Politique

Le PS dénonce la fermeture d'écoles pour les Florilèges

La municipalité du Tampon a récemment pris la décision de faire fermer plusieurs écoles ce vendredi en raison de l'ouverture des Florilèges, par "principe de précaution". Comme l'année dernière, l'opposition municipale, Jean-Jacques Vlody en tête, a réagit en dénonçant une "décision arbitraire prise (...) au détriment des enfants". Explications.


Le PS dénonce la fermeture d'écoles pour les Florilèges
Le 2 octobre dernier, la municipalité du Tampon informait par voie de communiqué la fermeture des écoles maternelles SIDR 400 et de l'école élémentaire Louis Clerc Fontaine ce vendredi, date à laquelle débutera officiellement la 27ème édition des Florilèges au Tampon. Si, pour la municipalité, les années semblent se suivre et se ressembler, les réactions de l'opposition, menée par Jean-Jacques Vlody, semblent suivre le même schéma.

"L'Ecole n'est toujours pas une priorité au Tampon"

Et pour cause, le secrétaire de section du PS au Tampon dénonce une nouvelle fois les décisions validées par la collectivité de fermer plusieurs écoles sur le territoire. Une décision jugée "arbitraire" par le leader de l'opposition municipale. "Pour la deuxième année, le Maire du Tampon a pris un arrêté pour décider unilatéralement de la fermeture de trois écoles, ce vendredi 8 octobre, pour cause de Florilèges" dénonce Jean-Jacques Vlody, appuyé dans sa démarche par ses collègues de l'opposition. "Les Socialistes du Tampon partagent la colère des parents d'élèves qui s'élèvent contre cette décision arbitraire prise sans l'autorisation des autorités académiques et au détriment de l'intérêt des enfants" poursuit le conseiller.

Il y a un an, alors qu'un arrêté similaire avait été pris par la majorité, Jean-Jacques Vlody avait déjà fait part de son étonnement en se déclarant choqué d'une telle décision. Décision qui a dû faire des heureux à la veille des vacances scolaires mais qui n'a visiblement pas plu au Parti socialiste. "Nous sommes étonnés et choqués de cette décision de la Municipalité qui réitère cette erreur pour la deuxième fois, ce qui relève du plus grand mépris pour les usagers de ces écoles qui avaient manifesté leur désaccord en 2009" précise Jean-Jacques Vlody. Et d'ajouter qu'au Tampon, "l'école (vient) après le commerce et la fête" et que la "démocratie participative n'est qu'un vain mot".

De son côté, la majorité municipale ne voit pas cet arrêté du même oeil. Ce mercredi, lors de la présentation de la 27ème édition des Florilèges sur le thème de la biodiversité, le maire Paulet Payet avait mis en avant la concertation entre les parents, l'académie et la collectivité locale. Selon le premier magistrat, la forte fréquentation ainsi que les allées et venues ne correspondaient pas au maintien de la sécurité au sein des établissements concernés. D'où la décision de procéder à ces fermetures par le biais d'un arrêté municipal.
Vendredi 8 Octobre 2010 - 09:00
Ludovic Robert
Lu 1550 fois




1.Posté par noe974 le 08/10/2010 11:37
Le PS a raison , les Maires n'ont plus le droit de donner une journée de congé aux enfants (la journée du maire n'existe plus)
Seul pour des raisons de sécurité (mauvais temps , danger de radiers ...) le Maire peut fermer des écoles de sa commune . Mais pour faire la fête : NON

Et que fait-on pour les enseignants(es) ? 1 Journée de congé en plus pour ces vacances de 2 semaines ?
Cela fait désordres !!!!

2.Posté par lol le 08/10/2010 13:00
Noé retour dans out arche

3.Posté par avatar le 08/10/2010 13:36
PAUVRE vlody que quelque mois a profité du cg faut bien denoncé des broutilles de rien du tout mr le plein emploi a ce qui parrait vous et i dindar sont ceux qui on donné plus d emploi depuis votre election cé ça qu il faut denoncé, il a trois ans vous etiez enemi rose et bleu et vous avez réussi a le convertir en rose et comme cé le florilege faite un geste tous les deux a distribués des roses vous convertiré peut etre didier.

4.Posté par Ded le 08/10/2010 14:17
Logique, pour l'UMp l'école publique est un fardeau, il faut la faire disparaître.
Donc la municipalité du tampon , bien ancrée à droite est dans la logique sarkosienne!!!

5.Posté par bouboul974 le 08/10/2010 15:17
Avatar
Faut croire que vos enfants ne parte pas dans ces écoles!
Manquer des jours de classes juste pour une Fête c'est grotesque, a moi que vous êtes partisan du RIEN foutre !
Et en quoi le CG a des responsabilité dans les maternelles et Primaires du TAMPON?
Vous dites que VLODY en trois en a embaucher , mais si il ne l'avait pas fait vous auriez dis quoi? il ne fait pas son travail, TOUJOURS entrain de râler PAUVRE DE VOUS!

6.Posté par guidemarron le 08/10/2010 18:40
Il encore une fois navrant d'observer que le responsable socialiste du Tampon (Conseiller municipal d'opposition, conseiller général, 5ème vice-président du CG, conseiller régional, enseignant de collège et responsable de l'arrondissement SUD et autres services) s'offusque d'une décision prise de concert avec l'Inspection de Tampon 1 et les parents.
Cette décision relève du bon sens compte tenu des exigences de sécurité aux abords d'établissements scolaires.
M. l'(ex futur) conseiller général du canton 4 devrait plutôt chercher des solutions aux problèmes de sécurité qui se posent dans un collège de son canton (le personnel non enseignant affecté dans les collèges dépendent du CG), collège où il est censé enseigner.

7.Posté par bouboul974 le 09/10/2010 08:41
@Guidemarron
pour votre information VLODY n'est responsable de la sécurité autours du collège mais bien celle de la MAIRIE du Tampon.
Vous que la décision à é&té prise de concert avec l'inspection 1 et les parents , en êtes vous sûr ! ou ne serait-il pas des décisions imposées car au Tampon ceux qui primes c'est de faire la fête au détriments de la scolarité des enfants . J'abonde dans le sens de VLODY car pour nul n'est plus important que l'avenir des enfants

8.Posté par sudiste le 09/10/2010 09:32
tous les prétextes sont bons pour faire la fête, on ne décale pas un Florilèges : un ferme l'école, après tout les profs sont bien absents tout le temps, 1 de plus 1 de moins... personne ne s en rend compte tellement ils sont devenus irrespectés

9.Posté par le voyageur le 09/10/2010 11:37
Bonjour à tous

il est effarant de voir qu’un vice président de conseil général crie au loup à chaque fois que la municipalité du Tampon prend une décision.

M le vice président, où étiez vous ces derniers temps ?
En vacances en métropole pour avoir bénéficié de congés bonifiés ?

Un peu de sérieux. Récemment de graves problèmes ont eu lieu dans plusieurs collèges. Vous avez gardé un silence qui ne vous honore pas. En effet en tant qu’élu au département, vous avez en charge les collèges.
Et ce qui me choque beaucoup, c’est que la sécurité dans ces établissements n’est semble t il pas votre priorité.
La presse fait état de beaucoup de disfonctionnement dans les établissements dont vous avez la charge/
Etes vous donc si incapable (incompétent) pour ne pas prendre ces problèmes à bras le corps. Car, vos électeurs vous ont élu pour vous occuper des collèges.
Alors de grâce, faites votre boulot. Vous criez au loup lorsque le maire du Tampon prend des décisions pour la protection de nos enfants, alors que vous devriez vous en réjouir et le« copier » .

Courage M le vice président, au lieu de vous dépenser en calomnie pour avoir une petite place de plus lors des prochaines échéances électorales, faites votre travail d’élu c’est sûrement mieux au regard du mandat que vos électeurs vous ont confié.

10.Posté par Myrddhin le 10/10/2010 20:05
Je suis de droite, et je soutiens cette action du PS de dénoncer le mépris qu'à la commune du Tampon envers, non seulement, les enfants et leurs parents, mais aussi à l'égard du Rectorat !

Je cite "le maire Paulet Payet avait mis en avant la concertation entre les parents, l'académie et la collectivité locale", y'a t'il des documents officiels qui prouvent que l'Académie a été saisie ? de toute façon, cet arrêté municipal peut être déféré devant le tribunal administration pour prouver un excès de pouvoir de l'équipe dirigeante !

Vlody, mais qu'est ce que t'attends, en votre qualité d'élu de l'opposition, avez vous saisie le TA ? ça prouvera aux tamponais que vous avez la loi de votre côté !

11.Posté par Mehdi le 11/10/2010 10:37
Vlody a raison. L'école doit rester la priorité ! Mais bon, les Tamponnais sont des moutons, ca fait 50 ans que ca dure et c'est pas prêt de changer et pourtant il y a tellement à faire dans cette ville qui n'est malheureusement que dortoir, à cause du manque d'ambitions de sa population.

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales