Politique

Le Préfet : Une expulsion "dans le calme" et sans faire "usage de la force"

Suite à l'incident de l'expulsion puis de la chute de Thierry Robert devant la Préfecture, le Préfet, Jean-Luc Marx, a souhaité communiquer. Voici ses propos.


Le Préfet : Une expulsion "dans le calme" et sans faire "usage de la force"
"Le Député-maire M. Thierry Robert a appelé sur son site Internet à un rassemblement devant la préfecture ce jour à 10 h. Cette manifestation n’avait pas donné lieu à la déclaration prévue par la loi.

M. Thierry Robert a saisi le préfet de La Réunion d’une demande d’audience ce jour à 9 h 15 pour être reçu avec une délégation de parents d’élèves à 11 h en préfecture.

La délégation a été reçue à l’heure souhaitée par le sous-préfet en charge de la cohésion sociale et de la jeunesse. L’entretien a duré près d’une heure.

Au terme de l’audience, la délégation s’est refusée à quitter la préfecture estimant que réponse ne lui avait pas été donnée.

Le préfet de La Réunion est allé à sa rencontre à 14 h pour renouer le dialogue. M. Thierry Robert n’a pas répondu positivement à l’invitation qui lui était faite, exigeant qu’il soit donné satisfaction immédiatement à sa demande de 50 contrats aidés supplémentaires pour la commune de Saint-Leu.

A l’initiative du préfet, un nouvel échange avec M. Thierry Robert a eu lieu à 18h00, dans le bureau préfectoral : il a été proposé un cadre de discussions permettant d’évaluer la situation au regard des besoins de la commune et d’examiner toutes les solutions adaptées. Le préfet s’est également dit prêt à participer à une réunion de travail avec M. Thierry Robert, réunion qui aurait pu également traiter de la mise en œuvre des emplois d’avenir. M. Thierry Robert a maintenu sa position.

A 20h45, le préfet est à nouveau allé à la rencontre de M. Thierry Robert pour lui renouveler ses propositions et lui indiquer qu’il n’était pas envisageable qu’il passe la nuit dans l’enceinte de la préfecture.

Malgré les démarches réitérées du préfet pour maintenir le dialogue, M. Thierry Robert n’a pas souhaité s’inscrire dans cette démarche constructive. Aussi, comme le préfet en avait informé M. Thierry Robert, les forces de police sont intervenues à 21h00. M. Thierry Robert et les deux personnes présentes avec lui ont été accompagnées à l’extérieur de la préfecture dans le calme. Il n’a pas été fait usage de la force. Toutes les précautions ont été prises afin d’assurer la sécurité et l’intégrité physique des manifestants.

Soucieux de la faire prévaloir le dialogue républicain, le préfet rappelle qu’un cadre a été convenu avec toutes les parties pour aborder la problématique des contrats aidés à La Réunion : il s’agit de la commission de la transparence, qui s’est réunie le 28 août dernier en présence de parlementaires et d’élus de La Réunion. Cette commission se réunira à nouveau d’ici la fin du mois de septembre pour dresser un bilan de l’utilisation des moyens alloués à La Réunion et examiner les besoins supplémentaires exprimés par les employeurs et les moyens d’y répondre."
Samedi 15 Septembre 2012 - 07:16
.
Lu 1967 fois




1.Posté par noe le 15/09/2012 09:15
Préfet à poigne , sérieux comme on n'en a plus vu depuis longtemps !
Il faut utiliser la force véritable contre ceux qui bouchent les routes , qui mettent les feux , qui brûlent les poubelles ...
Pas mal comme tactique !
Valls semble mieux que Hortefeux !

2.Posté par B.R.A.V.O le 15/09/2012 09:15
Bravo monsieur le Préfet !!!!
Enfin un Préfet courageux, un Préfet qui a laissé la place au dialogue malgré la méthode cavalière et irrespectueuse de M. ROBERT, malgré son chantage inacceptable et ses manipulations.
Au final, quand il a fallu trancher, il a mis le bon coup de pied au derrière et la fessée déculottée à Thierry ROBERT qui a dû aller à l'hopital pour aller se faire soigner d'une humiliation bien méritée.

B.R.A.V.O MONSIEUR LE PREFET

3.Posté par almuba le 15/09/2012 09:37
Bravo monsieur le Préfet, cet individu censé représenter le peuple, ne fait que sa propre représentation, de mauvais goût, il va de soi.

4.Posté par John Galt le 15/09/2012 09:54
Merci monsieur le prefet il faut en finir avec cet assistanat politicien qui a depuis trop longtemps gangréné l'économie locale tout ça avec le pognon de nos impôts il est temps de faire de la vraie économie pas du copinage ni du népotisme

5.Posté par ASSENJEE.M le 15/09/2012 10:32
Les petits dictateurs pays sont avertis et ils devront désormais se tenir à carreau!

6.Posté par LOR-HEIN le 15/09/2012 11:08
Député élu par le Peuple, Préfet mis en place par le pouvoir National-Socialiste, EcoloRigolo et autres .....

7.Posté par ndldlp le 15/09/2012 11:24
le prefet devrait rappeler la duree dengagment des contrats aides..en fevrier prochain certaines communes vont de nouveau avoir un coup de pression..

8.Posté par DON PAKE le 15/09/2012 14:52
Il a de la poigne mais il ne résout rien lolll... Bref vu comment ça pète souvent sur l'île il lui faudra trouver des solutions parce que sinon il va sauter ce préfet. Moi je ne le pleurerai pas remarque, encore un bourgeois qui dicte les lois à coups de bâton. Et dire que c'était lui qui était préfet quand l'usine AZF a pété lollllllllll. Seulement à côté de cette explosion le Chaudron c'est bien plus puissant mdrrrrrr. Finalement les requins ne sont pas dans la mer mais au pouvoir...

9.Posté par Quelle bête ce Robert ! le 15/09/2012 16:28
Il faut être pragmatique. Tout compte fait, il fallait lui faire mettre un peu de paille par terre pour dormir, faire caca et pipi. Le lendemain un agriculteur aurait pu récupérer le fumier.

10.Posté par le Sanguinaire Robert le Simple et les autres Fêlégrav le 15/09/2012 18:54
Madmarx dehors !

11.Posté par Sansblague le 15/09/2012 19:40
Il s'agit de la version officielle, celle que l'on écrit à l'ombre du parapluie administratif. Est-ce la réalité? Je me rappelle de ce fameux nuage de Tchernobyl qui selon la voix officielle, s'était arrêté pile-poil aux frontières françaises (faute de visa).

12.Posté par karie le 15/09/2012 21:00
Caroupaye, Yvan Hoarau, et consors fait attention quand demain zote y ça fait un manifestation, quand ou voit un député maire y gagne baisement alors zote si zote y insiste garde a vue et emprisonement pou zote c'est celà le socialiste

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales