Politique

Le PCR remonté par l'absence des députés PS lors de la venue de Chérèque


Le PCR remonté par l'absence des députés PS lors de la venue de Chérèque
François Chérèque, mandaté par le gouvernement pour la mise en place du plan de lutte national contre la pauvreté, est resté à la Réunion pendant trois jours afin d'animer les rencontres territoriales sur ce même thème, rencontrer les associations, syndicats mais également un parti politique, le PCR. Reçu lundi en préfecture, ses membres ont tenu à faire "le bilan" de cette rencontre.

"La rencontre a été positive dans la mesure où il était d'accord avec les propositions que nous avions formulé", explique le secrétaire général du PCR, Yvan Dejean. Le parti communiste réunionnais a réclamé l'application en urgence de cinq mesures destinées à lutter contre la pauvreté à la Réunion parmi lesquelles la mise en application immédiate des 61 mesures du plan national de lutte. "On veut également rendre public tout le dispositif et faire un bilan régulier de sa mise en oeuvre. Nous appelons à la création d'un comité de surveillance réunionnais avec les participants ayant assisté aux rencontres territoriales", poursuit-il.

Au cours des rencontres territoriales, le PCR a appris que des dizaines de milliers d'euros de prestations sociales, telles que le RSA activité, n'étaient pas utilisées. "Il faut mettre en place un droit à l'information. Pourquoi les CCAS des communes ne font pas de campagne d'informations ?", s'interroge Yvan Dejean.

Le chaises vides des parlementaires PS...

Mais pour le secrétaire du PCR, une des leçons à retenir de ces rencontres territoriales est l'absence des parlementaires de la majorité et de la plupart des maires des communes réunionnaises. "François Chérèque vient mais a été lâché par les membres de sa majorité, les parlementaires, absolument pas présents. Pourquoi ? (…). Avant et après les élections on crie pour essayer de résoudre la pauvreté et au final 10 parlementaires sur 11 étaient absents. On a vu deux maires sur 24 alors qu'il est évident que la pauvreté sera au centre des prochaines élections. Que vont-ils dire à la population, alors qu'un Réunionnais sur deux est touché par la pauvreté. On ne comprend pas cette fuite en avant. Mais personne ne l'oubliera", constate amèrement Yvan Dejean.

Camille Dieudonné, membre du bureau de direction du PCR surenchérit : "On a voté pour ces personnes et on a eu des chaises vides (…). C'est révoltant que ces personnes vous sollicitent pour un vote et abandonnent la Réunion".

Au même titre que François Chérèque, le PCR est bien conscient que ce plan national de lutte contre la pauvreté n'en viendra pas à bout. "A la Réunion, ce n'est pas un problème conjoncturel, mais structurel", précise Yvan Dejean. "Toutes les mesures appliquées de manière mécanique depuis 67 ans on conduit la Réunion à 130.000 chômeurs et 116.000 illettrés (…). Nous appelons à ce que les victimes du système se rassemblent pour aller au fond des choses", ajoute-t-il.

Une chose est sure, selon la direction du PCR, François Chérèque a eu une oreille attentive à leurs propositions. "Le PCR a pris ses responsabilités et nous avons formulé nos propositions. François Chérèque nous a dit :"rien n'empêche l'expertise de vos propositions, nous les évoquerons avec les ministres concernés"", poursuit Yvan Dejean.

Reste à attendre maintenant la présentation finale du plan au gouvernement début 2014 avant une application concrète à la Réunion.
Jeudi 31 Octobre 2013 - 16:37
Lu 1121 fois




1.Posté par Zbob le 31/10/2013 16:44
et un caca nerveux!
ça ne mange pas de pain!

2.Posté par David Asmodee le 31/10/2013 17:24
Un député PS, même présent, est absent.

3.Posté par k le 31/10/2013 17:40
Ils suivent pas l'actualité? Le budget Outremer était examiné hier à Paris, d'où l'absence des parlementaires...

4.Posté par Expedit le 31/10/2013 19:02
LA SOLUTION serait d'arrêter de voter pour des pros de la politique et faire confiance aux nouveaux sans partis, les aider à se rassembler et faire bloc autour d'eux, fini les partis, fini les pourris que l'on paye, vive les sans partis....Debout créole il est temps de donner un coup de pied dans fourmilliere, encore que les fourmis travaillent c'est leur faire injure, les pros au chômage.....

5.Posté par et pourquoi faire ? le 31/10/2013 20:51 (depuis mobile)
les parlementaires PS voient, discutent et négocient directement avec les ministres.. ils ont pas encore compris... qui leur dit qu'ils ne l'ont pas vu en off. ces cocos qui ont eu le pouvoir pendant des années se réveillent !! on rêve !!!

6.Posté par et pourquoi faire ? le 31/10/2013 20:56 (depuis mobile)
y en a qui ont besoin de montrer qu''ils font quelque chose pour le peuple et les autres. Ceux qui ont été élus pour bosser sur les dossiers et n''ont pas besoin d''une caméra toutes les 5 minutes. Les cocos qui ont un bilan cata oui. alors orevoir!

7.Posté par Rezistans aux horloges remontées du PCR le 01/11/2013 07:47
Non Monsieur Y Dejean, l'absence des députés et autres parlementaires ne voulaient pas dire ce que vous voulez qu'on en déduise. Consultez vos tablettes et vous verrez pourquoi et comment votre mauvaise foi est prise en flagrant délit, pour ne pas dire en flagrant délire.

Mais très vite nous comprenons pourquoi votre amertume : Pour mieux passer une double couche de propagande à ceux qui étaient là et sans mandat national. Vous me direz faux, il y a P V, sénateur de son état, alors on aura vite compris l'intérêt de votre démonstration. Quoi tu crois ? Réunionnais non communistes kouillons !?

Au fait combien de pauvres étaient présents dans la salle ? dois-je en déduire comme vous qu' ' "Entre les lignes, cela veut dire : si les pauvres ne sont pas là, alors qu'un Réunionnais sur deux est touché par la pauvreté. On ne comprend pas cette fuite en avant des pauvres. Mais personne ne l'oubliera " surtout pas les nantis présents à cette réunion de travail.

En regardant le passé, je souviens qu'un certain élu communiste touchait jusqu'à 180 000 FF par mois soit presque 30 fois mon salaire de l'époque. Ce n'est pas en reversant au Parti son indemnité que l'on est exemplaire. Si tel était le cas, il serait temps d'étudier le circuit de recyclage de cet argent parlementaire. Toujours est-il que vous n'êtiez pas pauvres, et loin de l'être jusqu'à maintenant. Alors par pitié, évitez d'insulter les vrais pauvres.

Pour information, Monsieur Y Dejean, au PIB par habitant, la Réunion est au 40e rang mondial, devant la chine, la Russie, et encore plus loin devant Haîti classée 167e. Vous comprenez que la pauvreté est relative comme la sensation de chaud-froid. Tout dépend d'où l'on vient et d'où l'on part. Les vraies questions ne sont pas posées, car elles blessent les lobbies présents qui demandent le statut quo et davantage de subventions. D'ailleurs, M. Chérèque l'a bien compris.

La vraie pauvreté est celle de l'esprit. Tous les 20 ans, nous renouvelons le nombre des illettrés. A raison de 6000 exclusions scolaires annuelles, sommes assurés d'avoir encore 100 000 illettrés en 2030.

La vraie infamie, c'est de reprocher aux autres ce que l'on n'a pas réussi. L'exemple du Port est flagrant. C'est la ville qui est restée le plus longtemps entre les mains des communistes, grands défenseurs devant Staline, des pauvres. Où trouve t-on le plus de bidonvilles à la Réunion encore aujourd'hui ? Dois-je pour autant accabler les magistrats qui s'y sont succédés ? NON ! Alors soyez objectif et au lieu de monter les uns contre les autres, demandez-vous pourquoi ces mêmes dirigeants préfèrent habiter à la Possession ? Consultez l'INSEE, cela vous fera travailler les méninges. Mais n'ayant pas une âme de tortionnaire.je vous livre l'information Le Revenu fiscal de référence moyen / foyer est à la Possession de 23 105 €, largement devant toutes les villes de la Réunion. Quand on connaît qui y habite, je me dis Pauvre de Vous M. Chérèque, lo téât des guignols la pa fini !

Quoi tu crois ? Réunionnais non communistes et absents de la conférence lé kouillons !?

8.Posté par Tonton le 01/11/2013 08:50
C'est une blague????

Pour le "plan de lutte national contre la pauvreté" le minstire rencontre des non-élus imposable à l'ISF (l'impot sur la fortune ) ?
Je comprends mieux, pourquoi la misère avance...

9.Posté par Pascal Maillot de la Réunion Bleu Marine le 01/11/2013 10:25
Pourquoi le PCR ? Chérèque qui a eu son susucre, qui a eu son os, est devenu Mr pauvreté!!!! Il connait quoi ce clown dans la pauvreté , lui?
Ce Mr aurait du nous rencontrer nous, les patriotes, nous nous avons des solutions pour aider les pauvres....Pourquoi uniquement les staliniens? Je ne comprends pas, j'ai été très gêné .
remarque, entre rouges, on s'entend bien...

10.Posté par ben la koué le 01/11/2013 12:05
... '''''''''Avant et après les élections on crie pour essayer de résoudre la pauvreté et au final 10 parlementaires sur 11 étaient absents. On a vu deux maires sur 24 alors qu'il est évident que la pauvreté sera au centre des prochaines élections. Que vont-ils dire à la population, alors qu'un Réunionnais sur deux est touché par la pauvreté. On ne comprend pas cette fuite en avant. Mais personne ne l'oubliera", constate amèrement Yvan Dejean.'''''''''

tiens tiens ... '' fourgon y moque la pelle '' .... monsieur Dejean vous avez la langue trop près de la rondelle ..... vous êtes issus de la même trempe que ceux qui sont au pouvoir actuellement ... arrêtez de dire des conneries ....

11.Posté par SIMPLE REUNIONNAIS LAMBDA le 01/11/2013 12:22
Monsieur Yvan Déjean ,j e n'appartiens à AUCUN parti politique mais l’objectivité m'oblige à vous dire :COMMENCEZ PAR BALAYER DEVANT VOTRE PORTE ! Le fondateur de votre parti est Sénateur : il assiste trés rarement aux séances du Sénat depuis plus d'un an . .. Les Députés du P.S ont certainement déjà tiré la sonnette d'alarme au gouvernement : je n'imagine pas du tout qu'ils puissent rester insensibles à un problème aussi douloureux et inquiétants que la grande pauvreté dans notre île . ET VOUS LE SAVEZ BIEN .! !! PRÉTENDEZ -VOUS QUE VOUS SERIEZ LES SEULS A VOUS APITOYER SUR LE SORT DE NOS COMPATRIOTES DÉFAVORISÉS ? Certes vous êtes prompts à condamner les autres, à faire de" grands discours"; à publier des communiqués des interviews ... depuis votre "dérouillée" à deux récents scrutins ! On connaît le P.C.R. depuis trop longtemps : Vos déclarations pleines de démagogie et de populisme vous ont discrédités... .CECI DIT , il appartient à tous les élus et parlementaires notamment (P.S. ou autres ) de rendre publiques leurs interventions auprès du Gouvernement , après le rapport de Monsieur CHEREQUE ! DE GRÂCE ARRÊTEZ VOTRE DÉMAGOGIE INSUPPORTABLE !!!

Nouveau commentaire :
Twitter

4, cité Fontaine
97400 Saint-Denis

06 93 010 810
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales