Faits-divers

Le Port : Libéré, le scootériste devra répondre d'homicide involontaire


Le Port : Libéré, le scootériste devra répondre d'homicide involontaire
Le scootériste qui a percuté samedi soir un homme de 48 ans sur le boulevard de Tamatave au Port sera convoqué devant le juge pour enfants où il devra répondre d'homicide involontaire.

Le mineur de 17 ans a reconnu devant les policiers une "conduite à une vitesse excessive", combinée à une "faute d'inattention face au piéton". L'ensemble de ses imprudences est combiné au fait que le boulevard situé en face de la piscine municipale n'est pas éclairé. Une personne disant avoir vu une voiture ouvrir la route au scootériste qui poussait sans phare a témoigné ce matin sur une radio locale. Mais cette hypothèse n'a pas pu être corroborée par d'autres témoignages.

Le scootériste est ressorti libre après que sa garde à vue ait été levée dans l'après-midi.

Rappelons que les policiers du Port ont dû composer sans une pièce importante pour la compréhension de la scène d'accident. Le deux-roues s'est volatilisé avant même l'arrivée des forces de l'ordre.

Le commissaire de police du Port déplore que "très souvent lorsque les deux-roues sont impliqués, ces derniers disparaissent de la scène". Cette pratique, malheureusement pas la première dans la ville portuaire, "fausse toutes les constatations" qu'auraient pu mener les enquêteurs. En l'occurrence, dans cet accident, c'est notamment la vitesse du bolide qui ne sera très probablement jamais connue. Une chose est sûre : son conducteur "minimise sa vitesse", confirment les enquêteurs.

Cela "complique la tâche des enquêteurs, complique la situation juridique de la personne impliquée, en même temps qu'elle empêche d'apporter des informations aux ayants droit", déplore le commissaire Nicolas Hoarau. Plus grave, le temps passé à récupérer l'engin est aussi celui qui n'a pas permis de porter assistance aux personnes blessées. Pour le coup, un homme de 48 ans a perdu la vie. Le commissariat du Port "dénonce" ces entraves à l'enquête et rappelle qu'elles peuvent donner lieu à poursuites.
Lundi 29 Décembre 2014 - 18:05
Lu 1866 fois




1.Posté par seb le 29/12/2014 18:34
M. Le commissaire du Port, vous n'aviez qu'a venir quand on vous appelle ts les week end... pour dénoncer la pousse du samedi et du dimanche apres midi!!
On appelle le commissariat, mais rien n'y fait!! Vous auriez pu choper ce cagnard, et la victime serait tjrs en vie!

2.Posté par Choupette le 29/12/2014 18:51
" ... faute d'innattention ... " pour le coup, il n'y a pas que lui qui en fasse "inattention" avec un seul n.

"Le commissaire ... déplore ... ". C'est vraiment pas sympa de la part des scootéristes pour ce commissaire.

" ...qu'elles peuvent donner ...". sous-entendu : peut-être, mais c'est pas obligé ... .

:-/

Monde de Bisounours, encore et toujours.

3.Posté par Choupette le 29/12/2014 18:54
1.Posté par seb

" ... vous n'aviez qu'a venir ..."

Vous plaisantez !!!

Un cagnard de 17 ans, sur un scooter ..., à 23 heures, un dimanche soir !

Mission : impossible.

4.Posté par Jean le 29/12/2014 19:44
Le scooter étant évidemment trafiqué, son assurance se serait retirée du paiement des dégâts occasionnés, le jeune aurait eu à vie une dette sur le dos envers la famille de la victime. Si la police veut vraiment elle peut le retrouver, ce scooter étant une arme par destination, et est à ce titre considéré comme pièce à conviction...
Il faut ficher son N° de série, et inculper celui qui le possède pour dissimulation de preuve de crime.
Il faut absolument que la Loi reprenne possession d'urgence de ce Port livré à la racaille.

5.Posté par Nico le 29/12/2014 20:05
Je l'aurais laissé au trou, jusqu'à ce que le scooter trafiqué soit livré à la Police, pas avant!

6.Posté par coco le 29/12/2014 20:45
Pour que la loi reprenne possession de la ville , il faudrait juste que maire et préfet se mettent d'accord mais l'un ne veut pas perdre son électorat et l'autre veut des résultats sans casser d'oeufs !!!
Ca risque pas de s'arreter tout de suite !

7.Posté par almuba le 30/12/2014 07:15
Quel électorat risquerait de perdre le maire ?
Celui d'une minorité, dieu merci, de racailles.
Monsieur le Maire gagnerait, de l'autre côté, la considération de la grande majorité de citoyens qui n'aspire qu'à vivre tranquillement.
A sa place, mon choix serait vite fait.
C'est comme pour les caméras dans les centre- villes, elles ne dérangent que ceux (minoritaires) qui n'ont pas la conscience tranquille .

8.Posté par Môvélang le 30/12/2014 10:08
'''''''Le Port : Libéré, le scootériste devra répondre d'homicide involontaire '''''' "" la moto toujours pas retrouver!
en tout cas en voilà un qui ne risque pas de voir sa peine aggravée pour un cyclo trafiqué, et pour les autres, dans un accident, mortel ou avec handicap, il faut toujours et en priorité appeler les potes pour dissimuler tout ce qui pourrait aggraver votre cas!

9.Posté par patrick le 30/12/2014 13:11 (depuis mobile)
arretez de. dire faute involontaire la. vie d un. homme a. ete enleve. par. un. voyou. il. faut le. punir severement pour. que. les. autres ne fassent plus. les memes. conneries

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales