Social

Le Port: 12 emplois menacés dans la maintenance des portiques

Climat social tendu au Port Est Réunion. La société SOMIP*, spécialisée dans la maintenance des quatre portiques de containers des navires marchands et d'une grue mobile, s'est faite doubler par la société ENDEL lors du dernier appel d'offres de la CCIR, gestionnaire de la zone portuaire.


Le Port: 12 emplois menacés dans la maintenance des portiques
La SOMIP est installée depuis 18 ans au Port Est, soit depuis la mise en service des monstres d'acier sur les quais du nouveau port.

Le dernier appel d'offres concernant la maintenance des portiques a porté le choix de la Chambre de Commerce et d'Industrie complétée par un cabinet conseil vers une autre société installée depuis trois ans à la Réunion, la société ENDEL. Un choix qui s'est fait "sans doute par rapport à une question de coûts", nous livre un employé de la SOMIP, sachant que le marché est soumis à concurrence tous les quatre ans.

Son emploi comme celui des 11 autres professionnels de la SOMIP est menacé. "Le patron d'ENDEL nous dit qu'il était prêt à nous reprendre mais sans l'ancienneté qui va avec. Nous avons suivi des formations, nous avons une expérience de 18 ans pour certains, une compétence précise pour intervenir sur ces machines. Pour nous, ENDEL veut nous reprendre à moindre coût. C'était comme si on reprenait de zéro, sans l'acquis de l'ancienneté", s'inquiète-t-il.

Des emplois venant de l'exterieur?

Absolument inacceptable selon l'intéressé. Cette décision couperet est tombée mardi dernier, lors d'une réunion avec leur direction. Le code du travail (article 1224-1) qui protégeait pourtant les acquis de l'ancienneté dans le cadre du transfert de personnels vers une nouvelle société est "comme par hasard défavorable à notre sort depuis l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi, tout récemment", la fâcheuse coïncidence n'étonnant pas notre employé.

Depuis hier mercredi, le personnel est donc en grève. Et c'est sans compter la pression de la nouvelle société qui aurait affirmé disposer de 500 personnes compétentes en matière de maintenance de portiques. "Normal, dit l'employé gréviste, ENDEL fait partie du groupe GDF Suez. Les emplois en question viendraient donc de l'extérieur".

Aucune réunion avec la Chambre de commerce ni avec les deux directions n'est pour l'instant programmée. Sans maintenance de ces quatre portiques, c'est l'activité d'acconage et donc d'irrigation de la vie économique de l'île qui est menacée.

*La société SOMIP à été créée par un regroupement d’acconiers : SOMACOM / SAMR / SGM et CCIR qui s’est retirée en 2000 de la société.

Le Port: 12 emplois menacés dans la maintenance des portiques
Jeudi 9 Février 2012 - 12:41
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 1892 fois




1.Posté par job le 09/02/2012 12:52
Eh§ oui c'est la dure loi de la concurrence. La SOMIP n'a t-elle pas survécu à un "ronron" confortable profitant de l'insularité. Il y a beaucoup d'entreprises comme la SOMIP qui "abuse" de la situation à la Réunion.

Combien se disent, c'est un appel d'offre de l'Etat via la CCI ou autre organisme, alors majorons nos prix de 10%, 20%, 30% voir plus.

Dehors les fouteurs de merde qui proposent les choses à leur juste prix, ici on est pas plus, on est pas moinsssss.

2.Posté par curebien le 09/02/2012 14:03
Je doute que les 500 personnes compétentes en matières de portiques soit des régionaux....

Ne vous faites pas avoir.

3.Posté par noe2012 le 09/02/2012 14:25
Mondialisation quand tu nous tiens !!!
Les appels d'offres sont des couperets !!!

Où est la préférence régionale dans tout cela ?

4.Posté par job le 09/02/2012 14:51
T'as raison noe, vaut mieux que l'on maintienne notre "corruption" ordinaire entre nous. les patrons actionnaires de la SOMIP s'en moquent des conséquences pour leur personnel en sur quotant leurs offres.

Dehors ceux qui respectent les régles, non mais, on est pas plus, on est pas moins..

5.Posté par KR2OL LIBRE le 09/02/2012 19:17
Tou sa c une magouille politique, la direction de la somip , les actionnaires et la chambre des commerces n'ont rien à foutres des travailleurs réunionnais.je pense ke les employés de la somip 2 doivent etre plus solidaires avec la somip 1 ,on dirais k il sont pas concernés par se ki se passe .

6.Posté par vicky le 09/02/2012 19:56
La CCIR n'a pas précisé dans son appel d'offres "la reprise du personnel" avec leurs acquis ???!!! Etrange...
Elle n'intervient pas dans les discussions "internes"??? Etrange...
lorsque la vie économique de l'île sera totalement bloquée, alors là, la CCIR interviendra sans délais, tel "un sauveur", et tout le monde dira ouahhh : quelle réactivité. Mieux vaut guérir que prévenir??!! oN VA ATTENDRE DONC ENCORE UN PEU QUE LA BLESSURE GRANDISSE

7.Posté par job le 09/02/2012 20:35
Bravo, vicky, je crois tu as visé juste. Qui a rédigé l'appel d'offre? Les dés ne sont pas pipés car c'est la loi du mieux disant et non du moins disant. Par contre tu prêtes bien des qualités aux "sauveurs", je ne suis pas persuadés qu'ils réfléchissent jusque là.

8.Posté par bis le 09/02/2012 22:33
@ curebien !! quoi ou connais si c'est pas des régionaux c'est quoi alors !!! quand ou connais pas ou coze pas !!!!

9.Posté par lol974 le 10/02/2012 09:06
On ne se bat pas pour une société mais surtout pour notre emplois. Pourquoi mettre des gens au chomage or que l'activité est concervée et la competence présente.

10.Posté par MDR le 10/02/2012 20:12
Mi koz pou "KR2OL LIBRE" lé scandaleu entende un couilloniss pareil d'un boug somip 1 biensur . Mi rapel a zot tout que na rien qu'un somip. Et surtout mi tien a dire a zot toute que le bande 12 de la somip 1, i touche 13 mois ek la mutuelle payé, ek lo pannier repas ek prime depuis toujours! Alor que le bande travailleur de la somip "2" i gagne pa rien ! nou gagne la plime. Et la zot i parle de SOLIDARITE .tro for zot.
Fo pa dire que nou lé pa concerné mé fo dire que nou lé pa concidéré. bande somip 1 la tellement met a zot en lair kaster la casse zot guele dan fon . MDR
De tout lé façon nou toute lé fini, le somip na meme pi l'arzen pou acheté PQ , ek sa nou sa va pa loin, ENSEMBLE . Allé nou artouve (ché polenploi!!!!!!!)

11.Posté par pole emploi le 12/02/2012 10:40
Y fo pe ètre se tiré lé doigt du cul pour gagne larzent pou achète PQ. Y parait ou fou une merde. Rend pa ou malade si ou na point mutuelle. Contente a ou du 12, car le 13 porte malheur. Comme ou dit, nou artrouve....

12.Posté par KR2OL LIBRE le 12/02/2012 20:57
slt mdr ou la pa compris le sens de mon message ou parle de 13 eme mois ou parle de mutuel ou parle de prime panier, ki du magasin 40 la bataille pou gagne sa ???!!!??? Persones y bouges pas apres y pleure su les autres y gagne. De toute facon chacun son avis kan somip va passe endel le moulin et la chambre va coupe les vivres on verra combien de temps le magasin 40 va tenir.......

13.Posté par lol le 13/02/2012 07:53
Reponse à MDR :Est ce que na gas la somip 2 la rejoint à nous dans nout l'action? NON , et maintenant zot y vient pleur dessi , quand nous la fait la greve en 2005 pou gagne nout ban zavantages nou l'avai dit le somip 2 rejoine à nous mais personnes la voulu . Na un la ni quand la bate le pied coté li, li la cour comme un ti chien reket et la aujourd hui li vien fai chier demoun ben moin mi dit lé trop tard. Moin mi dit a li continuer fait la lèche avec la concurrence !!!!!!!! Parreille pou syndicat toute demoun nou t fini dit prend zot carte mais non ben ester rode soutien !!!!!

14.Posté par pole emploi le 18/02/2012 19:16
aller goute a nou, mi croi pas nou va retrouve pole emploie na gard a li deloin...... acheve plere d'si estere... haha...

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales