Social

Le Port : La fermeture de la SIB précipitée au 4 avril


Le Port : La fermeture de la SIB précipitée au 4 avril
La fermeture de la Société industrielle de Bourbon, usine de fabrication de savons, détergents et produits d'entretien, prévue le 15 mai arrivera finalement plus tôt. L'usine implantée au Port vit ses dernières heures et fermera ce vendredi 4 avril.

Il y a quelques minutes, à 13h, les salariés de la SIB ont appris la nouvelle du directeur des ressources humaines lors d'une réunion d'information. "Les lettres de licenciement vont, en principe, nous arriver demain ou samedi", confirme Jocelyn Rivière, le délégué syndical CGTR SIB.

"Ça va être un déchirement pour nous, on en a gros sur la patate d'autant plus que s'il y avait eu une réelle volonté des hommes politiques, on n'en serait pas là", réagit-il.

La semaine dernière, un premier couac dans le respect du plan de reclassement des 29 salariés avait été signalé par les représentants du personnel. En lieu et place des engagements du plan qui prévoyait d'accompagner les salariés vers des offres d'emploi fermes à la Réunion, ce sont des rédactions de CV et lettres de motivation auxquelles ils ont eu droit pour leur premier rendez-vous. Bref, une énième déception.

"Nous continuerons à être vigilants avec la personne en charge des congés de reclassement", n'abdique pas Jocelyn Rivière. Le syndicaliste compte bien user de son droit de regard au sein du comité de suivi dont le rôle a encore été confirmé dans les locaux de la Direction du travail (DIECCTE) hier.

Les salariés promettent de se réunir une fois par mois après la fermeture du site pour veiller au respect des engagements. Des ouvriers qui se donnent rendez-vous une dernière fois demain devant l'usine du Port en début d'après-midi.
Jeudi 3 Avril 2014 - 14:36
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1617 fois




1.Posté par dommage collatéraux le 03/04/2014 15:46
Les politique s'en foute a part leur gueule rien ne les intéresse!dommage qu'une entreprise qui ce porte très très bien ferme parce que les patron ont les poche pleine mais pas assez...

2.Posté par TI ROUZ le 03/04/2014 18:31
Je dirai même plus, les politiciens (droite, centre, PS, PCR) sont des larbins des patrons. Ce sont eux qui ont voté des millions d'aide aux patrons de la SIB sous forme de subventions aux investissements, d'exonérations de cotisations patronales, d'impôts sur les sociétés.
Eh bien ceux qui ont voté pour ces partis, que ne leur demandent-ils pas des comptes ?
Après tout cet argent public est le leur et ces politiciens l'ont pris pour arroser des patrons qui ont fait des bénéfices avec et osent aujourd'hui licencier 33 des nôtres !
Le minimum serait qu'ils le rendent à la population !
Et qu'on ne vienne pas nous raconter qu'un trust capitaliste comme Colgate Palmolive n'a pas les moyens de le faire !

3.Posté par oui le 03/04/2014 19:37
bravo une entreprise de plus fermée grâce aux syndicalistes ! ils s'imaginaient que les directeurs allaient baisser la culotte ? et où sont nos politiciens ?

4.Posté par imposé la nouvelle loi Assisté le 03/04/2014 20:15
Réunion debout ces pas normal on sont ceux pour ki vous voter ! oulé on ne préserve plus Rien sur l'ile on vous de vous des assistés point barre une politique qui s accélère mes Amis, Après c 'est trop tard

5.Posté par nicolas de launay de la perriere le 03/04/2014 20:54 (depuis mobile)
3.
la boite ne.ferme pas à cause des syndicalistes.. commentaire imbecile!

la reunion n a t elle pour vocation que de.devenir une.ile de.consommation sans processus de transformation intermediaire?? Merci à jean paul.virapoullé et son amendement!

6.Posté par Oooooooooh merde ! le 03/04/2014 21:07
C'est dégueulasse. Mais pourquoi le personnel ne reprendrait pas le flambeau ? Ce serait une aubaine, d'autant qu'ils pourraient l'appeler Made in Réunion (ou un tout autre nom) ? Au lieu d'acheter les produits en gros chez colgate/palmolive etc... qu'ils l'achètent ailleurs, et ensuite la mise en emballage se ferait à nouveau dans les mêmes locaux puisqu'il y a déjà les machines. A moins que la direction américaine ait pris la décision de prendre aussi ces machines là ? Ne baissez pas les bras ! C'est peut être une aubaine pour vous, salariés ; de pouvoir changer le fusil d'épaule.

7.Posté par David Asmodee le 03/04/2014 21:20
Ah merde alors....la CGTR n'a pas fait d'offre de reprise ?
Depuis le temps que j'attends que cette organisation nous montre la voie.

8.Posté par Dimitri ALAIN le 04/04/2014 07:46
un acte prémédité il faut ne faut plus acheté les produits de ce groupe

9.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 04/04/2014 08:49
Bien vu Post 3 ,de plus d'après certains pour avoir du travail virons tous les entrpreneurs car ils gagnent de l'argent , quand plus personne n'osera entreprendre il ne nous restera plus qu'aller planter des choux car il n'y aura plus d'argent méme pour le RSA et on fermera les Poles Emploi puisque plus de travail . Quel avenir radieux !!

10.Posté par Thucydide le 04/04/2014 08:55
c'est ça le redressement productif ?
C'est quand ils arrêteront de voter PS ou UMP que les Réunionnais se feront respecter.

"Il est dans la nature de l'homme d'opprimer ceux qui cèdent et de respecter ceux qui résistent." (Thucydide environ 400 ans av. JC.)

11.Posté par TI ROUZ le 04/04/2014 09:37
Etonnant quand même que la CGTR, le PCR et le PLR, omniprésents sur le territoire du Port et partisans du "Donn Kreol Travay !" n'aient pas appelé à la mobilisation dans un cas pareil.
A croire que tout leur raffut sur ce thème n'est que de l'affichage.
Il s'agissait pourtant d'une des rares entreprises de production de la Réunion donnant du travail à des Réunionnais.
Alors, révolté par le diktat de Colgate Palmolive de fermer cette usine, mais dégoûté de toutes ces organisations qui ont les moyens de s'y opposer, mais ne lèvent pas le petit doigt pour tenter de le faire !

12.Posté par Blattaria le 04/04/2014 11:08
http://www.colgate.fr/app/Colgate/FR/Corp_v2/LivingOurValues/CoreValues.cvsp (TROP FORT)

en 2013 ils ont fermé Milmort (70 personnes), puis ici et ça : www.usinenouvelle.com › Social‎


Des requins. les boycotter oui mais c'est un confetti dans un océan de dollars pour eux.
Syndicat et Région devraient veiller aux droits de nos compatriotes licenciés. Et garder le site, le matériel pour une éventuelle continuation d'activité par ces personnes si c'est possible. Après tout, la SIB avait bénéficié de subventions non ? Le matos NE LEUR APPARTIENT PAS !

Bravo nos élus ! C'est vrai au moins on peu juger de leur capacité à être Ministre. Ils se sentent tous concernés par NOS problèmes... Bandes guignols !

13.Posté par David Asmodee le 04/04/2014 11:34
les boycotter oui


C'est promis. Par solidarité avec les salariés, je ne me laverai pas demain.

14.Posté par nobel le 04/04/2014 12:14
il y a des signes qui ne trompent pas regardez bien la photo de l'article :le SIB derriere la grille on distingue trés bien le sigle "dollard" sur le S

15.Posté par David Asmodee le 04/04/2014 12:37
@ post 6

Oui, oui. Comme les ex-Lejaby. C'était le même discours : patrons salauds, esclavage, capital...etc...etc..

Elles vont se mettre en liquidation judiciaire. Moins d'un an après. Leurs salauds de patrons avaient quand même tenu la boite depuis 1884...

16.Posté par EDVIL le 04/04/2014 13:41
Dans l'état actuel des choses, une seule solution : il faut que TOUS LES REUNIONNAIS BOYCOTTENT LES PRODUITS VENDUS PAR COLGATE PALMOLIVE. Et il faut que ce mot d'ordre soit lancé par les hommes politiques, en bloc !!!

17.Posté par Zeus69 ZEUS69 le 04/04/2014 15:25
Oui boycottons tous les produits fournis par les multinationnales : TV leds , Smartphones , Voitures , Congélateurs etc..etc . Ah quel bon temps que le temps longtemps , le probleme est que la consommation higt techc est particulièrement performante à La Réunion . Saurons nous avoir assez de volonté pour nous en passer car ce ne sont pas des produits péi . Ce n'est pas La Réunion qui changera le fait que la mondialisation existe , alors ou l'on s'adapte ou on disparait , c'est aussi simple que cela méme si nous n'approuvons pas !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales