Faits-divers

Le Port: Une patiente reconnue victime d’une infection nosocomiale


Le Port: Une patiente reconnue victime d’une infection nosocomiale
Marie-Elise Mancini attendait les conclusions de son combat judiciaire depuis cinq ans. La patiente de la clinique Avicenne, au Port, a été reconnue victime d’une infection nosocomiale pendant son opération de liposuccion en 2008.

La clinique est condamnée à lui verser 350.000 euros au titre des préjudices subis. La patiente avait ainsi dû recourir à une greffe de peau pour enrayer la propagation du germe infectieux, qui mangeait littéralement sa chair. Cette mère de famille réclamait 6 millions d'euros de dommages et intérêts.

La condamnation arrêtée hier par les juges n'est que partielle. Le tribunal attend en effet la remise d'un rapport d'experts attendu pour la fin de l'année. L'avocat de la plaignante s'était appuyé sur un rapport d'expertise pointant du doigt l'hygiène de la clinique privée. Un rapport contesté par l'avocat de la clinique Avicenne. Ce dernier avait demandé un complément d'expertise accepté par le tribunal.
Vendredi 24 Mai 2013 - 10:23
.
Lu 1257 fois




1.Posté par noe le 24/05/2013 10:58
C'est grave !
Quelle idée de vouloir maigrir par ce procédé rapide pour perdre du poids !

2.Posté par Merdali le 24/05/2013 10:58
Elle avait son cul à gratter pour faire une liposuccion celle-là..

3.Posté par papangue le 24/05/2013 20:44
Post 1 et 2 : Deux interventions, deux conneries majeures. Pas étonnant de la part de noé, habitué du genre et merdali dont le pseudo est évocateur...
On dirait du Boutin remixé. Pauvres trolls

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 10 Décembre 2016 - 09:45 Saint-Louis: Un conducteur heurté par un bus

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales