Faits-divers

Le Port : Les deux "voleurs de chantier" avaient d'autres intentions


Abordés par les policiers sur un chantier à proximité de la prison du Port, les deux jeunes ont vite été confondus grâce à leur casier judiciaire
Abordés par les policiers sur un chantier à proximité de la prison du Port, les deux jeunes ont vite été confondus grâce à leur casier judiciaire
Deux jeunes âgés de 19 et 24 ans ont été déférés au tribunal de Saint-Denis ce lundi dans le cadre de la procédure de comparution immédiate. Samedi, vers 15H, dans la cité portuaire, les policiers sont alertés pour le comportement suspect de deux jeunes hommes sur un chantier dans la zac 2000 du Port.

Alors que les policiers croient intervenir pour un vol de chantier comme cela arrive de plus en plus souvent, une surprise les attend. Nerveux en présence des forces de l'ordre, incapables de présenter des papiers d'identité, les deux jeunes hommes déclinent leur identité. Jusque-là, rien d'anormal.

Mais quelques minutes plus tard, la direction du centre de détention du Port informe le même commissariat du Port que des agents pénitentiaires ont constaté, l'après-midi même, des jets de colis dans l'enceinte. Le lien est alors fait entre la présence des deux jeunes hommes sur ce chantier de la Zac 2000, pas très loin de la clôture de la prison, et les jets de colis constatés par l'administration pénitentiaire. 

En consultant leurs fichiers, les policiers apprennent que l'une des deux personnes interpellées, née en 1993, est en réalité un détenu en permission de sortie... C'est donc pendant sa permission qu'il a tenté d'introduire de la marchandise prohibée à l'intérieur de la prison.

Présentés au parquet de Saint-Denis ce lundi, ils ont écopé de quatre et six mois de prison. Une condamnation qui vient donc s'ajouter à la peine que purge le plus âgé des deux "postiers". 
Lundi 10 Avril 2017 - 19:14
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 22899 fois




1.Posté par Le Taliban. le 11/04/2017 05:39

Pour info. La ZAC 2000 n'existe pas.
Il s'agit bien de la ZAE 2000.
C'est bien afficher sur le panneau.
Comme d'habitude le réunionnais ignore sa Géo.
Ex. La Saline. Et Saline-les-Hauts.
La plage à la Saline,et non à la Saline-les-Bains.

2.Posté par tout simplement le 11/04/2017 06:41

Quoi qu il en soit ils prennent un peu plus de cabane , Mais ils s en moquent complètement.
Ce sont des désœuvrés , ce sont tout ce que l on veut ... sauf des méchants , sauf des Bons à Rien et capable de Tout

Nous devons peut être être moins indulgents et avoir le droit de leur flanquer une branlée et on verra s ils iront voler sur les chantier ,,,

C est devenu courant et cela passe inaperçu
Le service publique est foutu
Les instances ne fonctionnent plus ou si elles fonctionnent elles sont submergées par justement Trop de clémence dans les tribunaux
Nous devons être plus ferme , et bientôt nous avons La possibilité de nous exprimer par un vote important
Ne nous trompons pas.
Bonne journée

3.Posté par ddz429 le 11/04/2017 08:52

franchement y en a marre, encore une fois le port est stigmatisé; mais par delà tout ça, la délinquance juvénile n a jamais été aussi prolifique; Faire des enfants c est facile mais apřès pour les. éduquer c est une autre paire de manches et bon nombres de familles baissent les bras bien vite; en tout cas pour ces deux là; c est mal barré deouis longtemps etvce sont nos impôts qui vont entretenir ça;moi si j avais un quelconque pouvoir dans cette société en perdition, je les aurais mis face à leurs responsabilités en les faisant ccomprendre vsurtout qie la vvie. c est autre chose que se faire remarquer défavorablement de la justice et leur passer l envie de recommencer mais c est tout le contraire qui se passr; on les jette ds une prison doré pour quelques mois aux frais de la princesse ( vous et moi) et quand ils vont sortir rien n aura changé Apřès, étonnez vous que les gens en aient marre et accordent leurs voix aux partis extrèmes, c est en partievpour celà

4.Posté par Ayatola le 11/04/2017 14:02

@le Taliban
ou lé géographe? ;-)

5.Posté par Le Jacobin le 12/04/2017 09:46

OUF....heureusement que ce journaliste n'est pas un aiguilleur du ciel car un vol Gilot Paris, nous conduirait pour atterrissage au Guatemala, la localisation n'est son domaine.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter