Société

Le Parc national fête le 1er anniversaire de l'inscription à l'Unesco

Un an après l'inscription des "Pitons, cirques et remparts" réunionnais au patrimoine de l'Unesco, le Parc national a fêté comme il se doit cet événement hier dimanche. Au menu des réjouissances, de la marche évidemment mais aussi quelques plaisirs gustatifs…


Daniel Gonthier était de la délégation revenue gagnante du Brésil en 2010
Daniel Gonthier était de la délégation revenue gagnante du Brésil en 2010
 
A l’occasion du premier anniversaire de l’inscription des "Pitons, cirques et remparts" au patrimoine mondial, le Parc national de la Réunion et ses partenaires ont organisé dimanche une journée de fête 100 % naturelle au volcan. Une manière aussi de faire à l'issue de cette première année "labellisée" un premier bilan (voir notre article ).

A leur arrivée à la Maison du volcan, les visiteurs ont reçu un "passeport découverte" qui a permis à chacun de participer aux ateliers proposés le long de la route forestière du Volcan par les agents du Parc. Une manière d'allier marche et pédagogie.

Riz chauffé et gâteau d'anniversaire

Entre 8h30 et 15h30, deux circuits de découverte animés par des agents du Parc national le long de la route ont permis d’illustrer les critères d’inscription au patrimoine mondial. Un circuit "paysages" pour un voyage à travers le temps, de l’ancien au nouveau volcan. Un autre circuit, intitulé "biodiversité" a permis de (re)découvrir les habits du volcan.

Le Parc national fête le 1er anniversaire de l'inscription à l'Unesco
Pour les plus assidus des participants, un poster panoramique réalisé spécialement pour l’événement par le Parc national leur a été remis. Pour débuter la journée, un incontournable riz chauffé a donné du tonus aux marcheurs avant de gravir les pentes du volcan ou pour des découvertes éco-touristiques à proximité.

La Maison du Volcan a même accueilli un bureau de Poste temporaire. L’occasion de faire oblitérer des enveloppes avec le cachet commémoratif spécialement réalisé par l’Association philatélique de l’océan Indien. Des collectors sur le Parc national avaient été créés par la Poste pour l'événement. Une journée à la fois sportive et studieuse qui s'est clôturée par la dégustation d'un gâteau par les membres du Parc, en présence de Daniel Gonthier, son président qui était de la délégation victorieuse au Brésil l'année dernière.

105.000 hectares reconnus exceptionnels

Pour rappel, les pitons, cirques et remparts de l’île de la Réunion ont été inscrits sur la liste du Patrimoine mondial le 1er août 2010 par le Comité de l’Unesco réuni à Brasilia. Les hauts de l'île devenaient ainsi le 35ème site français à obtenir une telle reconnaissance (le 3ème dans la catégorie des biens naturels).

Le bien inscrit, 105.838 hectares, soit un peu plus de 40 % de la surface de l’île, correspond au coeur du Parc national, auquel s’ajoutent le Piton d’Anchaing dans le cirque de Salazie, le Piton de Sucre et la Chapelle dans le cirque de Cilaos, la Grande Chaloupe au Nord et Mare Longue dans le Sud.
Lundi 1 Août 2011 - 13:24
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 2116 fois




1.Posté par Association Citoyenne de Saint-Pierre le 01/08/2011 13:31
C’est la decision 34COM 8B.4 qui est lisible dans le monde entier sur le site de l’UNESCO .

Au point numéro 4 de cette décision, on peut lire que le Comité « félicite l'Etat partie d'avoir pris la décision d'abandonner le projet de production d'énergie géothermique en tenant compte de la nécessité de maintenir la valeur universelle exceptionnelle du bien ».

En effet cette décision a été laborieuse, puisque l'on se souvient que l’UICN, organisation consultative mandatée par l’UNESCO pour évaluer le dossier de candidature avait formulé des demandes tres précises pour l’avancement du dossier avec en particulier les doléances portées par la pétition de l’Association Citoyenne de Saint Pierre, à savoir :

L‘intégration de la Plaine des Sables dans le bien candidat
L’assurance que la géothermie ne soit pas développée dans le cœur du Parc

La demande avait été faite expressément à la France dans un courrier adressé à l'Ambassadrice et Déléguée Permanente de France auprès de l’UNESCO daté du 10 novembre 2008. Réuni un mois plus tard, le Bureau du parc national n’avait pourtant pas daigner donner une suite favorable (!) (délibération 2008-09 à lire ici). Le dossier Piton cirques et Rempart n'a donc pas été présente à la session de 2009.

Ce n'est qu'en 2010, avec une prise de position de la nouvelle équipe régionale décidant l'abandon du projet Géothermie, que la situation a été debloquée. La récompense du travail énorme de notre association pour la protection du site naturel touristique majeur de la Réunion, qui a suscité une adhésion populaire extraordinaire des habitants de l'île et des touristes rencontrés, de toutes nationalités, attachés à la préservation du site naturel et à son classement : 16 000 signataires ! Les experts de l'UICN, que nous avions rencontrés fin 2008 ont parfaitement compris et validé la justesse de notre action malgré le déni des politiciens alors en poste à la Région. Voila pourquoi le point n°4 de la décision du Comité du patrimoine mondial est la reconnaissance actée de la pertinence de ce combat.

Merci encore à toutes celles et ceux, qui avec courage (il en fallait !), ont osé dire non à la toute puissante Région Réunion de l'époque obsédée dès 2008 à forer et prévoir de la géothermie au mépris de ce site si cher au coeur des Réunionnais(e)s.

Cette victoire est celle du bénévolat de citoyennes et citoyens, non politicien(ne)s, passionné(e)s par notre nature mais aussi doués de raison. Un travail très lourd et long pour étude du dossier, pour la pétition, mais légitime, et victorieux malgré le matraquage médiatique avec la puissance financière qui nous a été opposée.

Un exemple qui doit motiver tous les habitants de la Réunion à agir pour sauvegarder notre patrimoine naturel.

L'Association Citoyenne de Saint-Pierre.

2.Posté par CITOYENS VIGILANTS!!! le 01/08/2011 15:32
pour marquer le coup petit reportage hier sur une chaine local on voyait les sacs de poubelle qui débordaient sous un kiosque aménagé par L'ONF , la honte!!. je crois qu'on est sur la bonne voie pour se faire retirer ce label!!!.

3.Posté par bertel le 01/08/2011 16:57
"Le Parc national fête le 1er anniversaire de l'inscription à l'Unesco"

Très bien, une fête sobre et sportive, sur les lieux dont on parle , le meilleur moyen de respecter notre Nature et les contribuables.

Remerciements à tous ceux qui ont oeuvré, quelles que soient leurs opinions politiques, pour avoir fait reconnaître les mérites naturels de Notre Ile.

A nous Réunionnais d'en rester dignes !

Bertel de Vacoa

4.Posté par bertel le 01/08/2011 17:06
"2.Posté par CITOYENS VIGILANTS!!! le 01/08/2011 15:32
pour marquer le coup petit reportage hier sur une chaine local on voyait les sacs de poubelle qui débordaient sous un kiosque aménagé par L'ONF , la honte!!. je crois qu'on est sur la bonne voie pour se faire retirer ce label!!!. "


Il suffit de convertir toutes les sommes monstrueuses dépensées en conférences, publicités mensongères, voyages inutiles, salons et autres top résa... en emplois !!!

Plus de Brigades Vertes, formées d'agents formés assermentés et correctement payés, qui feront la chasse, week-ends compris, aux souillons inconscients qui dénaturent notre Nature.

Plus d'agents pour nettoyer, vider les poubelles et tout remettre en propre, aux premières heures du matin !

Bertel de Vacoa

5.Posté par fan2didier@yahoo.fr le 01/08/2011 18:01
ce classement est tellement populaire auprès des réunionnais que sur la photo il n'y a que les agents du parc. Un label qui va empêcher beaucoup de choses à La Réunion pour faire plaisir aux agents du parc et une association citoyenne de st pierre, toute fière que les réunionnais continuent à payer du gazole et de l'essence au prix fort au lieu de bénéficier de l'énergie géothermique.

6.Posté par Mohammed le 01/08/2011 18:18
bertel ne veux que des emplois aidés. Aidés par qui ? Par lui et ses semblables uniquement bons à plomber la dette française . Il ne nous parle pas des sommes monstrueuses dépensées pour l'inauguration de la route des tamarins. Sommes investies en Formules 1 venues dérégler les radars limités à 90 kms/h dans les sens Amont et aval. ( pour ceux qui savent ce que c'est l'amont et l'aval, bref : une infinité de surrémunérés).
Donc , ces gens qui n'aiment pas le tour de l'île auto ne disent rien sur le super coût pour les contribuables de la venue de ces formule 1 VERGES.
Ne parlons pas de la SR 21.....et de fiston.

Heureusement on ne parle plus de relier par la route le cirque de mafate.
Moi qui marche beaucoup je peux vous dire que les verts et les socialos qui emmènent leurs maitresses en week end hard dans la nature sauvage sont presque aussi bien accueillis qu'au Lodge de Sainte-Thérèse , très prisé des cocos, verts, socialos et autres élus voleurs.

7.Posté par sgeg le 01/08/2011 18:22
l'inscription à l'unesco ne sert qu'à flatter la " vantardise " péï...et à offrir une rente à quelques gros sur-rémunérés...ça n'aura aucune retombée en terme de tourisme , car des lieux naturels magnifiques y'en a plein dans le monde et que ceux qui viennent ici n'ont pas besoin de ce classement pour apprécier...
alors que nous croulons sous les déchets et que nous rejetons des eaux non-traitées en masse à la mer...les logements insalubres...le chômage massif....l'illétrisme...voir cette bande de joyeux planètes se réjouir de leur gadget est assez consternant !

8.Posté par palaxsa le 01/08/2011 18:28
leur avis
est ce que vous avez demandé le peuple réunionnais leur avis avant de créer un parc national des hauts ?? est ce que c'était pour cRéer des postes a des amis métros ??

9.Posté par jean claude vandamme le 01/08/2011 18:45
5.Posté par fan2didier@yahoo.fr

Encore un qui n'a rien compris, mais le commentaire est interessant car il illustre bien que quelque soit l'ineptie la plus enorme (pseudo geothermie, parc des palmiers, telepherique de belouve, telepherique de st leu, snackdavelle, etang du gol de gauche, foret du golf de droite) les bougs concernés, tantot d'un bord, tantot de l'autres, refusent toute mise en cause, toute concertation car pour eux "ca vient de l'adversaire politique, donc il faut en faire une affaire personnelle" quitte à aller dans le mur.




10.Posté par jean claude vandamme le 01/08/2011 18:51
8.Posté par palaxsa le 01/08/2011 18:28

est ce que vous avez demandé le peuple réunionnais leur avis avant de créer un parc national des hauts ??


ben oui!

Bien sur l’équipe en place a trahit les promesses qui ont ete faites mais pourquoi poses tu la question? t'as pas été à l’enquête publique? tu faisais quoi à l’époque?

11.Posté par Association Citoyenne de Saint-Pierre le 01/08/2011 18:54
5.Posté par fan2didier@yahoo.fr le 01/08/2011 18:01
Il n'est de pire sourd que celui qui ne veut entendre.
De la mauvaise foi manifeste. Tout le monde le sait, et l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature) nous a parfaitement compris, la zone de la Plaine des Sables, ce n'est pas le lieu pour industrialisation géothermique. Et faut être malhonnête pour faire croire que de la géothermie à la Réunion résoudrait le prix du gazole et du sans-plomb.
Seul Salazie présente la condition de température nécessaire à 2000m, forage déjà ancien .. Et n'en déplaise aux fans de l'industriel n'importe où, 16 000 signatures, donc une pétition historique à la Réunion et populaire, pour la préservation, a permis de sauver la zone de la Plaine des Sables et de l'inscrire au patrimoine mondial.
Il y aura toujours des "gros coeurs pour râler" et regretter que la zone Pas des Sables-Pas de Bellecombe ne soit pas industrielle .. si cela peut leur faire du bien de râler, qu'ils râlent. Toutes celles et ceux, habitants et touristes qui visitent la zone, eux sont enchantés par ce site naturel !
Pour s'informer : http://citoyennedestpierre.viabloga.com/sauvegarde_de_la_plaine_des_sables.shtml

12.Posté par Untel le 01/08/2011 18:55
Et pour fêter cet anniverssaire le JO a publié la nomination du directeur adjoint du Parc, il me semble qu'il vient d'Alsace.
Ce est qui "normal" vu qu'il n'y a aucun réunnionnais ayant le niveau pour tenir ce poste et c'etait aussi le cas pour le poste de secrétaire général.

13.Posté par bertel le 01/08/2011 19:17
"6.Posté par Mohammed le 01/08/2011 18:18
bertel ne veux que des emplois aidés


Bertel vous dit MERDE ! OSEZ donc adopter UN seul pseudo... et "viendez" discuter autant que vous ne le valez pas... pauvre étron numérique !

Bertel de Vacoa

14.Posté par kikré krakré le 01/08/2011 20:07
C'est quoi le bilan de Marylene Hoarau?

- la privatisation du Piton de l'eau?
- Le téléférique de Belouve?
- le blockauss de beton dans le coeur du parc au maido ? (soi disant camouflé lol!!!)
- La piste du maido en beton blanc (visible depuis l'espace pour dire coucou au martien) ?
- le centre beaubourg qui servira de siege à la plaine des palmistes?

alors un directeur venu d'alsace c'est peut etre l'espoir d'un boug qui ne fermera pas les yeux devant les collusions je-te-tiens-tu-me-tiens

15.Posté par cimendef le 01/08/2011 20:12
Le parc national des hauts dont la majorité des réunionnais se fout royalement mais "machin" fort utile pour caser les copains et les coquins et organiser des coquetèles ou l'ont refait le monde. Bientôt les palmiplainois vont voir s'édifier une grosse "merde" architecturale qui abritera la nouvelle administration. Ils sont déjà combien d'agents pour s'occuper de ce parc national. Il aurait suffi avec les outils existants de lutter contre la saleté en distribuant des amendes aux porcs qui polluent sans vergogne mais non c'était trop simple il fallait créer un parc national pour péter plus haut que son cul. Quant à l'inscription au patrimoine mondiale c'est du même acabit.

16.Posté par Le Troll velu 974 le 01/08/2011 20:40
Et le gateau !! Il est gros ? Ca a l'air , on entend personne se plaindre !!

17.Posté par François le Français le 01/08/2011 22:22
et où sont les emplois tant cités pour ces inscriptions au patrimoine mondial ! des foutaises encore et encore !

18.Posté par fan2didier@yahoo.fr le 02/08/2011 12:18
@9 et 11

Ce qui est formidable, c'est que les relais que vous êtes de la pensée unique, drapé pour l'occasion d'écologie, sont puissants. On pourrait espérer de personnes intelligentes telles que vous une analyse un peu plus fine des choses, sans forcément tomber dans une vision binaire de la réalité. D'un coté les méchants ceux qui veulent détruire, ceux qui polluent, de l'autre vous, ceux qui défendent la nature, les gentils.

Cette pensée unique de l'écologie selon votre approche n’est aujourd’hui plus attaquable, la nouvelle religion, la dimension suprême de la citoyenneté correcte, le bien repeint en vert – l’écologie, le développement durable et la protection de la planète, tout en déformant jusqu'à la caricature les quelques individus qui ne veulent pas rentrer dans votre religion.

Par "tout le monde sait", comprenez eux savent pour vous. Non cher ASCP ou Jean-claude Vandamme tout le monde ne sait pas. Puisque de sondage géothermique il n'y a jamais eu au lieu dit, ni de complexe industriel dans la zone de la Plaine des sables il n'a jamais été question. Mais l'affirmation péremptoire, doublée de la caution morale de pseudo expert de l'uicn suffisent à clore le débat de la géothermie pour vous.

Rajouter à cela une pétition historique de 16 000 signatures sur une ile qui compte plus de 800 000 habitants + quelques 400 000 visiteurs par an et vous êtes priés de la boucler ....Waou 16 000 signatures, quelle expression majoritaire!! Puisque l'association de Saint-Pierre se veut tellement citoyenne, il est étonnant qu'elle n'ait pas appelé de ces vœux un référendum d'initiative locale pour permettre aux réunionnais de se prononcer directement et pas seulement par la voix de ceux autorisés à penser pour les autres et à l'exprimer dans les médias, qu'ils soient pro-géothermie ou contre.

Par "Et faut être malhonnête pour faire croire que de la géothermie à la Réunion résoudrait le prix du gazole et du sans-plomb" ....entendez La Réunion n'a pas besoin d'énergie pour vivre, elle a ses paysages. Faut être aussi sacrement malhonnête de dire que dans le contexte actuel, économique, sociale, énergétique, géopolitique, La Réunion peut largement se priver d'une telle ressource énergétique.

Devez-vous faire culpabiliser une population au bord de l'explosion social de vouloir se développer, sous prétexte que cela vous privera bientôt de belles images, du genre de celles présentées à la télévision par National Geographic?

On se demande bien où était ses fameuses associations de protection de l'environnement quand EDF obtenait l'autorisation pour la construction de son 4ème réservoir, en rejetant directement à la mer l'eau turbinée qui aurait pu régler les problèmes d'irrigation dans les villes de l'Est pour longtemps.

Fanatique écologique l'ACSP ? Non juste quelques individus limités à leur nombril de fonctionnaires, repus dans leur "53% de vie de cher" et qui n'ont pas de problème financiers pour payer un litre de carburant à 1.58 euros. Tout le monde ne vit pas dans votre monde déconnecté des réalités sociales et économiques.

Et dites-vous bien que l'extinction de la vie sur terre n'a jamais attendu l'apparition de l'homme. Restons modeste et demandez donc à nos amis les dinosaures.




19.Posté par palaxsa le 02/08/2011 19:00
"10.Posté par jean claude vandamme le 01/08/2011 18:51
Bien sur l’équipe en place a trahit les promesses qui ont ete faites mais pourquoi poses tu la question? t'as pas été à l’enquête publique? tu faisais quoi à l’époque?"

j'était trop occupé avec ta soeur


Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales