vous dis de drôles de choses!

Quelqu'un va oser me dire que tout ceci n'était pas calculé?

Des énormes galets en quantité folle, une cinquantaine de jeunes hommes, de 14 à 20 ans en débardeur faisant fuir un peloton anti émeute... c'est fort... très fort, on aurait dit, un petit peloton de jeunes surentrainés ....

Et selon mes sources, à la tête de ces bandes, un bon pourcentage, n'habitent pas sur les lieux... c'est comme si on voulait faire croire que ce sont les habitants qui ont fait ça...

Et dire qu'en 91 j'y étais aussi...

Il y a des choses qui ne changent pas... des radios, des partis politiques, des syndicats... et des hommes de l'ombre...

6.Posté par Trouillomètre au maximum le 10/03/2009 22:41
Il a donné instruction aux forces de l’ordre d’assurer la sécurité des habitants et d’empêcher tout acte de pillage.
MDR
Comment ?
20 flics sont à moitié Kaput. Ils envoient de la fumée qui pique légèrement les yeux sur les manifestants. Les manifestants, que dis-je, les caniars leurs envoient des galets qui pourraient tuer.

7.Posté par Benjamin Franklin le 10/03/2009 23:06
Ainsi, le vieux dicton de nos grands parents «Quand la pie a bâti haut, le temps sera calme et beau ; mais quand elle a bâti bas, sur tout l'an il ventera.» prend tout son sens.

8.Posté par beranger le 11/03/2009 00:04
Pour ziskakan
C est quoi un français blanc???
Moi je suis Métis mon grand père maternel était Arméniens, ma Grand mère Normande,j ai du sang
Polonais.
On est tous dans le même bateau, notre sang coule rouge que je sache
3€ sur une bouteille de gaz c est mieux que rien du tout, la misère existe a la Réunion c 'est indéniable, mais vaut mieux crever la dalle au soleil que sur une bouche de métro Parisien en plein
hiver sur l indifférence général

9.Posté par franck974 le 11/03/2009 00:21
il est pas mal ce préfet je trouve

10.Posté par Fabienne couapel sauret le 11/03/2009 01:31
Le COSPAR se contredit, ment et espère par la force avec l'aide de "casseurs super entraînés" (par qui au fait ?) obtenir ce qu'il ne peut avoir par la négociation (les excités ne savent pas négocier).
La manifestation de rue, dans le respect du droit de grêve n'a en fait mobilisée que les syndicats, quelques associations très marquées, et pour finir les municipalités à la botte du PCR.
On est loin de la sincérité d'un mouvement populaire, mais très proche de la récupération politique.

11.Posté par Cambronne le 11/03/2009 02:30
8. Posté par beranger le 11/03/2009 00:04

Qu'est ce que vous voulez beranger certains pensent que cette ile est le nombril du monde , d'ailleurs ce n'est pas de leur faute avec les politiques que l'on, se trimbale ils n'ont pas encore compris le mode de fonctionnement libérale des pays voisins

12.Posté par Sésame ALIEN le 11/03/2009 02:35
Le préfet lance un appel au calme... très original... c'est vrai qu'écrire : le préfet pète les plombs, le préfet fume la moquette, le préfet et kreusfelt Jacob, ou encore mon préfet chez les nudistes aurait été un peu "hors sujet"... mais bon... Toujours est-il que s'il se gargarise aujourd'hui des fameuses "avancées" (le cari est meilleur avec la nouvelle de gaz allégée) c'est qu'une frange (certes très "composite" - le mot est fable - "conglomérat" serait mieux adapté) d'excités locaux est allé au devant du problème posé par les augmentations successives et anormales des prix dans le pays. Bien que la manière soit discutable on peut remarquer qu'elle donne des résultats (même les laudateurs sarkozystes de zinfos974 pourront en profiter :-) .

13.Posté par Etat de droit ? La mémoire courte du Préfet le 11/03/2009 06:02
Si je ne souviens, le Préfet n'a rien fait contre les transporteur . 5 jours de blocage, et la bénédiction du représentant de l'Etat . Oui il faut empêcher les débordements mais il faut aussi ne pas avoir un double langage. La crédibilité du Préfet en prends un coup . J'aimerai aussi dire au Préfet que " feuille vacoas i coupe 3 cotés " , un proverbe créole la renion. Préfet, arroseur arrosé ? Bon séjour Monsieur le Préfet.

14.Posté par Françoise le 11/03/2009 08:58
Tu as raison Fabienne : "On est loin de la sincérité d'un mouvement populaire, mais très proche de la récupération politique."
De toutes façons, ça marche souvent comme ça, non ?
Le problème, c'est que chaque fois le Chaudron prend des coups et qu'il y a deux poids, deux mesures.
Ce n'est pas en emmerdant tout le monde qu'on va s'en sortir. Je regrette qu'on oublie toujours qu'en démocratie "la liberté de chacun s'arrête où commence celle d'autrui" et que dans les textes de la République Française à ses débuts on écrivait "à chacun selon son mérite".
Aujourd'hui, ce n'est plus la démocratie qui règne mais la DEMAGOGIE (abus de la démocratie qui consiste à flatter les passions populaires).
On parle des bas salaires, soit il y a des abus, mais que pensez-vous d'un jeune diplômé créole (ingénieur grande école) embauché en CDD pour 1 700€ nets mensuel ? N'y a-t-il pas abus là ? Etait-il dans la rue celui-ci ? Et ses copains surexploités pour moins de 2 000€ mensuels et 50h de travail hebdomadaires ? (cadres, ils sont et n'ont pas donc d'heures sup).
QUID des 750 000 Réunionnais silencieux, si seulement 50 000 étaient dans la rue ? Et s'ils s'exprimaient aussi ? Comme il faut tenir compte des votes "blancs" (lol), il faudrait tenir compte de la majorité silencieuse qui ne sait ou ne peut s'exprimer.

15.Posté par phyllie le 11/03/2009 09:07
Notre Pierre-Henry Maccioni, n’est certes pas un préfet à la Alphonse Daudet, depuis qu’il est en fonction dans le département, il ne musarde pas ; seulement il obéit aux ordres de son ministre de tutelle qui est aux ordres de la présidence.
Cela crée beaucoup d’inertie tout cela, mais c’est le mode de fonctionnement de notre pays.
Question : Que fait le gouvernement pour assurer la sécurité des policiers ? Ce qui se passe aujourd’hui est prévisible surtout depuis les émeutes en métropole.
Pourquoi les forces de l’ordre ne répliquent pas à balles réelles dans les cas de légitime défense.
La situation dans notre pays a évolué depuis 20 ans : le laxisme de l’Etat a changé le profil des clients. Aujourd’hui tirer sur un policier est devenu naturel comme bruler des poubelles et des voitures.
Si le système est permissif il ne faut pas blâmer l’individu qui va exploiter les failles.
Si vous laisser les voyous tirer sur les policiers symboles de l’Etat. Nous simples citoyens nous avons du souci à nous faire.
Messieurs les « technocrates » vous nous préparez avec votre « politiquement correct » et votre inertie sur le dossier de la « guérilla urbaine » un pays où il ne fera pas bon de séjourner dans les 10 prochaines années.
La prochaine étape sera certainement de désarmer le citoyen afin de les laisser à la merci des bandits et des voyous.


16.Posté par Gérard Maillot le 11/03/2009 11:59
6. Posté par Trouillomètre au maximum le 10/03/2009 22:41
Il a donné instruction aux forces de l’ordre d’assurer la sécurité des habitants et d’empêcher tout acte de pillage.
MDR
Comment ?
20 flics sont à moitié Kaput. Ils envoient de la fumée qui pique légèrement les yeux sur les manifestants. Les manifestants, que dis-je, les caniars leurs envoient des galets qui pourraient tuer.

Tu va finir par porter plainte pour plagiat...Tu es trop bon , mon cher JT!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales