Politique

Le PS défend Lurel après ses propos ambigus sur la filière canne


Photo d'archives
Photo d'archives
La fédération du PS est montée au créneau pour défendre le soldat Lurel, accusé par les agriculteurs réunionnais de vouloir la mort de la filière canne-sucre à la Réunion après ses propos ambigus au Sénat, la semaine dernière.

"Il n'est pas question de lâcher la filière canne. Aujourd'hui, elle est structurée, elle repésente la moitié de la surface agricole utilisée et fait vivre 10% de la population active", souligne la députée Monique Orphé.

Philippe Leconstant, le Premier secrétaire de la fédération du PS Réunion, qui a rencontré le ministre des Outre-mer jeudi dernier, indique que Victorin Lurel a été "très surpris" par la polémique déclenchée suite à ses propos. "Il ne faut pas lui faire de procès d'intention. Quand je vois le travail qui a été mené par le gouvernement depuis 18 mois, je n'y vois pas la volonté de lâcher l'agriculture en Outre-mer".

Philippe Leconstant rejoint toutefois Victorin Lurel sur la nécessité "d'anticiper" une possible baisse des crédits européens dans les années à venir. "On sera là aux-côtés du gouvernement pour soutenir l'agriculture réunionnaise et la filière canne", a-t-il insisté.

Emplois d'avenirs : Le Département et la Région doivent "aller plus loin"

Autre sujet d'actualité balayé par le PS, l'emploi. Le parti s'est ainsi réjouit de l'annonce par Michel Sapin, ministre du Travail, de créer 5.000 contrats aidés supplémentaires pour les chômeurs les plus en difficulté. Philippe Leconstant exhorte également les collectivités locales "et particulièrement le Département et la Région" à "aller plus loin dans la mise en place des dispositifs créés par le gouvernement. A ce jour, environ 55% des 5.000 contrats d'avenir ont été signés. Ce n'est pas normal", a expliqué le Premier secrétaire de la fédération.

Enfin, Philippe Leconstant attend avec impatience le nouveau décret sur les carburants, dont l'objectif "est de faire baisser le prix à la pompe à la Réunion" en "encadrant au maximum les marges sur chaque litre de carburant vendu".
Vendredi 22 Novembre 2013 - 15:40
G.K.
Lu 498 fois




1.Posté par David ASMODEE le 22/11/2013 16:25
Nous planterons des bananes.

2.Posté par le vieux singe le 22/11/2013 17:29
COMMENT PEUT ON CROIRE AUJOURD4HUI ENCORE QUE LA FILIERE CANNE A DE L AVENIR
au CAMBODGE des milliers d’hectares mécanisables sont transformés en champs de canne à sucre
le sucre de la REUNION SERA HORS DE PRIX et se sera bien fait pour tous ceux qui ont dit oui aux accords de MAESTRICH

3.Posté par ZEPHIR JACQUES le 22/11/2013 18:57
L'AUTONOMIE ALIMENTAIRE EN BIO COMME SOLUTION? ET C'EST URGENT!

4.Posté par Agauche tout est permis le 22/11/2013 19:29
Je suis socialiste et je suis entièrement d'accord avec M LUREL;. Il faut, comme soutient la Féderation socialiste de la Réunion, remettre en cause la filière canne. Voilà une culture qui pourrait contribuer à une résorption du chômage pendant la coupe, mais aujourd'hui, comment demander à un être humain d'aller couper la canne ( avec les fourmis et la chaleur). Cette culture est belle et bien réservée au pays du tiers monde, mais surtout pas à nous , oû nos responsable politique ont réussi ... pour des fins électoraliste.. à donner des contrats précaires à des gens qu,i du coup, deviennent électorablement controlable... Bravo M LUREL; je vous soutiens dans votre démarche... et VIVE LE SOCIALISME

5.Posté par lol le 23/11/2013 19:53
Le PS il faudrait tous les virer pour les municipales, à la Réunion 'également le Progrès de gros Patrick) qui sont complice avec se gouvernement

6.Posté par ben la koué le 27/11/2013 22:39
.... on continuera à planter de la canne ... on fera du rhum et même plus qu'il n'en faut .... et le pognon ira dans la poche des planteurs ... l'état aura ''sa pod' fess '' comme taxe ....... lol ........
.......... ''''elle est pas belle la vie '''' ........

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales